Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 27 janvier 2021

J’ai testé pour vous… un mois sans emoji !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Hey ! ?

Tu vois ce petit bonhomme qui sourit ? C’est ce qu’on appelle aujourd’hui un emoji ! D’après internet, un emoji est une « petite image utilisée dans un message électronique pour exprimer une émotion, représenter un personnage, une action ». Et je ne t’apprends rien en te disant qu’on en retrouve… partout ! Dans un élan de contestation, j’ai décidé de me lancer un défi : passer un mois sans en utiliser une seule fois ! J’te raconte…

Pourquoi ce défi ?

Au départ, ça a commencé par la mise en garde d’un philosophe (et tu sais comment sont les philosophes, toujours à se prendre la tête sur des trucs inutiles…). En gros, le type se demandait : et si à force d’utiliser des images pour exprimer ce qu’on ressent (les emoji) on ne risquait pas d’oublier les mots pour le dire ?

Je sais pas ce que tu en penses mais moi, ça m’a fait réfléchir ! J’ai voulu tester l’expérience, voir si je pouvais me passer d’emoji dans mes messages sans que le contenu n’en soit changé : ne rien perdre, ni au sens, ni au ton, en n’usant que de mots ! Sacré challenge !

Des débuts difficiles !

Avant de commencer, j’ai pensé que ça ne serait pas si difficile que ça, car je me croyais petit consommateur d’emoji… Crois-le ! A partir du moment où je n’avais plus le droit d’en utiliser, je me suis rendu compte que j’en mettais PARTOUT !! Un clin d’œil par-ci, un pouce levé par-là, un bonhomme mort de rire à mon meilleur pote…, bref, partout !

Ne pas en mettre demande alors un effort : tu dois toujours faire attention à ce que tu écris et, quand l’envie de l’emoji survient, trouver une alternative. Est-ce que je reformule ma phrase pour qu’on comprenne que c’est ironique ? Car interdiction de mettre un smiley qui rit. Ou alors j’ajoute quelques mots doux supplémentaires pour remplacer mon « bisous-cœur »… mais lesquels ?! Autant te dire que ça a été une vraie galère. D’ailleurs, en moins de 24h, j’avais déjà perdu : j’ai lâché un clin d’œil comme par reflexe, dans un message anodin…

Le « naturel » revient toujours au galop !

Finalement, on s’habitue assez vite à ce petit challenge. Au début, tu es obligé d’y penser à chaque message puis au fur et à mesure, ça devient de plus en plus simple, au point que ne pas mettre d’emoji devient automatique. Tu trouves alors des tournures de phrases ou des mots particuliers pour venir dire ce que l’émoticône devait montrer : « ça m’a fait plaisir de te voir » plutôt qu’un simple smiley sourire après une soirée avec un.e pote ; « Géniale cette vidéo ! » plutôt qu’un pouce en l’air un peu froid et impersonnel. Ça parait bête dit comme ça, mais les mots sont souvent plus chargés émotionnellement que des émoticônes. Par exemple, recevoir un « je t’aime » fait plus de chose qu’un simple cœur, non ?

Au bout d’un mois, ne plus mettre d’emoji était devenu facile. Oui mais… à peine le challenge terminé, j’en ai tout de suite remis !! Alors, tout ça pour rien ?! Non, quand même pas. Même si j’utilise à nouveau des emoji, j’essaye de ne pas en abuser et de toujours privilégier les mots justes plutôt que des images stéréotypées.

Alors… prêt à tenter l’expérience ? ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)