Aimer

Vivre une relation amoureuse par les multimédias

image_pdfimage_print

amour on-lineLes nouvelles technologies permettent une nouvelle façon de vivre la relation amoureuse, qu’elle soit à distance ou pas. Des kilomètres nous séparent de notre chouchou ? Il suffit d’avoir un smartphone pour se parler où on veut quand on veut, par chat ou par skype, on peut même se voir par webcam! Pas besoin d’être très loin : parfois même à deux pas de chouchou, on lui lâche un SMS ! Alors qu’est-ce qu’implique cette relation « high tech » (high technology) ? Voyons les avantages de ces moyens pour communiquer, leurs limites, et même les dangers qu’il peut y avoir parfois à en abuser…

Les avantages de la 4G pour vivre une relation amoureuse

C’est bien pratique dans les relations à distance, car ça permet de nourrir la relation malgré le fait de se voir peu (ou pas) quand on n’a pas le droit de sortir… ou qu’on vit loin l’un de l’autre. Parler derrière un écran (de portable ou d’ordinateur) c’est plus facile que de parler en face, quand on n’est pas très sûr de soi et que la relation est nouvelle. Surtout pour exprimer ses sentiments. « Je te kif bb » est plus facile à écrire par SMS qu’à dire en face en bredouillant et rougissant ! On est plus direct, ça va plus vite, on ne réfléchit pas trop… Certains « agités du pouce » peuvent s’envoyer jusqu’à 300 SMS par jour ! C’est comme une longue conversation, à la manière d’un chat. Du coup on se connaît mieux plus vite, et on entre dans des discussions personnelles plus intimes. Parfois il y en a même qui « font l’amour » par SMS : balèze Wink! C’est du virtuel : ça permet de tester pour le jour où ça arrivera en vrai! Là encore on est protégé par l’écran et on n’expose pas son corps ; ou bien ça permet d’abolir la distance et l’impossibilité d’être physiquement avec l’autre.

On est amoureux et on veut que tout le monde le sache ! On tient à jour son statut sur facebook, fier d’être « en couple » comme les adultes. Et bien sûr on reçoit des com’ de soutien et de reconnaissance des amis, ce qui renforce encore plus le bonheur d’être amoureux/se. On peut aussi partager ce qu’on aime avec chouchou : de la musique, des blagues, des films, des photos qui lui font découvrir notre univers.
On veut se voir (ou on a peur) mais ce n’est pas toujours possible, alors on se Skype et on se voit par webcam. Grâce à ça on partage l’intimité de sa chambre, dans laquelle l’autre n’est peut-être jamais entré, et on peut mettre en scène l’espace, les objets… On montre (ou on cache) ce qu’on veut ! Il y a la barrière de l’écran qui nous protège, et puis il n’y a pas à se creuser la tête pour trouver l’endroit de la rencontre, ou les activités qui plairont aux deux.

Les inconvénients et dangers de l’amour 3.0

Avec toutes les multi-technologies, on est hyperjoignable partout, tout le temps. Le risque est qu’il n’y ait plus d’attente, plus de manque, donc plus de désir, plus d’envie…la fin de l’amour quoi !
On peut devenir dépendant : sans portable ou Facebook, on a l’impression d’être coupé du monde ! Jours et nuits on est sur les réseaux sociaux, les jeux (même quand on est avec chouchou, du coup ça coupe la communication !), les SMS, le chat… on manque de sommeil, on ne s’investit plus en cours, et c’est le début du grand n’importe quoi, dans la vie comme dans la relation amoureuse !

Articles similaires

On peut vite virer très jaloux/-se voire parano : dès que chouchou ne répond pas dans l’immédiat au SMS, alors qu’on voit bien qu’il est en train de chater sur Facebook avec Léa, on s’imagine des trucs terribles, ça exacerbe la jalousie! On peut vite interpréter, surtout que l’écrit peut être ambigü : on n’entend pas le ton de la voix et on ne voit pas les mimiques de l’autre donc les malentendus sont courants. Que ce soit les SMS, les statuts, les photos, les « like » et autres com’, tout est passé au crible du décodeur « spécial jalousie » ! Et la love story peut vite virer au cauchemar…

On perd son intimité : à force d’être exposée sur Facebook, et « likée » par tous, la relation peut être entretenue artificiellement dans le paraître, et ne plus exister dans une rencontre physique réelle et des sentiments amoureux. Parfois on apprend même la fin de sa propre relation amoureuse via facebook : chouchou est devenu « célibataire »…Lâcheté pour les uns, pratique pour les autres, ça n’en reste pas moins violent comme façon de le communiquer.

Mais il y a plus grave ! Parfois des photos ou vidéos intimes ou à caractère sexuel peuvent être exposées sur le web sans l’accord des personnes qui apparaissent à l’image (un ex qui a un désir de vengeance, ou qui veut « s’amuser » par exemple) : c’est très destructeur et dangereux. Dans ce cas il y a violation du droit à l’image et il faut s’adresser au réseau social pour qu’il supprime le contenu, et éventuellement porter plainte auprès des services de police ou de la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page