Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 29 juin 2020

Les Hikikomoris : qui sont-ils ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Hikikomori est un terme japonais qui signifie « se cloîtrer » et qui désigne le fait de se couper du monde et de vivre reclus, sans quitter sa chambre ou parfois même son lit. Ce sont en général de jeunes adultes (plutôt des hommes), jusqu’à 35 ans environ. Ils sont près d’un million au Japon, et en France des milliers. Le phénomène s’accroît petit à petit.

Tu as sans doute des exemples en tête, même si hikikomori ne veut pas dire nolife ! Les hikikomoris ne sont pas reclus pour pratiquer au maximum une activité comme l’addiction aux jeux vidéos par exemple . Les hikikomoris s’isolent en réaction au monde extérieur qui leur semble trop dur, trop injuste, trop décevant… Peut-être à raison, qui sait.

Hikikomori ou la perte de sens de l’existence ?

De plus en plus nombreux sont les jeunes qui perdent de vue le sens de leur travail, de leurs études, de leurs projets. « A quoi bon s’agiter dans des études supérieures si je n’en perçois pas l’utilité ? » « à quoi bon finir mes études de marketing dans un monde où la publicité fait tant de mal ? Est-ce le rôle que je veux avoir dans la société ? ». On leur a sûrement dit plus jeune que « l’important c’est de faire des études qui débouchent sur un métier bien payé ! ». Ça se défend, mais peut-être a-t-on oublié de compléter ce conseil en leur montrant l’importance du plaisir dans le travail, de chercher un métier qui les intéresse, pour lequel ils ont de l’estime.

Les hikikomoris sont-ils heureux ?

Difficile de répondre oui, puisque toute leur vie est organisée autour de leur déception du monde. Beaucoup d’entre eux ont d’ailleurs subi du harcèlement pendant leur scolarité, des violences, et sont passés par la dépression. Peut-être qu’ils deviennent hikikomoris car c’est la « moins pire » des solutions qu’ils ont trouvée.

C’est quoi la vie d’un hikikomori ?

Ton ami hikikomori serait celui qui ne va plus vraiment en cour, et qui ne cherche pas à construire de projet pour plus tard. Il construit tous ses liens à distance, commande tout ce qu’il achète par internet. Il ne trouve pas d’intérêt ou il est en difficulté pour continuer ses études, et apprendre un métier. D’ailleurs, cet ami fait peut-être partie de ceux qui souffrent d’éco-anxiété, submergés par l’idée qu’il est trop tard pour la planète et que l’avenir ne pourra pas être heureux. Heureusement, ils ont pu se retrouver entre hikikomoris, en virtuel bien sûr, et échanger entre eux. Ton ami a pu se rendre compte qu’il n’était pas le seul, et ça l’a sûrement rassuré.

Reste à tous nous interroger sur les raisons pour lesquelles il y en a de plus en plus… Si tu as envie d’échanger avec nous sur le sujet,  appelle nous au 0800 235 236 !

 Francetv slash a lancé récemment une série sur ce sujet, n’hésite pas à aller voir : « le journal d’un hikikomori »

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)