Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 21 janvier 2014

Dire « je t’aime »… à ses parents !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

mes-parents« Ça me gène », « ils ne me l’ont jamais dit, je ne leur dis jamais », «Je leur dis que je les aime tous les jours, dès le petit déjeuner à la place d’un bonjour», « ce n’est pas la peine, ils le savent ! », « on ne parle pas de ça »…

Chacun face à ces trois mots : « je t’aime », réagit différemment. Pour certains il est hors de question de dire « je t’aime » à ses parents, pour d’autres l’envie est là mais les mots restent coincés au fond la gorge, pour d’autres encore c’est très facile. Qu’on les aime ou qu’on ne les aime pas ils sont là et les sentiments qu’on ressent pour ses parents sont souvent mélangés, violents, mystérieux. Alors pourquoi leur dire qu’on les aime ? Faut-il ou ne faut-il pas le leur dire ? Comment le dire ?

Je t’aime, je te hais

En grandissant alors qu’on disait souvent « je t’aime maman », « je t’aime papa », on a parfois davantage envie de dire « je te hais ». Et pourtant on les aime en même temps. Entre les deux on pourrait imaginer une expression « je te haine ». Pas facile de devenir adulte sans voir et s’apercevoir que ses parents ne sont pas parfaits et qu’ils font des erreurs. Et après l’admiration qu’on pouvait leur porter quand on avait cinq ans et qu’ils nous faisaient le plus beau des gâteaux, ou construisaient pour nous une cabane fabuleuse, on peut, à l’adolescence, leur en vouloir d’être comme ils sont : envahissants, absents, compliqués, dépressifs, survoltés, passionnés, exubérants, fatigués, exigeants,… Pouvoir accepter que l’on en veut à ses parents, mais aussi qu’ils font des erreurs, c’est se permettre de les aimer tel qu’ils sont et plus seulement pour ce qu’ils nous donnent.

Une déclaration à risque ?

Pas toujours évident de dire « je t’aime » à ses parents quand ça fait longtemps qu’on ne l’a pas dit. Parfois d’ailleurs on ne l’a jamais dit. Est-ce que c’est plus facile de le dire à sa mère, qu’à son père ? Pourquoi ? Mais ne le savent ils pas déjà ? Le dire c’est prendre le risque que l’autre ne nous aime pas ou au contraire qu’ils nous aiment trop. On a tendance a croire que les parents sont obligés de nous aimer. Mais si on ne les aime plus, est ce que ça ne remet pas en cause leur amour pour nous ? Se déclarer permet de se rassurer, « si je les aime, ils m’aiment aussi ! », mais c’est aussi prendre le risque que cette déclaration ne soit pas réciproque, ou que l’amour des parents soit destructeur tellement il est fort et envahissant.

Quand et comment ?

Pour certains, les mots d’amour, les mots qui expriment les sentiments qu’on éprouve, sont impudiques. Mais on peut le dire ou le prouver par des gestes et des attentions au quotidien. Passer l’éponge, mettre la table, et mettre ses chaussettes sales dans le panier ce n’est pas une preuve d’amour, mais des petits gestes qui peuvent parfois montrer qu’on fait attention à la vie commune avec son ou ses parents. On peut accepter de temps en temps de faire des choses ensemble comme une promenade, voir un vieux film qu’ils adorent, ou leur dire quand ils nous manquent.

Mais il y a aussi des événements importants dans la vie qui font qu’on peut avoir envie de marquer le coup. Une belle lettre quand on part de la maison pour aller faire ses études par exemple. Être là quand ils sont tristes, fatigués ou malades et savoir leur témoigner notre amour par des mots, en les prenant dans nos bras, ou en leur faisant un bon petit plat, c’est aussi leur dire qu’on les aime.
On n’est pas obligé d’aimer ses parents. Quand on les aime, on n’est pas obligé de le leur dire. Bien souvent ils le savent. Et si on a peur de le leur dire ou que dans sa famille on ne le dit pas, on peut le leur prouver différemment que par les mots.
A vous d’inventer vote manière de le leur faire comprendre !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

2 réflexions au sujet de « Dire « je t’aime »… à ses parents ! »

  1. Salut lol,

    C’est comme la bicyclette, il faut faire plusieurs tentatives, même de chutes avant de prendre de l’assurance… ne dit-on pas que grâce aux chutes on apprend à se relever… c’est comme l’amour on est réticent à le dire ou à le démontrer… et qu’on c’est trop tard on regrette alors ne soit pas comme ça FONCE et dis le tendrement, tranquillement mais DIS LE AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD Nana Bisou de Nouméa NOUVELLE-CALEDONIE…

    j'aime
  2. 😆
    Bon ba moi c la galère je les aimes mais j’arrive pas a leur dire et parfois quand on se dispute j’ai envié de leur site que la vie est trop courte pour ne pas s’aimer !!!! Pourtant je suis bloquée je peux pas leur dire 🙁
    Quelqu’un a une idée ????

    j'aime 1

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)