Mon corps : ami ou ennemi ?

Le naturisme

image_pdfimage_print

nuditéQui n’a jamais eu envie, une fois dans sa vie, d’être nu, de vivre nu dans la nature, libre, sous le soleil, sur le sable ou dans l’eau ? Cette envie peut surprendre. La nudité pourtant est naturelle : le nouveau-né n’arrive-t-il pas « nu comme ver » ?

Le naturisme : vivre nu

Dans notre culture occidentale le naturisme est né au cours du 18ème siècle. Depuis 1974, il est clairement défini (par une « définition internationale » que tous les pays adoptent) et se veut une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par une pratique de la nudité en commun qui a pour but de favoriser le respect de soi-même, des autres et celui de l’environnement.
Chaque naturiste donne un sens personnel à sa démarche mais toujours dans le respect de l’autre, naturiste ou pas, sans jugement ni provocation envers les non naturistes et particulièrement ceux qui ne partagent et ne comprennent cette philosophie d’idéal de vie. Le naturiste ne se montre pas nu, il ne regarde pas les corps nus mais vit nu adoptant ainsi une certaine philosophie de vie. De plus, on peut être naturiste et pudique car si la nudité est partagée, la vie sexuelle reste quant à elle intime et donc cachée.

Une philosophie de vie

Chacun adhère au naturisme pour des raisons différentes. Le naturisme permet la chute de la barrière sociale, car bien souvent, ce sont les accessoires (vêtements, bijoux etc.…) qui peuvent indiquer le milieu social d’appartenance. Au sein d’une communauté naturiste, toutes les classes sociales sont sur un pied d’égalité, on est naturiste avant tout… Pour les naturistes, vivre nu procure un sentiment de liberté.

En camp naturiste, il n’y a pas de jugement sur le physique ce qui permet d’apprivoiser ses complexes et contribue à mieux accepter son corps et celui des autres. A l’âge de l’adolescence, il n’est pas toujours facile de se montrer nu, surtout en famille. Il peut arriver à cet âge d’avoir envie d’un autre mode de vacances et d’y revenir plus tard une fois qu’on a accepté les transformations de son corps.
Le naturisme peut permettre de retrouver le plaisir d’être en harmonie avec les éléments naturels indispensables à la vie comme l’eau, l’air et le soleil. Cet épanouissement prend tout son sens en collectivité, car même si l’on peut être naturiste chez soi, dans son jardin, c’est en collectivité que cet idéal prend son intérêt. Selon la philosophie naturiste, pratiquer le naturisme en famille est une façon de transmettre à ses enfants, la tolérance, le respect… C’est d’ailleurs en famille que le naturisme est le plus pratiqué.

Le naturisme, aujourd’hui

Aujourd’hui, la philosophie du naturisme a encore toute sa place. Il y a sur les côtes atlantique et méditerranéenne beaucoup de centres dédiés au naturisme.
Au 21ème siècle, la réflexion sur d’autres mode de vie et la prise de conscience sur l’importance de notre environnement naturel et sa préservation sont plus que jamais d’actualité. La philosophie naturiste peut en faire partie. Le en France c’est aujourd’hui 50 centres et campings naturistes et 150 clubs.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page