Idées noires

Parler de ses idées suicidaires sur Fil Santé Jeunes

image_pdfimage_print

Sur Fil Santé Jeunes on peut parler de tout et sans tabou, en toute confiance. Le mal-être et l’envie de mourir font partie des sujets que vous abordez au téléphone, sur le chat’, le forum ou encore dans l’espace Pose tes Questions. Pour certains d’entre vous c’est une première : vous n’aviez encore jamais osé formuler ce que vous ressentez. Pour d’autres, c’est une ultime tentative d’être entendus et soutenus dans ce moment très difficile où la mort vous apparaît comme « unique solution ».

Parler de ses envies de mourir sur Fil Santé Jeunes

Beaucoup d’entre vous nous disent que sur Fil Santé Jeunes, être anonyme libère la parole. Vous vous sentez plus à l’aise pour aborder des thèmes intimes, délicats, graves qui pourraient être « mal accueillis » par vos proches. En effet, dire qu’on a envie de mourir à ses parents, sa copine, son meilleur copain peut provoquer chez eux des réactions éloignées de celles qu’on attendait et qui ne soulagent pas : par exemple, évoquer des idées suicidaires peut les angoisser et du coup amplifier de façon négative ce que vous-mêmes vous ressentez. Ils tiennent alors des propos jugeants, ou ils banalisent ou au contraire ils dramatisent. Au lieu d’être soulagé, compris et soutenu, on peut se sentir coupable de provoquer chez l’autre de l’inquiétude, de la colère, de la tristesse…

Sur Fil Santé Jeunes, les professionnels de l’équipe sont formés à entendre ces idées et à ne pas en avoir « peur ». En effet, parler de la mort peur faire peur. Quand à un certain moment de sa vie on peut avoir l’impression que la mort est la seule solution, en parler sur Fil Santé Jeunes peut permettre d’apaiser cette impression et de commencer à envisager d’autres solutions que celles de mourir.

La crise suicidaire sur Fil Santé Jeunes

Parfois vous nous appelez car vous êtes « à bout », sur le point de passer à l’acte : les idées suicidaires sont devenues plus présentes, plus pressantes, elles prennent forme, se concrétisent… C’est ce qu’on appelle la « crise suicidaire ». L’écoutant prend alors le temps de vous écouter et de vous guider vers un apaisement de cette crise. En vous permettant de mettre des mots sur ce que vous ressentez, sur vos projets de suicide, sur les questions que vous vous posez, sur les craintes que vous avez, il arrive que la crise suicidaire trouve une issue. Une fois apaisée, on peut alors envisager de mettre en place une prise en charge ou de réinvestir celle qui est déjà en place, si c’est le cas.

Dans des cas exceptionnels, il peut arriver que la crise suicidaire se soit transformée en passage à l’acte suicidaire. Vous nous contactez alors suite à une prise excessive de médicaments, d’alcool ou en possession d’un objet que vous projetez d’utiliser pour vous faire du mal. Sur Fil Santé Jeunes, après avoir évalué le risque létal (c’est-à-dire le risque d’entraîner la mort) on peut être amené à envoyer des secours. Vous écouter, vous informer, vous orienter sont nos missions. Mais quand il s’agit de suicide, il peut arriver que les professionnels de l’équipe sortent du cadre habituel de leurs missions car ils se doivent d’intervenir pour protéger ceux qui seraient ou se mettraient en danger. Si dans votre grande détresse vous avez décidé de nous joindre, c’est qu’il persiste chez vous un élan vital qui souhaite être soutenu. Vous nous appelez à l’aide, nous vous entendons.

Quand Fil Santé Jeunes ne suffit plus

Cependant, notre dispositif a des limites. Certes, nous sommes en mesure d’entendre votre souffrance, de la soulager temporairement, de gérer la crise suicidaire mais en aucun cas, nous ne pouvons nous substituer à une prise en charge psychologique au long cours. Quand le mal-être est important, installé depuis longtemps, jalonné d’envies suicidaires voire de tentatives de suicides, alors il devient urgent d’être pris en charge de façon concrète et durable. Ce qui ne relève pas des missions de Fil Santé Jeunes. C’est pourquoi il peut arriver que les écoutants de l’équipe insistent pour vous orienter vers une structure, un professionnel en libéral ou vers votre suivi s’il existe déjà.

Pour certains d’entre vous, cet appel à l’aide auprès de Fil Santé Jeunes aura suffi à mettre en route une démarche de prise en charge. Pour d’autres, plusieurs appels seront nécessaires mais dans tous les cas, l’équipe œuvre chaque jour à la prévention du suicide en accueillant par téléphone ou par internet ceux qui vont mal.


Sais-tu que Fil Santé Jeunes est également accessible en LSF et LfPC ? Pour en savoir plus viens lire notre article : Jeunes sourds ou malendants : Fil Santé Jeunes accessible !

Articles similaires

65 commentaires

  1. Bonjour j’écris ce message aujourd’hui pour parler de mes envies suicidaires qui sont tres fortes, je suis dans une dépression si forte que j’hesite vraiment a me suicider cette semaine, tout a commence depuis que j’ai déménager de ma région natal, la vie la-bas étais formidable, j’avais des amis j’étais plutôt bons dans les études, je me voyais même un bon avenir dans tout ce qui touche le droit mais tout ca a changé, tout c’est tres vite complique pour moi, la situation familiale s’est aggravé et je me sens coupable de ne rien pouvoir faire pour aider mes parents, je me sens inutile a ma famille depuis que la situation c’est aggravé pour moi, les études quand a elle ce n’est pas mieux j’ai drastiquement baisser mes notes ce qui pour certains ne les affectent pas, mais moi, ca ma dévaster, mais projet d’étude avec, le pire dans tout ca que je ne pourrais même plus aller dans un autre pays pour étudier, ma famille ne possède pas les moyens financier, je suis jeune cette mais prêt a me suicider a n’importe quelle moment, au debut je pensais que ca n’arriverais pas, mais es choses se sont tellement compliquer dans ma famille que plus rien n’en vaut la peine j’en ai marre de souffrir,

    merci pour votre lecture

    1. Bonjour lima,
      Tu fais part d’un mal-être très important, accompagné d’idées suicidaires. Ton message nous inquiète. Il est important que tu ne restes pas seul.e avec cette souffrance…! Si tu souhaites échanger avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, tu peux nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’, notre dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’). Nous attendons ton appel. N’hésite pas, nous sommes là pour toi !

      Tu peux également avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes dans nos Forums.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

  2. Bonjour ,
    Je souffre d’une dépression de puis Juillet 2021 , je ne ressens plus la sensation de la faim , j’ai des crises suicidaires très souvent , des sensation comme si j’étais… »vide » ? Je pleurais sans raison et maintenant je n’y arrive plus mais pleurer fait du bien . J’ai subit du harcelement du CE2 à la 5 eme , où j’ai changé de collège . Je n’ai jamais retrouvé une vie paisible en amitié . J’ai un manque affectif et je suis hypersensible . J’ai faillit devenir anorexique ( 29kg à 13 ans ) .
    Quand j’ai voulu passer à l’acte , je pensais me jeter sur les railles du train que je traverse matin et soir ou bien me jeter par la fenêtre de m chambre ou encore quand la voiture roule vite…. Mais une chose me retient …comment sera la suite ? Si vous saviez comme j’ai envie de mourir , je ne me reconnais plu , je n’arrive même plus à m’exprimer comme avant sauf sou formes de poèmes . Je me sens nul , je gâche toujours tout ….J’ai réussi à ne pas me mutiler depuis 1 semaine mais là , je suis retombée dedans .
    Je veux mourir , cette rage en moi n’arrive pas à sortir , ce mal être est oppressant et me gâche la vie , j’aimerai en finir , mais le seule solution est la suivante …. mettre fin à cette vie ….

    1. Bonjour,

      Tu fais part d’un profond mal-être. Il est important que tu ne restes pas seule avec tout cela. Malheureusement l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. Nous t’invitons à nous contacter par téléphone au 0800 235 236 (7j/7 de 9h à 23h) ou par chat’ (7j/7 de 9h à 22h) pour parler un peu et que l’on cherche ensemble ce qui pourrait t’aider à aller mieux. N’hésite pas, nous sommes là pour toi.
      Tu peux également trouver du soutien et le témoignage d’autres jeunes dans nos forums.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  3. bonsoir
    sa fait de mon CM1 , 6éme et 5éme que je me rabaisser frapper insulter et je reçoit des moquerie et je sais tjr pas pourquoi j’en pleure chuis même tomber dans une dépression ou je me mutile ne mange plus et je ramène un cutter au collège que je le fait dans les toilette et je sais pas comment arrêter car j’arrive plus a tenir

    1. Bonjour lyanna,

      Tu fais part d’un profond mal-être. Il est important que tu ne restes pas seule avec tout cela. Malheureusement l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. Nous t’invitons à nous contacter par téléphone au 0800 235 236 (7j/7 de 9h à 23h) ou par chat’ (7j/7 de 9h à 22h) pour parler un peu et que l’on cherche ensemble ce qui pourrait t’aider à aller mieux. N’hésite pas, nous sommes là pour toi.
      Tu peux également trouver du soutien et le témoignage d’autres jeunes dans nos forums.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  4. Ça fait plus de 5 ans que je souffre d’une dépression.Peur des gens,anxiété,perte de goût sur toutes activités,douleurs musculaires et douleur au coeur sévère et constante.J’ai mal grandi car j’ai perdu mes parents depuis tout petit.J’ai quand même pu étudier malgré les obstacles.Depuis tout petit j’ai toujours été observateur car je me mélangeais rarement.Je ne suis pas timide et je pense toujours au bonheur des autres c’est ce qui a fait de moi un homme faible et les autres en profitaient souvent pour me rabaisser.Ma première relation amoureuse à finit mal suivit par des humiliations comme《tu es un délinquant,tu es nul,etc.》et depuis j’ai peur
    gravement des femmes.Tous ce qui me reste ce sont des sentiment de culpabilité et de honte je me dévalorise tout le temps.J’ai tellement souffer de fois même j’ai l’impression de vivre dans un rêve à vrai dire je ne fais plus la différence entre le rêve et la réalité.S’il y avait une manière de se suicider sans ressentir de douleur je l’aurais sûrement fait car c’est la seule chose qui m’empêche de le faire et de pensé que je m’ensortirais peut être un jour

    1. Bonjour,
      Tu fais part d’une grande souffrance. Tu as bien fait de témoigner sur ce que tu vis et il est important que tu ne restes pas seul avec tout cela. Malheureusement l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. Si tu en as envie, tu peux nous contacter par téléphone au 0800 235 236 (7j/7 de 9h à 23h) ou par chat’ (7j/7 de 9h à 22h) pour parler un peu et que l’on cherche ensemble ce qui pourrait t’aider à aller mieux.
      N’hésite pas, nous sommes là pour ça.
      Tu peux également trouver du soutien et le témoignage d’autres jeunes dans nos forums.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  5. Je suis fatiguée de tout ça.
    Ça a d’abord commencé avec de l’anxiété mais peu à peu ça a conduit à une dépression.
    J’ai beau avoir vu différents médecins, psychiatres et thérapeutes, rien n’y fait… je me sens mal.
    Pourtant sur le papier tout à l’air d’aller bien pour moi. J’ai des amis qui s’inquiètent vraiment pour moi, une famille qui m’aime, une scolarité banale.
    Mais j’ai l’impression que tout ça n’a même plus d’importance. Je me sens juste mal et moi même j’en ignore la raison.
    Un mal être constant qui me suit nuits et jours depuis des années et qui me gâche la vie.
    À seulement 15 ans et tout cet amour autour de moi je ne devrais pas me sentir comme ça n’est-ce pas? Mais j’y peux rien, je veux m’en aller.

    J’en ai marre d’espérer que ça ira mieux un jour.
    On me l’a tellement répété que je n’arrive plus à y croire. « Tout va s’arranger » « ça ira mieux avec le temps » mais je vois pas le bout du tunnel…
    Ce n’est pas un appel à l’aide, juste une constatation de fait. Poser mes pensées quelque part pour me dire que j’ai sortie ce que j’avais sur le cœur.
    Je veux partir.

    1. Bonjour,
      Tu fais part d’une souffrance importante accompagnée d’idées noires. Ton message nous inquiète. Nous pouvons t’aider si tu nous contactes par téléphone au 0800 235 236 (7j/7 de 9h à 23h) ou par chat’ (7j/7 de 9h à 22h) . N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
      Tu peux aussi avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes dans nos Forums.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

    2. hey, j’ai aussi quinze ans et je ressens la même chose que toi. j’ai même pas envie d’être sauvée, ni même d’aller mieux. je veux juste mourir.
      les seules choses qui me bloquent sont ma famille et la « manière de mourir ». c’est absolument terrifiant.
      je te souhaite bon courage, d’aller mieux même si c’est ce que tu souhaites au fond de toi
      t’es pas seule <3

      1. Bonjour,
        Tu fais part d’une situation qui te fait terriblement souffrir. Tu as bien fait de témoigner sur ce que tu vis et il est important que tu restes pas seule avec tout cela. Malheureusement l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. Si tu en as envie tu peux nous contacter par téléphone au 0800 235 236 (7j/7 de 9h à 23h) ou par chat’ (7j/7 de 9h à 22h) pour parler un peu et que l’on cherche ensemble ce qui pourrait t’aider à aller mieux.
        N’hésite pas, nous sommes là pour ça.
        Tu peux également trouver du soutien et les témoignages d’autres jeunes dans nos forums.
        L’équipe Fil Santé Jeunes

    3. Salut, on ne se connaît pas, mais je souffre de la même chose que toi. Plus rien ne compte, j’ai l’impression que peu importe ce qu’on m’offre, plus rien n’a d’importance, je suis vide. Et je n’ai jamais su comment changer ça, je veux dire y a des moments où ça part, même si c’est très rare mais au final sa revient toujours…

      tu n’es pas seule dans cette situation et je comprend que tu sois saoulée ou dans une incompréhension totale…

  6. Ça fait des années que j’ai envie de me sucider mais j’arrives pas car je suis la seul fille de ma maman . je penses à elle a chaque foit que j’y pense que . Je veux le faire , je veux mourir , je veux me sucider !
    J’en ais marre de mon écoles , de la sociéte et de la vie en génerales ! Je veux essayer de le faire mais j’ei pas le courage ! Je kiffe un garçon mais il me prete pas attention ! Tous le monde me dit de ne pas etre avec lui mais moi j’arretes pas de penser à lui ! C’est plus fort que moi !!
    Des fois je me prepare pour quitte la vie mais je le fais pas !

    BYE

    1. Bonjour,
      Tu parles de tes idées suicidaires. Tu as raison, c’est important de ne pas rester seule avec ces idées là. As-tu déjà envisagé d’en parler avec un professionnel de santé (médecin, psychologue,…). Peut-être pourrait-il t’aider à les comprendre et à apaiser ce qui te fait souffrir tant en ce moment. Si tu souhaites échanger avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes à ce sujet, tu peux nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’, le dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas !
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  7. Hey.
    J’avais tenté de me tuer il y a plus très longtemps, ais j’y arrivais pas.. J’ai suffisamment souffert, et je ne veux plus vivre.. J’ai presque fais tout ce que j’ai voulu faire dans ma vie, mais le presque c’est que je n’ai toujours pas trouver l’amour. J’aime un gars mignon, mais s’il refuse, j’abandonnerais par culpabilité. Je préférais me tuer, ainsi, je pourrais enfin m’endormir à jamais, je resterais en sécurité et je pourrais enfin rêver. La vie a été suffisamment atroce avec moi et je veux la vaincre pour de bon. ******************** C’était Eiro, ce fut un plaisir..

    1. Bonjour Parathiro,
      Tu évoques des idées suicidaires et une souffrance importante. Ce serait bien que tu puisses échanger en direct avec nous sur ces sujets. Dans l’espace commentaire ce n’est pas possible mais tu peux nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’, le dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’).
      N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  8. 🙁 je compatis avec toi et je sais que c’est pas toujours facile de vivre dans ce monde , les gens sont pour la plupart hypocrites, homophobes , racistes etc.. avant le monde n’était pas comme cela les gens possédaient de la mentalité et de la réflexion, aujourd’hui ça n’est plus le cas et ça m’inquiète car je me demande comment le monde sera plus tard. Aujourd’hui, mon âge est de 14 ans et oui j’ai déjà l’envie de mourir et je me dis esce que ça vaut le coup de le faire ? Puis après je sais plus quoi faire et je m’isole , j’ai très peu d’amis (1 seul qui n’est quasiment pas avec moi) pas grand monde ne m’aime et actuellement ça me rends plutôt triste parce que je vois tout ces gens heureux et moi je ne peux pas vivre ça 😕mais depuis ce temps je suis toujours là..pourquoi ? Parce que j’ai peur , j’ai peur de mourir oui. Je te connais pas je sais mais n’essaie plus de mourir car il faut te dire que sur des millions et des millions de spermatozoïdes tu as été la seule à réussir à aller au bout. La vie t’as donné une chance d’explorer ce géant monde sans fin profite de cette chance.
    Sur ce je te dis au revoir 👋🏼.

    1. Bonjour Miguel,
      Si tu souhaites échanger avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) sur ce que tu vis, tu peux nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’, le dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’).
      N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  9. bonjour

    j’avais besoin d’en parler…
    sa fais maintenant 1 ans que je me mutile et j’arrive pas a m’arrêter..
    j’ai déjà des tentative de suicide..
    j’en ai marre de vivre dans un monde pareil..
    je me sens seule.
    je suis désoler de vous déranger..mais javais besoin d’en parler

    au revoir…

    1. Bonjour Enola,
      Tu as bien fait de prendre la parole sur ces sujets. Tu fais part d’une souffrance accompagnée d’idées noires. Cependant, l’espace commentaire ne permet pas des échanges individualisés. Pour parler davantage de la situation que tu vis, nous t’invitons à nous joindre dans nos espaces interactifs. Si tu as envie d’échanger avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes, tu peux nous joindre par téléphone au 0800 235 236, par chat’ ou dans notre espace : « Pose tes Questions », accessible depuis notre site. Notre dispositif est anonyme et gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 09h à 23h (22h pour le chat’).
      Si tu as envie d’avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes, tu peux également poster un message dans notre Forum.
      N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  10. Salut à tous , Voilà je tiens déjà a m’excuser pour mes fautes d’orthographe , cela fait fait quelque temps que j’ai penser a me Suicider pfff, même pas 2 semaine j’ai voulu sauter d’un pont , je me sens vraiment seul je ne suis pas sorti de chez moi depuis déjà plus d’1 mois , je me sens constamment à l’écart, seul , j’ai souffert pendant 5 ans de dépression j’ai jamais voulu passer chez un psy ou quoi j’ai pas les forces d’y aller , j’ai clairement pas d’amis , quand j’essaye d’en parler j’ai l’impression que la personne en face de moi s’en fou , depuis que j’ai perdu mon père au collège je pensais qu’à m’isoler, je fumer du cannabis j’ai perdu 10kg . j’ai arrêter seulement depuis 3 mois , j’ai eu des mauvaises habitudes dès le collèges sécher , répondre au prof et tout , j’ai même dealer, j’etait la mauvaise fille au collège depuis la mort de mon père , j’ai réussi mon bep, mon Bac , j’ai voulu poursuivre mes études BTS en France , changer de pays de paysage , car oui je suis mélanésienne . mais chez nous la réussite attire les mauvaises œil , j’ai attrapé une maladie qui me fait souffrir toute mes articulations , je dort tres mal , j’ai des trouble du sommeil, depuis mes réussite j’ai eu bcp de malheur , financièrement, physiquement, amoure , arriver en cours pr mon Bts j’ai tous abandonné l’idee des études j’etait physiquement et mentalement mal en point personne de ma classe ne voulait m’adresser la parole j’avait l’impression d’être une étrangère , l’heur des pause je manger dans les toilettes :,( je me sentais tellement nul mais nul , j’ai tous largué pour fair autre chose aujourd’hui je suis tjr aussi mal en point je ne sort même pas de ma chambre , j’essaye de ne pas donner de nouvelles de moi par peur de mauvaise œil c’est tellement puissant chez nous que j’en n’est peur d’où m’en envie de disparaître pour de bon , j’ai jamais compris pk certaines personnes veulent nous voir échouer.

    merci pr les personnes qui ont lu jusqu’au bout merci ça fait du bien de se libérer un peut quelques penser.

    1. Bonjour nooop,
      Tu fais part d’une souffrance importante accompagnée d’idées noires. Malheureusement, l’espace commentaire ne permet pas des échanges individualisés. Pour parler davantage de la situation que tu vis, tu peux nous joindre dans nos espaces interactifs. Si tu as envie d’échanger avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes, tu peux nous joindre par chat’ ou dans notre espace : « Pose tes Questions », accessible depuis notre site. Notre dispositif est anonyme et gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 09h à 23h (22h pour le chat’).
      Si tu as envie d’avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes, tu peux également poster un message dans notre Forum.
      N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
      L’équipe Fil Santé Jeunes

    2. Bonsoir, alors j’ai lu ton message jusqu’au bout et je te trouve très courageuse d’avoir réussi a en parler ici. Je te connais pas mais franchement je compatis avec toi, et je conseille vraiment de si sa te fais du bien tout le temps te confier ici ou vraiment faire le nécessaire pour te trouver une bonne psy j’en suis sur que sa te fera du bien. Et pour ce qui est du mauvais oeil ect je ne sais pas si tu est croyante mais ce qui te permettrai de te sentir mieux serai de prier vraiment c’est un simple conseille. Prend soin de toi et même si tu en a pas l’impression je suis sure et certaine que tu ira mieux.

  11. Bonsoir,
    Cela fait près de 3 ans que je ne vais vraiment pas bien ( tous les jours, car je me sens vide de l’intérieur, mais je ressens majoritairement de la tristesse) je me déteste du a des choses que j’ai pu faire dans mon passé et que je regrette. Mais je crois que je ne me sentais pas bien plusieurs années bien avant cela ( quand j’étais en primaire, a cause du harcèlement, a la solitude et le changement brutal qu’avait provoqué mon déménagement ( je m’étais scarifié 1 fois, et j’avais essayé de me pendre avec une ceinture ( j’avais entre 8 et 10 ans, mais je crois que je ne savais pas exactement ce que je faisais…)))
    Maintenant j’ai fais de réel tentatives de suicide, mais sans succès. Bref.
    Je ne me suis jamais senti aimé, cela est sûrement du au sentiment de solitude que je ressens constamment ( je regrette de ne pas avoir de frère ou de sœur ( mais ce n’est pas mon choix et je ne peux rien changer à cela) mais j’ai appris a vivre avec.
    Mais je me sens seul car mes amis et ma famille me délaissent, j’ai l’impression que si il n’y avait aucun lien entre nous, nous ne nous fréquenteriont pas, et c’est logique m, je le mériterai car je suis quelqu’un de mal.
    J’entretien aussi une relation conflictuelle avec mes parents ( et surtout avec ma mère, qui ne gère pas sa colère et qui ne fais rainier son autorité qu’en criant ( je me rend compte que j’ai d’ailleurs été élevé comme ça, par crainte et par peur de sa rage) maintenant, je ressens envers elle beaucoup de sentiments majoritairement négatifs ( meme si tout de même, je l’aime)) et je crois que j’ai malheureusement hérité de sa méchanceté ( je suis très facilement hiritable)).(bon je lui met la faute sur le dos, mais j’ai mon libre arbitre, donc surtout de ma faute si je suis comme ca)
    J’ai essayé plusieurs fois de changer, mais je me rend compte que si je deviens tel que je le désire ( enfin si je montre ma vrai personnalité) les gens se mettent a me traiter comme un chien, a profiter de mes faiblesses, a me rabaisser…
    Il y beaucoups d’autres choses avec ca:
    Je n’arrive pas a me faire d’amis ( mais je comprend que les gens puissent ne pas m’aimer ( même si j’agis gentiment, je pense qu’il est peut etre possible de ressentir les mauvaises hondes, et que je puisse donc être répulsif a cause de ca, ne vois pas d’autre moyen ( /! \ Je me mens sûrement a moi meme, si les gens ne veulent pas être mes amis c’est a cause de moi, je ne fais rien pour les attirer, ni pour aller vers eux, forcément, avec mon comportement je resterais seul toute ma vie.).
    Ca fait 2 ans que j’ai commencé a me droguer en fumant du cannabis et du haschisch, j’ai commencé car j’avais entendu dire que ca aidait à guérir de la dépression (je ne sais pas réellement si je suis dépressif, je ne veux pas me revendiquer en tant que tel car je ne veux pas prendre les gens par la pitié, et par rapport a d’autres personnes mes problèmes c’est rien) au final je suis tombé dedans et je me rend compte que ca a eu certains effets néfastes sur ma santé et ma psychologie ( enfin je crois).
    Sinon je n’arrive plus a pleurer car chaques soirs je rentrai dans ma chambre en pleurant ( pour je ne sais quelles raisons, a vrai dire j’ai envie de pleurer a peut pres tout le temps), mais j’ai commencé a refouler mes sentiments et je me suis abstenu de pleurer, au final maintenant je n’y arrive plus ( je crois que c’est pour cette raison que je ne peux plus pleurer)…
    Voilà, et donc ce sont les raisons principales qui me donnent l’envie d’en finir.
    Au fond je pense que en finir c’est est la meilleur chose à faire, je n’ai rien de spécial et surtout je n’ai aucun avenir, je m’en veut d’avoir grandi dans un cadre de vie qui m’a permis de grandir  » normalement » alors que d’autres personnes, elles, meurent de faim, souffrent chaques jours pour des raisons bien plus grave… Je m’en veux d’être née pour au final vouloir mourir.
    Je m’en veux d’avoir pris la place de personnes qui, elles, auraient pu faire quelque chose de leur vie. Mais je veux pour une fois penser a moi, plutôt qu’aux autre, ca peut paraître égoïste, mais toute ma vie je n’ai fais que me préoccuper du bonheur de mes proches sans même que l’on ne me rende la pareil ( il n’y a qu’une personne parmis celle a qui j’en ai parlé qui a essayée de m’aider, mais elle a décidé de partir de ma vie).
    Enfin bref, je me rend compte que je me fais passer pour un gentil garçon qui essaye d’aider les gens, mais malheureusement ce n’est que la partie de moi que j’accepte, j’ai fais beaucoup de choses mal que je regrette, je suis une merde, je mérite ce qu’il m’arrive et je serais mon propre bourreau.
    ( désolé d’avoir un peu (beaucoup) raconté ma vie, ca me permet de me  » soulager » temporairement d’un mal qui me ronge car personne ( parmis mes proches) n’est la pour m’écouter ( enfin c’est assez hypocrite de ma part de dire ca, car il y a quelques personnes qui auraient pu m’aider, mais les connaissants, ca leur aurait peut etre fait du mal, je ne sais pas, et je ne vais pas tenter le diable).
    Enfin voilà.
    Je tiens a dire que je ne mens pas ( je tiens a le préciser car j’ai plusieurs fois vu des personnes m’insulter et me traiter de menteur juste parce que je leur avait parlé de certains de mes problèmes).
    Je n’ai plus rien a dire, en tout cas je ne crois pas.
    Alors si quelqu’un lis ca, passe une bonne journée/soirée.

      1. Pleurer me manque vraiment, c’était la seule manière pour moi de relâcher la pression (enfin y’a aussi la masturbation mais je suis devenu accro et ca ne me fais plus aucun effet) J’aimerais savoir si il y a un moyen afin de pouvoir a nouveau pleurer.

        1. Ça fait du bien de lire ton commentaire , je pensais être la seule à relâcher la pression par la masturbation car je n’arrive plus à pleurer , ça me rassure

    1. Bonjour Anonymeponge,
      Nous te remercions pour ton témoignage. Tu as bien fait de prendre la parole sur ce sujet qui te fait souffrir. Cependant, l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échanges. Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, nous t’invitons à nous appeler au 0800 235 236 ou à nous contacter sur le chat’, le dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
      Si tu as envie d’avoir le soutien d’autres jeunes, tu peux également poster un message dans notre Forum.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

    2. Cc , je me sens également seul , j’ai aussi tenter la mort , cela fait du bien de voir que je ne suis pas là seule à ressentir ça merci pour ton message… je ne pense pas t’aider en disant ça ,juste merci soyons fort

  12. Bonsoir,
    Depuis octobre 2019 j’ai souvent des envies d’en finir définitivement j’ai perdu beaucoup de personnes qui m’étaient très chères (famille, meilleures amies, même animaux) et encore aujourd’hui j’ai jamais su faire le deuil.
    Récemment j’ai du avorter “parce qu’on m’y a obliger” sa ma énormément fragilisée et j’ai qu’une envie c’est de partir tout les soirs j’y pense en pleurant psychologiquement et mentalement je suis épuisée j’en peux plus.

    1. Bonjour,
      Tu fais part d’une situation qui te fait beaucoup souffrir depuis quelques années déjà. Ce serait bien que tu puisses échanger avec des personnes de confiance dans ton entourage. Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, tu peux aussi nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », nous contacter sur le chat’ ou nous appeler au 0800 235 236, le dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  13. Bonsoir je veux en finir car tous les ans je sublit les même opération sa commence à m’énerver j’ai déjà essayé de me suicider mais je n’ai pas réussi tous les jours je me demande se que je fait sur se monde

    1. Bonjour,
      Avant tout merci pour ta confiance. Tu as bien fait de prendre la parole sur ce sujet difficile qu’est l’envie de mourir. Quand on souffre beaucoup il arrive que l’on n’arrive plus à prendre de la distance. Il est important dans ces cas là de ne pas rester seul avec ses idées noires. Afin d’échanger ensemble sur ce sujet et comprendre comment nous pourrions t’aider à aller mieux, nous t’invitons à nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’, le dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’).
      N’hésite pas !
      L’équipe Fil Santé Jeunes

    1. Bonjour,
      Tu exprimes un profond mal être et tu as besoin d’aide. Ne reste pas seul avec tout cela. Tu peux en discuter avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité. Pour cela tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’, le dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’).
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  14. Je voulais dire… Je ne me sens plus bien… Vraiment. Je ne pense qu’à la mort. Depuis la difficile séparation de mes amies en cp j’ai ete depressive… C’est devenu pire avec le temps je suis en 6e tous amis que j’avais me laissent tomber sauf une qui part à 650km de moi à la fin de l’année. Elle n’a pas de téléphone. Je ne pense qu’a mourir, je VEUX mourir mais je suis partagée….

    J’ai envie de mourir mais j’en ai un peu peur, mais j’ai envie…