Les écrans : un peu, beaucoup, passionnément... ?

La solitude face aux écrans

image_pdfimage_print

télé« Tu ne voudrais pas aller faire un tour avec tes copains plutôt que d’être seul devant ton ordinateur »… tu as certainement déjà entendu tes parents dire ça !
L’idée que l’écran créerait de la solitude et empêcherait de nouer des relations d’amitié est très répandue. Mais toi, te sens tu vraiment seul face aux écrans ?

Être seul face à son écran

Même si on parle avec quatre copains en même temps sur un chat’, physiquement on est seul. On n’a ni le regard, ni le toucher, ni la voix, tous ces éléments si importants pour bâtir et entretenir une relation et pouvoir se reconnaître chez l’autre.

L’écran impose un face à face, une relation duelle entre toi et lui. Une relation fusionnelle qui t’empêche de lever le nez, ouvrir les oreilles pour te rendre compte que tu es entouré par d’autres.

Être seul devant un écran peut être très agréable et permet aussi de développer de nouvelles compétences et connaissances. Tout comme lire un livre ou faire du sport, passer un moment devant un écran aide à évacuer ses problèmes, à les mettre entre parenthèses. La solitude est essentielle pour se construire, pour développer sa capacité de rêverie et d’imagination. Ne « rien faire » quand on est seul c’est aussi savourer le temps, penser, rêver, imaginer… Il faudrait alors différencier une trop grande solitude qui isole et des moments passés seul qui sont nécessaires.

Seul mais pas tant que ça…

Articles similaires

Internet et les réseaux sociaux nous permettent d’être en lien avec des personnes dans le monde entier instantanément. Des amitiés fortes peuvent se construire grâce au virtuel, vous nous en faites part régulièrement lors de vos appels. Cela te permet également de rester en contact avec des copains et copines à la sortie du collège ou du lycée, ou de jouer en réseau avec eux tout en étant chacun chez soi.

Mais pourquoi ce besoin d’être en lien constant avec les autres ? De peur de rater quelque chose ? De se sentir exclu du groupe ?

Être trop en liens virtuels peut voler la place aux liens réels : la famille, les passions ou de les amis qui ne sont pas sur les réseaux sociaux (oui oui ça existe !)…

C’est fascinant de se dire qu’on peut être en contact avec le monde entier tout en restant derrière son ordinateur. Mais il faut savoir faire la part des choses et se poser des limites.

Enfermé par son écran

Pour certains, l’ordinateur devient le meilleur ennemi et même un refuge pour éviter la relation à l’autre. Construire quelque chose en dehors de cette bulle virtuelle est presque impossible. Les écrans favorisent cette solitude, cette coupure d’avec le monde extérieur. Quand on ne se sent pas très bien dans sa peau, on peut  s’enfermer et fuir ainsi  le monde qui nous entoure. On coupe les liens avec ses proches, ses amis, on laisse tomber les activités que l’on aimait bien et on reste comme hypnotisé par ces images virtuelles.

En effet, l’écran peut être « protecteur » : le pseudo, l’identité créée, le physique masqué… Il permet de s’oublier, de mettre à distance nos problèmes ou nos angoisses.

Avec les écrans, notamment les réseaux sociaux ou les jeux en ligne on peut se sentir exister quand on a du mal à trouver sa place dans le groupe. Derrière son écran et son pseudo,  on dépasse ses complexes, sa timidité, on s’invente un personnage derrière lequel on s’efface.

Si tu as la sensation que ton utilisation des écrans t’isole alors n’hésite pas à en parler pour construire un espace réel où t’épanouir. Les professionnels de Fil Santé Jeunes peuvent t’aider à y réfléchir et à trouver des solutions au 0800 235 236 ou sur le chat’.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page