Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 3 septembre 2018

Larguer ou être largué ? Telle est la question…

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Dans toute rupture, il y a celui ou celle qui largue et celui ou celle qui est largué-e. Quel que soit le rôle que tu endosses, c’est souvent une situation difficile. Cet article s’adresse principalement à ceux qui larguent. Bienvenue dans cette fiche (un peu) technique.

L’art de la rupture

Arrive parfois le moment, dans un couple, où l’on n’est plus capable de répondre à des questions importantes : “est-ce que je ressens de la tendresse, de l’amour, de l‘habitude ?“. Parfois c’est un peu de chaque, parfois on ne sait plus.

Il existe aussi des couples qui se séparent et se remettent ensemble, à répétition. Ce n’est pas vraiment pareil que les ruptures dont on parlera ici : on va voir comment faire quand c’est fini-fini.

Il y a plein de raisons de rompre avec quelqu’un. On s’éloigne, parfois on commence à flirter (voire un peu plus) avec d’autres, les conflits deviennent insupportables, on ne se comprend plus, on ne se désire plus ou on se détruit. Nous mettons notre couple en danger. Le simple fait d’entendre la voix de notre supposé-e amoureux-se nous hérisse le poil ou nous déprime. La décision est prise : il faut que ça s’arrête. Comment faire ?

Rompre, c’est terminer une relation

On a l’habitude de comparer la rupture amoureuse à un deuil : celui de la relation qui se termine. La rupture est rarement un moment très agréable, tu vas devoir faire un effort particulier. Voici donc trois conseils d’une grande importance :

:mail: Premier conseil important : ne te sens pas coupable de ce que tu ressens.
Si tu ne ressens plus d’amour, si tu es en colère, si tu es triste, si tu es déçu-e : c’est humain, ça arrive. Autant le dire, ça n’apportera rien de bon de faire semblant, ou de te forcer : la plupart du temps l’autre se rend compte que quelque chose ne va plus, et ça abîme la confiance dans votre relation. A l’inverse, le but n’est ni de faire souffrir l’autre le plus possible (même si l’idée de la vengeance peut parfois te traverser l’esprit), ni de l’infantiliser.

:mail: Deuxième conseil important : choisis bien ton terrain.
On te déconseille le ghosting (ne plus donner de nouvelles du jour au lendemain). Si tu es à l’aise avec le face à face, n’hésite pas. C’est la meilleure façon de prendre le temps de s’expliquer, et la personne larguée se sentira sûrement mieux considérée.
Il est aussi possible de le faire à distance, ce qui t’apporte plus de sécurité. Il y a des façons très respectueuses de le faire. Si tu le sens bien, essaye d’appeler, ça vous donnera l’occasion d’échanger vos ressentis et vos remarques. C’est une bonne alternative quand le face à face est trop difficile. Discuter sur un chat’ peut aussi faire l’affaire, mais ça prive le dialogue du ton de la voix, des silences et des émotions. Enfin, l’échange de sms est à manier avec précaution pour éviter les gros malentendus, les incompréhensions, et les ampoules sur les doigts le lendemain.

Remarque de l’équipe : Il est déconseillé de rompre avec un seul sms et d’éteindre ton téléphone. Imagine le choc d’apprendre ça sans pouvoir y répondre !

:mail: Troisième conseil important : prenez le temps de vous expliquer. Être celui qui largue implique des responsabilités : tu vas devoir dire à quelqu’un, qui est peut-être encore amoureux-se de toi et qui ne se doute de rien, qu’il ou elle va devoir continuer sans toi. Mieux encore, il faudra lui expliquer ta décision. Vous expliquer va permettre à la personne larguée (et à toi aussi) de pouvoir commencer son deuil. Si tu ne te sens pas capable de t’expliquer au moment de la rupture, tu peux t’accorder tout de même un peu de temps. N’oublie pas que l’autre en a besoin : sans explication, la situation s’éternisera, ce sera plus douloureux pour vous deux. Ça peut t’empêcher de passer à autre chose, et l’autre aussi. Il risque d’y avoir un sentiment « d’inachevé », que l’histoire n’est pas finie.

Une rupture, même si elle peut faire très mal, peut aussi faire grandir. C’est pour cela qu’il est important de « bien rompre » quand une relation amoureuse se termine. C’est vrai que quand on largue quelqu’un ça peut ressembler à une douche froide ou à un coup de massue, on peut aussi avoir l’impression que « rien ne sera plus comme avant ». Pourtant, tu auras appris des tas de choses. Après avoir digéré la rupture, tu seras plus mature, mieux armé-e et mieux préparé-e pour les prochaines relations.

*Tu as maintenant un-e ex*

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)