Rompre

Respecter ses ex, c’est la base

image_pdfimage_print

Ah, les ex ! Ces personnes qu’on adore détester. Une rupture amoureuse est souvent difficile à vivre et les relations avec nos ex sont parfois compliquées. Comment se comporter avec quelqu’un que l’on a aimé et qu’on n’aime plus ? Existe-t-il des règles de savoir-vivre post-rupture ? Voici un petit guide de survie !

« J’évite de tout dire sur mon ex à mes amis-es »

Si on a bien sûr le droit de discuter de cette relation avec ses amis-es, de leur demander conseil afin de pouvoir faire le deuil de la rupture, il faut quand même respecter l’intimité de son ex-copain/copine. Certes, avec l’ex on s’est quittés, on ne s’aime plus. Cependant, il est important de respecter l’histoire que l’on a vécue ensemble et de ne pas dégommer l’autre, notamment sur les réseaux sociaux.

Nous avons tous des histoires gênantes à divulguer sur nos ex. Ça peut être tentant de les rendre publiques, souvent dans le but de se venger de cette histoire d’amour qui s’est mal terminée. Or l’autre possède lui aussi, des traces de cette histoire d’amour terminée. C’est pourquoi on recommande d’être très prudent dans ces situations-là car si l’amour rend aveugle, la rupture peut rendre visible ce qu’on ne souhaite pas montrer 😉 . Si tu le fais, il/elle peut le faire à son tour !

« J’évite de publier des photos de lui/elle nu-e sur Internet »

Le « revenge porn » ou « vengeance » pornographique en français, ce sont des photos ou des vidéos à contenu sexuel qui sont partagées en ligne sans l’autorisation de la personne qui y figure, dans le but de l’embarrasser et d’en faire une forme de vengeance.

Articles similaires

En réalité, tu n’as pas le droit de diffuser des photos ou des vidéos d’une personne sans son accord si elle est dessus, qu’elle soit nue ou pas. Si la personne est mineure, il faudrait même l’accord de ses deux parents. C’est la loi, c’est ce qu’on appelle le « droit à l’image ». Il faut donc toujours bien réfléchir avant de publier ou de partager des photos et des vidéos et surtout avant de décider de se dévêtir devant une webcam ou un smartphone, on ne maitrise pas toujours ce qu’il se passe ensuite.

« J’évite de le/la harceler »

Lorsque la rupture est douloureuse, mieux vaut se protéger et couper les ponts. Malheureusement, cela reste souvent plus facile à dire qu’à faire ! Le manque, la nostalgie de ce grand amour, ou le fait de se revoir, peut réveiller l’envie de s’appeler et de faire des choses ensemble. La seule règle, c’est d’être d’accord. Si l’envie est partagée, alors pas de soucis.

Cependant, il arrive que seulement l’un de deux souhaite garder les liens. Des coups de fils répétés, des visites à l’improviste, des commentaires déplacés sur les réseaux sociaux, des menaces, le fait d’espionner ou de suivre l’autre à son insu… sont des comportements qui témoignent d’une difficulté à passer à autre chose. Cette façon d’agir peut en effet vraiment faire souffrir et aller parfois jusqu’au harcèlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page