Les émotionsLes ennuis du quotidien

La flemme

image_pdfimage_print

As-tu déjà entendu des phrases telles que “il est mou / elle passe son temps à rêvasser / il ne participe jamais aux tâches ménagères / elle ne fait ne fait rien de ses journées… quel(le) fainéant(e) !”. Mais toi, te décrirais-tu comme flemmard(e) ? Et si oui, sais-tu ce qui se cache derrière ce curieux ressenti ?

Flemme, je vous aime

La flemme, c’est d’abord un sentiment que l’on peut ressentir face à quelque chose que l’on n’a pas envie de faire, une contrainte, quelque chose d’imposé : mettre la table, faire ses devoirs, ranger sa chambre, vider le lave-vaisselle… la flemme ! En effet, ces tâches ne sont pas passionnantes, et tu as sans doute pas mal d’idées pour employer ton temps autrement.

Mais c’est parfois aussi une attitude que l’on adopte face au monde. Tu peux tout à fait, tel Gaston Lagaffe ou Garfield, revendiquer ta personnalité de flemmard, et tout faire pour en faire le moins possible ! D’autant plus à l’adolescence, où tu es en train de construire ta personnalité, tes goûts, ton individualité.

La flemme est donc parfois une manière de refuser certaines tâches qu’imposent les parents, certaines règles qui te semblent injustes, ou d’envoyer promener des adultes qui te traiteraient un peu trop comme un enfant… Bref une manière d’affirmer activement ta personnalité, en faisant mine de rester passif

Flemme olympique

Articles similaires

Mais la flemme n’est pas qu’un pied de nez fait aux adultes, loin de là : sous ce mot peuvent se cacher bien d’autres choses…

La puberté, ça fatigue ? Le fait de grandir et de se développer est en soi une sacrée épreuve pour le corps, et tu as le droit de te sentir un peu épuisé(e) parfois. Là où les autres voient de la fainéantise, il s’agit peut-être simplement de fatigue.

Coup de frein face aux bouleversements de l’adolescence ? Au-delà du corps, ton esprit, tes envies, tes désirs, tes relations… sont eux aussi pris dans ce chamboulement de l’adolescence. Tu peux avoir besoin de ralentir un peu cette folle farandole qui te donne le vertige, de souffler avant de te relancer dans la course, de prendre un peu de temps pour toi, pour penser ou rêver.

– Façon de procrastiner ? La flemme est parfois une manière de repousser au lendemain quelque chose qui te stresse. S’engager, ça fait toujours un peu peur, alors quand en plus il y a les attentes des adultes derrière ! Une inscription dans un lycée, une case à cocher sur une fiche de vœux par exemple… peuvent se transformer en travaux d’Hercule.

Manière de rester encore un peu enfant ? Trouver ta place dans le vaste monde n’est pas une mince affaire. Tu peux avoir envie de retarder ton entrée dans la vie adulte en refusant certaines responsabilités par exemple. Rassure-toi, on a le droit d’être adulte et flemmard !

Il est possible que tu ne te retrouves dans aucune de ces descriptions et la liste n’est pas exhaustive : à chacun sa flemme !

Flemme ou mal-être ?

Tu as sans doute saisi que le mot “flemme” recouvre en fait des réalités très différentes… La flemme peut même parfois cacher un mal-être, une souffrance qui est mal interprétée par les autres, et que l’on n’arrive pas à communiquer avec des mots.

Petite mise en situation, en guise d’illustration : un ado a des mauvaises notes au collège, et ses parents ne cessent de lui reprocher sa fainéantise. Jusqu’au jour où un professeur remarque qu’il se fait embêter par un groupe dans la cour… Les adultes expliquaient son manque de travail par la “flemme” ou un manque de volonté, alors qu’il souffrait d’un véritable harcèlement.

Sans aller jusque-là, il t’est peut-être déjà arrivé de rester allongé sur ton lit sans bouger pendant des heures… parce que tu étais triste, bougon, angoissé, que tu avais subi une rupture amoureuse ou une grosse déception par exemple. Attention aux explications simplistes ! Il arrive que les adultes parlent de flemme pour recouvrir tout ce qu’ils ne comprennent pas des ados.

Que tu te sentes comme un Gaston en herbe, ou que ta “flemme” cache une tristesse, nous sommes disponibles au 0800 235 236 pour en parler et t’aider à comprendre ce que tu ressens. Parfois, ça vaut le coup de creuser un peu !

Et pour conclure cet article on vous partage un petit extrait des aventures du flemmard le plus célèbre de la Bande Dessinée :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page