Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 18 mai 2019

Comment bien préparer son voyage ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Peut-être que es-tu incollable sur les techniques de survie en territoire hostile. Fabriquer un piège à zombie avec des boîtes de conserve, ça te connait. Mais sais-tu allumer un feu avec des silex ? Sais-tu chasser le sanglier ? Peux-tu t’orienter à la mousse sur les arbres ? Connais-tu les champignons comestibles ? Sais-tu te défendre si un ours t’attaque ?

Voici quelques outils pour te préparer aux imprévus de ton voyage.

Première étape de la préparation : la santé

Pour commencer, prend RDV avec ton médecin traitant. Indique-lui ta destination et demande-lui s’il y a des médicaments importants à emporter ou des vaccins à renouveler. Par exemple, dans certains pays, les antibiotiques sont difficiles à trouver en dehors des grandes villes. Si tu as un traitement médical, n’oublie pas de demander à ton médecin de te faire une ordonnance en anglais pour la renouveler pendant le voyage, si besoin. Si tu as une pilule contraceptive, prend une plaquette de secours avec toi, au cas où.

En plus de la crème solaire, un tube de crème du type Biafine : en cas de brûlure ou de coup de soleil, ça fait un bien fou ! D’ailleurs, une casquette/chapeau et un foulard protègeront ta tête et ta nuque du soleil.

Evidemment, tu t’en doutais, on te rappelle de ne pas oublier les préservatifs  Tu rencontreras peut-être un(e) amoureux(se) pendant ton voyage !

Puisque tu es dans la pharmacie, profite-en pour acheter des pansements, du désinfectant, et des strips. Les strips sont des petits adhésifs solides qui permettent de maintenir fermée une blessure qui saigne, au moins le temps d’aller à l’hôpital. Ça ne prend pas de place et ça peut être très utile en cas de blessure grave.

Si tu es encore à la pharmacie, prend une paire de boules quiès ou des bouchons d’oreilles ! Pour ne pas être gêné par le bruit quand tu dors, surtout si tu es dans une tente, ou si tu fais une petite sieste à l’extérieur. Ça te servira aussi pour protéger tes tympans pendant d’éventuels concerts de musique

L’organisation de ton voyage

Si tu as l’intention de vadrouiller pendant le voyage, prépare ton parcours à l’avance. Emporte un guide et une carte des endroits où tu iras ! Même si ton smartphone fait tout le boulot (tu as peut-être une super appli de traduction), on te conseille, au cas où, d’emporter un dictionnaire traducteur de poche. Si tu perds ton téléphone ou que tu n’as plus de batterie, tu seras content(e) de l’avoir avec toi  En plus c’est rarement un objet susceptible d’être volé, contrairement au smartphone.

Enfin, si tu rentres de voyage en train ou en avion n’oublie pas qu’il y a un temps d’attente à la gare ou à l’aéroport. Petit conseil : garde la visite de la ville de ton départ pour la fin du voyage !

Le budget

Préparer son budget, c’est la base. Disons que tu as 400€ de prévu (sans compter le transport) et que tu pars 10 jours. Attention : tu n’as pas 40€ par jour ! Tu peux prévoir une partie de cet argent pour les souvenirs, une partie pour les visites et les sorties, et une partie pour les imprévus.

Anticipe les grosses dépenses (hébergement, repas, transport), ça te permettra de ne pas te retrouver fauché le dernier jour, quand tu voudras acheter quelques petits cadeaux ou souvenirs (par exemple : une boule à neige, un porte clé, le fameux décapsuleur kitch ou le poster de la star locale). Demande de l’aide à ta prof de maths si nécessaire !

Toujours côté budget, appelle ta banque avant de partir et préviens-la de ta destination, demande-leur un numéro d’urgence si tu perds ta carte bleue ou que tu as un pépin sur place. Renseigne-toi également sur le taux de change pour ne pas te faire avoir sur place !

Le sac du voyageur qui part à l’aventure loin des hôtels, des routes goudronnées et du confort quotidien

• Les indispensables : une lampe torche (frontale, dans l’idéal), un petit couteau de poche, une petite paire de ciseau (attention à les mettre en soute dans l’avion), un peu de ficelle/corde, un crayon et un carnet, une batterie de secours/chargeur (solaire, dans l’idéal), un briquet ou des allumettes, un rouleau de PQ (oui oui, très important !) dans une pochette étanche.

• Protège tes papiers importants comme les ordonnances, les papiers d’identité etc. Ils doivent être bien à l’abri ! Met-les dans une pochette étanche, et fais des photocopies ou des scans que tu garderas au cas où (sur ton portable ou sur une clé usb par exemple).

• Prend un sac vide (du genre sac de sport, compressible) si ton sac est plein. Ça te servira si tu veux ramener des souvenirs.

Spécial campeurs :

• Un réchaud, une petite casserole (en alu, c’est plus léger !), une grande cuillère et un ouvre-boîte. En option : un tire-bouchon.

• Si tu pars en vélo, n’oublie pas un petit kit anti-crevaison au cas où (colle + rustine + pompe).

• Si tu as la place (que tu es en voiture par exemple), une glacière c’est bien pratique pour garder les boissons au frais, et conserver la nourriture ! Une gourde souple pour l’eau te permettra de ne pas user 3 tonnes de bouteilles en plastique, et ça se range plus facilement.

• Si tu prévois de dormir dans une tente, tu auras besoin d’un sac de couchage et d’un tapis de sol. Préfère la tente classique à la tente « 2 secondes » qui prend souvent trop de place.

• Astuce : Pour l’oreiller, il te suffit juste de prendre une taie ! Tu la rempliras avec un pull, une serviette de plage ou autre chose, et ça te fera un oreiller

Pour les aventuriers :

• Si tu es un véritable aventurier, échange ta valise contre un bon sac à dos de voyage avant de partir. Dans ce sac à dos, tu mettras un gros sac poubelle pour le doubler à l’intérieur et le rendre étanche : Si ton sac tombe dans une flaque d’eau, tes affaires seront à l’abri même si ton sac est mouillé.

• Prend des pastilles pour stériliser l’eau. Hyper important si tu voyages dans un pays où l’eau du robinet n’est pas potable, c’est ce qui te permettra de survivre sans choper la tourista. ça s’achète en pharmacie (et oui, il faut y retourner).

On ne peut pas être préparé à tout. N’oublie pas qu’à l’étranger les lois ne sont pas forcément les mêmes et qu’il y a parfois des choses importantes à prendre en compte. Renseigne-toi sur le site de l’ambassade. Par exemple, savais-tu qu’à Singapour tu n’as pas le droit de mâcher du chewing-gum ! Malgré tous ces « au cas où », gardons en tête qu’un voyage est également fait d’imprévus, et qu’on n’échappe jamais à une petite galère. Ça peut même faire de bons souvenirs à raconter en rentrant. Bon voyage !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)