Après le collège : choisir son avenir

La voie générale : le bac ES

image_pdfimage_print

avenir« Je pense choisir la filière ES car je m’intéresse aux sciences humaines, je suis l’actualité, j’aime comprendre comment le monde dans lequel je vis fonctionne, pourquoi l’argent est si important et comment les personnes trouvent leur place dans la société. Mais qu’est ce qui s’offre à moi une fois le bac ES en poche » ? Grâce à la diversité de ses matières, l’avantage de la section ES est qu’on peut envisager de poursuivre ses études dans des domaines très variés.

L’université

Plus de la moitié des bacheliers ES s’orientent vers un parcours universitaire. Ceux qui ont un intérêt prononcé pour l’actualité économique, le commerce et un certain goût pour les chiffres pourront s’inscrire dans la filière économie et gestion, en choisissant la licence économie-gestion ou la licence administration économique et sociale. Les étudiants plus « littéraires » préfèreront une licence de lettres ou une licence de Langues Étrangères Appliquées (LEA). Le parcours universitaire offre également la possibilité de se former au droit et aux sciences politiques, ainsi qu’aux sciences humaines et sociales. Il est en général recommandé de poursuivre en master (2 ans de spécialisation) après avoir obtenu sa licence pour mieux s’insérer sur le marché du travail.

Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) – DUT (Diplôme Universitaire de Technologie)

Ces diplômes présentent une bonne alternative pour ceux qui souhaitent s’insérer rapidement dans la vie active, puisqu’ils se préparent en deux ans et associent théorie et expériences professionnelles. En 2014, 11% des bacheliers ES se sont orientés vers un BTS en lycée ou en école, avec des spécialités aussi variées que l’assurance, les banques, le commerce, la communication, conseiller de clientèle… Tandis que 12% s’inscrivent en IUT dans des filières telles que : carrières juridiques, carrières sociales, gestion administrative et commerciale des organisations, gestion des entreprises et des administrations, information-communication… Une fois le diplôme obtenu, on peut choisir d’entrer dans la vie active ou de poursuivre les études en licence pro ou en école.

Les écoles spécialisées

Articles similaires

L’inscription en école se fait sur dossier ou sur concours et permet d’obtenir, au bout de 2 à 5 ans selon le domaine, un diplôme professionnel. 13% des bacheliers ES ont choisi ce type de formation en 2014, dans des secteurs aussi variés que : commerce, gestion comptabilité ; santé, social ; arts, architecture ; ou encore les Instituts d’Études Politiques.

Les « prépas » (ou CPGE : Classes Préparatoires aux Grandes Écoles)

Les classes prépas, comme leur nom l’indique, permettent de préparer au concours des grandes écoles. Avec un profil plutôt équilibré entre maths, économie et littérature, on peut s’inscrire en prépa école de commerce qui permettra de présenter les concours d’entrée aux écoles supérieures de commerces ou à l’École Normale Supérieure. Les bacheliers qui aiment les matières littéraires et la philo pourront s’orienter vers une prépa littéraire qui a pour but de passer le concours de Normale Sup’ spécialité lettres ou lettres et sciences sociales.

Pour plus d’infos et de détails, n’hésite à te rendre sur le site de l’Onisep et sur le site pour les étudiants (Etudiant.gouv) mis en place par le Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page