Sida - VIH

Histoire du Sida

image_pdfimage_print

sida-adosComment a-t-on découvert cette Infection Sexuellement Transmissible (IST) ? Comment s’est organisée la lutte contre cette épidémie ? Revenons sur les moments-clés de la lutte contre le Sida.

Début des années 1980 : premiers cas suspects de Sida aux États-Unis

Au début des années 1980, le Dr Gottlieb soigne à Los Angeles des patients homosexuels présentant amaigrissement, mycose, fièvre, candidose buccale, pneumonie, ainsi qu’une importante diminution de l’immunité (taux de lymphocytes T4 anormalement bas).

En 1981, les scientifiques du monde entier s’aperçoivent du lien entre diverses manifestations de cette maladie et la déficience immunitaire généralisée chez toutes les personnes atteintes. On parle d’épidémie car tous les continents sont touchés.
Les chercheurs scientifiques découvrent également que la transmission du virus n’est pas uniquement sexuelle. Elle peut aussi se faire par le sang.

L’acronyme AIDS apparaît (traduit en français par « SIDA », Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise).

Les laboratoires de recherche scientifique internationaux se mobilisent pour définir cette maladie. L’équipe du Dr Montagnier à l’Institut Pasteur à Paris en fait partie. Elle fait énormément avancer la recherche en isolant le Virus de l’Immuno-Déficience Humaine (VIH) en 1983 (Prix Nobel de médecine en 2008). Le VIH provoque le SIDA, celui-ci étant le stade actif de la maladie.

Articles similaires

Des hôpitaux créent des services spécialisés pour recevoir les patients et pour faire avancer la recherche, en particulier la recherche d’un vaccin. Les campagnes d’information et de sensibilisation du grand public voient le jour.

Tests de dépistage

En 1983, les premiers  mouvements de personnes vivant avec le VIH s’organisent.
En France, en 1983, les chercheuses Christine Rouzioux et Françoise Brun-Vézinet mettent au point les tests de dépistage ELISA.
L’association Vaincre le Sida voit le jour.

En 1984, le sociologue Daniel Defert crée l’association Aides à la suite du décès de son compagnon le philosophe Michel Foucault, malade du Sida. Cette même année la chanteuse Line Renaud crée l’Association des Artistes contre le Sida qui organise les premières opérations de collecte de fonds contre le Sida en France.

En 1985, les premiers tests de dépistage sont commercialisés.

Journée Mondiale de lutte contre le sida

En 1986, en raison de la gravité de la situation dans le monde, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) décrète le 1er décembre « Journée Mondiale de lutte contre le Sida ».
Les premières lueurs d’espoir pour les malades arrivent avec la découverte d’une molécule antivirale : l’AZT.

En 1991, le ruban rouge devient symbole mondial de la lutte contre le sida. Les premières trithérapies arrivent en 1996. Le premier des Sidaction télé et radio annuels a lieu en 2004.

En 2010 Le gouvernement Obama lève l’interdiction de l’entrée sur le sol américain des personnes vivant avec le VIH, 20 ans après son établissement.

Rapport mondial de l’ONUSIDA

En 2011 L’ONUSIDA (Organisation des Nations Unies pour lutter contre le Sida) publie un rapport mondial présentant les estimations chiffrées suivantes :

  • 34 millions de personnes dans le monde vivent avec le VIH
  • 1,7 million de décès liés au sida sont enregistrés dans le monde entier

Une théorie parmi d’autres qui expliquerait comment est apparu ce virus : du singe à l’homme ?

Plusieurs scientifiques pensent que le VIH était au départ une maladie animale qui aurait été transmise à l’homme. Selon cette théorie, le VIH pourrait provenir de certains types de singes ou de chimpanzés. Certains virus qui touchent les singes, appelés Virus de l’Immuno-Déficience Simienne (SIV ou VIS) sont étroitement liés au VIH. Des chercheurs pensent qu’un de ces virus aurait pu se transformer en VIH, et qu’en chassant et en mangeant des chimpanzés, les humains auraient pu le contracter.

Des traces anciennes permettent aujourd’hui de supposer que la maladie est restée inconnue pendant longtemps. Les premières preuves tangibles remontent à 1950 : en effet, en 1983 des scientifiques étudient le sérum d’un homme mort au Congo en 1950 qui révèle l’existence du VIH. On peut penser que ce virus a toujours existé mais qu’il s’est manifesté sous d’autres formes (sarcome de Kaposi : grave maladie de la peau, découverte par Kaposi en 1872). Une épidémie de sarcome de Kaposi s’est répandue au Congo Belge et en Ouganda en 1930, deux pays où l’épidémie du Sida est aujourd’hui endémique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page