Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 30 septembre 2013

C’est quoi le désir ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Une érection en cours de maths parce qu’on a aperçu un petit peu du décolleté de sa voisine d’à côté… Ressentir physiquement, sexuellement, l’envie d’être touché-e par Kelly, Samira ou Louis ; se réveiller le matin et s’apercevoir en rougissant qu’on a rêvé qu’on faisait l’amour avec un gars ou une fille dont on n’arrête pas de dire qu’il ou elle ne nous plaît pas du tout…
Le désir sexuel ou amoureux se manifeste de façon extrêmement concrète, physique.

Baiser-a19666489

Amour ou désir ?

Cela peut être difficile, surtout à l’adolescence, quand on commence sa vie amoureuse et sexuelle, de faire la différence entre amour et désir. On se demande facilement si on est amoureux ou pas, on se sent amoureux fou d’une personne pendant une semaine puis d’une autre la semaine suivante…

Il faut parfois du temps pour comprendre ce que l’on est en train de ressentir, ce que l’on a ressenti… C’est particulièrement vrai quand on est ado, que tout est nouveau et que les sensations et les sentiments que l’on éprouve sont tout sauf clairs.
On peut dire que le désir va généralement de pair avec le sentiment amoureux. Très souvent, ils sont intimement liés. Cependant, il arrive qu’amour et désir soient distincts. Parfois, on est confronté à de nouvelles sensations de désir sans pour autant aimer. Parfois aussi, on peut se sentir amoureux d’une personne, tout en ressentant aussi un désir physique et sexuel pour une autre …

Des sensations nouvelles

Le désir sexuel apparaît à l’adolescence. Avant, on en entend parler, par les copains un peu plus âgés ou qui se développent à un rythme différent du sien, dans les livres, les films… On en est curieux mais on ne voit quand même pas bien de quoi il est question.
Parfois, on a tellement envie d’en être là, de savoir ce que c’est qu’on croit que l’on éprouve du désir alors que c’est de la curiosité. On essaye des trucs, on teste : on roule une pelle à Nasreddine ou à Victorine… et on trouve ça dégueulasse !

Ca veut dire qu’on n’est pas prêt et c’est important de ne pas « forcer » cette limite et d’être un peu patient avec soi-même, de respecter le rythme de son développement !
Quand on est prêt, on roule une nouvelle pelle à Nasreddine, à Victorine ou à Sacha, qui a entretemps pointé le bout de son nez… et on a envie de le ou la toucher partout et qu’il fasse pareil, on a trop chaud, on a des espèces de frissons ou autres symptômes physiques qui montrent qu’il se passe un truc. Le truc en question, c’est le désir ! C’est tout ça qui permet de découvrir la sexualité.

Les manifestations du désir

Les garçons peuvent avoir l’impression d’une vraie injustice : eux, quand ils éprouvent du désir pour quelqu’un, ça se manifeste souvent de manière visible : par une érection ! Alors que les filles, quand elles « mouillent », à part elles, personne ne s’en aperçoit, c’est plus discret.
En réalité, certains signes peuvent trahir aussi bien les filles que les garçons : rougir, bafouiller, avoir trop chaud alors que la température n’a pas changé, se mettre à raconter des trucs complètement idiots ou ne plus rien avoir à dire alors qu’on voudrait avoir l’air brillant-e et trop sympa…

Une émotion agréable ou désagréable…

Eprouver du désir pour quelqu’un, ça peut être super ou atroce, génial ou douloureux, te faire planer au-dessus de la terre dans la joie ou être horriblement frustrant, gênant, etc…
Le désir est en général agréable lorsqu’il est partagé et qu’il s’exprime dans l’intimité. Il peut être au contraire gênant lorsqu’il n’est pas réciproque, ou bien qu’il se manifeste aux yeux de tous ! En plus, si on se sent trop nul et trop moche, on aura plus facilement honte de son désir. On osera moins l’accepter, le manifester, que si on se sent bien.

Le désir fait partie de toutes les « nouveautés », qui arrivent avec la puberté et l’adolescence et qui peuvent être ressenties comme une violence : après tout, on n’a rien demandé, on était bien tranquille avant !
Le désir « kidnappe » : il arrive en nous sans que l’on puisse le contrôler, sans que l’on ne puisse rien y faire ; il nous met dans un état de dépendance à l’égard de l’objet de notre désir.

… mais primordiale !

Cela dit, le désir, c’est du côté de la vie ! Lorsqu’on désire une personne, on ressent plein de choses à l’intérieur de soi… C’est une bonne manière de se sentir vivant. Lorsqu’on est désiré-e en retour, on se sent bien, là encore on se sent exister.
Le désir est important. Il permet à deux personnes d’entrer en interaction, en communion. Il permet d’apprendre à découvrir l’autre et à se découvrir soi-même, de vivre pleinement sa sexualité.

 

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « C’est quoi le désir ? »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)