La vie à l'école

Je suis au rattrapage du bac

image_pdfimage_print

examenTrop juste, les résultats du Bac viennent de tomber, et tu es au rattrapage : « et m…. encore un effort à fournir pour l’avoir ce fichu Bac ». Entre déception, et soulagement d’avoir une seconde chance, il va falloir composer pour que l’oral se passe le mieux possible.

Le baccalauréat est une épreuve souvent très attendue, on en parle toute l’année. Même à la télé c’est un sujet qui occupe une grande partie du mois de juin dans les journaux télévisés. Impossible de passer devant un marchand de journaux sans voir des gros titres sur les révisions, les taux de réussites, les sujets de philo,… Sans parler des parents qui s’en mêlent. On peut se sentir «sous pression». Alors quand les résultats tombent et qu’on nous annonce qu’il va falloir encore travailler pour l’oral on peut se sentir un peu découragé…

Comment ça se passe ?

Pour tous les candidats qui ont obtenu une moyenne entre 8 et 10 le rattrapage est une seconde chance de réussir ! En général les épreuves ont lieu le lendemain ou le surlendemain des résultats. Donc il va falloir être efficace.

Il faudra choisir 2 matières déjà passées à l’écrit : soit parmi celles anticipées passées en 1ère, soit celles du Bac. Ces deux matières feront l’objet d’un examen oral et les notes obtenues lors de cet oral remplaceront les notes obtenues à l’écrit si et seulement si elles sont supérieures. Ensuite on recalculera ta moyenne et si elle est de 10 ou supérieure à 10 alors le bac sera derrière toi.

Tu choisis ces deux matières le jour même des résultats au centre des examens où tu dois aller chercher ton relevé de notes.

Articles similaires

Un savant calcul pour faire le bon choix : la chasse aux points !

Les coefficients restent les mêmes… Donc un seul petit point récupéré dans une matière à fort coefficient peut parfois permettre de rattraper beaucoup de points au final…

La première étape est donc de faire le calcul de points qui te manquent pour obtenir une moyenne de 10.

Pour connaître le nombre minimum des points pour avoir 10 de moyenne additionne tous les coefficients de toutes les matières que tu as passées et multiplie par 10.

Par exemple pour un bac L : Philo coef 7 + LV1 coef 4 + Histoire Géo coef 4 +… =  N multiplié par 10 = le nombre de points pour avoir le Bac.

Pour connaître le nombre de points que tu as obtenu : multiplie la note d’une matière par le coefficient de cette matière puis additionne tous les résultats.

Par exemple si tu as eu 7 en philo et 8 en Anglais LV1 tu feras (7 X 7) + (8X4) + toutes les autres matières. La différence entre le nombre de points pour avoir une moyenne de 10 et le nombre de points que tu as obtenu t’indique le nombre de points que tu dois rattraper…
Relis doucement ce paragraphe et tu vas comprendre 😉

Essaye de faire le point sur les épreuves où tu peux facilement récupérer des points par exemple quand tu as eu de très mauvaises notes (moins de 6/20) sans doute qu’à l’oral tu pourras obtenir quelques points à multiplier par le coefficient de l’épreuve, plus le coefficient sera fort plus tu gagneras de points.

Par exemple (toujours en L) si tu as eu 7 en philo et qu’à l’oral tu as 12 tu gagnes 5 points que tu multiplieras par 7 soit 35 points d’un coup…

Quelques heures pour se concentrer et réviser

Oui ça va vite arriver ! Oui il reste à peine quelques heures pour réussir ! Oui c’est stressant ! Mais il est très important de ne pas céder à la panique ou au sentiment de découragement face à la masse de ce qu’on ne sait pas…Car on s’aperçoit qu’on en sait toujours plus que ce que l’on croit 🙂

Une fois les deux matières choisies on se concentre et on fait le point sur ce qu’on a besoin de revoir. Inutile d’essayer de refaire toute l’année en quelques heures. Mieux vaut se concentrer sur les principes fondamentaux. On profite de son entourage pour se motiver.

Par exemple un grand frère, une bonne copine, un papa fort en math : on les mobilise pour nous aider à réviser les principes de base des logarithmes exponentiels. Aux copains qui ont fait des fiches synthétiques sur Platon, Freud, Nietzsche ou Spinoza on leur demande si on peut les leur emprunter !

Une épreuve orale : préparation d’un effort court mais intense

Tout comme pour les épreuves écrites, l’oral est une épreuve qui peut être éprouvante. La veille il est donc important de bien manger, d’essayer de bien dormir. De se détendre

Donc pas de révisions toute la nuit sur internet ! Non seulement on perd beaucoup de temps à chercher des détails qui ne nous aideront pas en entretien, mais en plus quand on est fatigué le stress peut devenir trop intense et nous paralyser.

On peut préparer sa tenue pour le lendemain, confortable mais correcte et propre. Il serait dommage que le prof examinateur soit plus attentif à notre t-shirt « déglinguosse » qu’à ce qu’on est en train de lui dire…

Juste avant d’entrer en salle on respire un grand coup et on se rappelle que 2/3 des élèves qui vont au rattrapage obtiennent leur bac !! Le but du jeu n’est pas de te piéger à l’oral mais bien de te «rattraper».

Courage !!

Et puis… si jamais tu ne l’avais pas ce n’est pas non plus une catastrophe ce sera pour l’année prochaine ! Pourquoi ne pas profiter de cet été pour faire un petit boulot en Angleterre pour réviser la langue de Shakespeare 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page