Rompre

La rupture sur internet

image_pdfimage_print

Tu vis une histoire d’amour par internet car tu n’as qu’internet pour entretenir à distance une relation amoureuse. Ou encore, tu as connu quelqu’un sur le net mais tu ne l’as jamais rencontré. Ou encore tu es avec quelqu’un IRL* mais vous aimez tous les deux continuer vos échanges sur le net quand vous n’êtes pas ensemble. Bref tous les cas de figure sont possibles. Faire une rencontre, vivre une histoire d’amour sur internet présentent des particularités. Mais qu’en est-il de la rupture ? Qu’est-ce qui se passe et comment ça se passe lorsque l’amour n’est plus et que l’un des deux veut « casser » ? Y a-t-il des différences avec la vie réelle ?

Rompre sans prendre (trop) de risques

Quand on est face à quelqu’un et qu’on lui annonce une nouvelle (bonne ou mauvaise) on a droit à sa réaction immédiate. Surprise, joie, colère, peur, étonnement, gêne… sont des sentiments et des émotions que l’on se prend de plein fouet. Avec internet, celui qui largue a la possibilité de différer ces réactions et peut-être de mieux s’y préparer. Un texto, un changement de statut Facebook, un mail, peut donner du temps pour préparer sa riposte. En revanche, celui qui reçoit (c’est-à-dire celui qui est largué), se retrouve seul face à cette annonce et bien souvent ne sait pas comment répondre, comment réagir puisque celui qui est concerné n’est pas là pour en discuter et pour en prendre pour son grade ! Internet permet donc de se désengager sans trop de danger. Mais n’est-on pas aux limites de la lâcheté ? Ça mérite réflexion en tout cas…

Continuer à avoir des nouvelles de l’autre

Rompre par internet c’est aussi pouvoir continuer à avoir des nouvelles de l’autre, et parfois à son insu. Facebook est le maître pour ça : photos, statuts, commentaires permettent de suivre ce que fait l’ex. Cette illusion de le contrôler est à double tranchant. On peut d’un côté être content, rassuré, fier de voir que l’autre ne se remet pas aussi bien de la rupture qu’il le dit ou veut le faire croire, ou au contraire, souffrir de voir qu’il continue sa vie plutôt de façon agréable et qu’il a même retrouvé un copain ou une copine dont il exhibe le bonheur par tous les moyens.

Internet pour se venger

Articles similaires

Enfin la rupture par internet peut se révéler riche en moyens de vengeance pour ceux qui souffrent et ne se remettent pas de la fin de leur histoire d’amour. Photos compromettantes, propos injurieux, diffusion de données personnelles etc.… peuvent être le recours de certains. C’est une réelle attaque à l’intimité et au respect de l’autre auquel assistent les amis et les contacts de ceux qui se sont séparés. D’ailleurs, être témoins de ces « cyber règlements de comptes » peut être très gênant : on voit des photos qu’on ne voudrait pas voir, on lit des commentaires qu’on ne voudrait pas lire, on apprend des choses qu’on préfèrerait ignorer… C’est malheureusement le « côté obscur » d’internet.

Finalement que ce soit en amour ou en amitié, rien ne vaut la rencontre réelle pour exprimer ce que l’on ressent et ne pas s’exposer au regard des autres de façon incontrôlée. Internet est un outil fantastique, mais comme toute avancée technologique, il a un revers de médaille que nous sommes en train d’expérimenter. Pour vivre heureux, vivons cachés ? Non, quand même pas, mais restons prudents !

*IRL : In Real Life (dans la vraie vie)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page