Idées noires

Parler de ses idées suicidaires sur Fil Santé Jeunes

image_pdfimage_print

Sur Fil Santé Jeunes on peut parler de tout et sans tabou, en toute confiance. Le mal-être et l’envie de mourir font partie des sujets que vous abordez au téléphone, sur le chat’, le forum ou encore dans l’espace Pose tes Questions. Pour certains d’entre vous c’est une première : vous n’aviez encore jamais osé formuler ce que vous ressentez. Pour d’autres, c’est une ultime tentative d’être entendus et soutenus dans ce moment très difficile où la mort vous apparaît comme « unique solution ».

Parler de ses envies de mourir sur Fil Santé Jeunes

Beaucoup d’entre vous nous disent que sur Fil Santé Jeunes, être anonyme libère la parole. Vous vous sentez plus à l’aise pour aborder des thèmes intimes, délicats, graves qui pourraient être « mal accueillis » par vos proches. En effet, dire qu’on a envie de mourir à ses parents, sa copine, son meilleur copain peut provoquer chez eux des réactions éloignées de celles qu’on attendait et qui ne soulagent pas : par exemple, évoquer des idées suicidaires peut les angoisser et du coup amplifier de façon négative ce que vous-mêmes vous ressentez. Ils tiennent alors des propos jugeants, ou ils banalisent ou au contraire ils dramatisent. Au lieu d’être soulagé, compris et soutenu, on peut se sentir coupable de provoquer chez l’autre de l’inquiétude, de la colère, de la tristesse…

Sur Fil Santé Jeunes, les professionnels de l’équipe sont formés à entendre ces idées et à ne pas en avoir « peur ». En effet, parler de la mort peur faire peur. Quand à un certain moment de sa vie on peut avoir l’impression que la mort est la seule solution, en parler sur Fil Santé Jeunes peut permettre d’apaiser cette impression et de commencer à envisager d’autres solutions que celles de mourir.

La crise suicidaire sur Fil Santé Jeunes

Parfois vous nous appelez car vous êtes « à bout », sur le point de passer à l’acte : les idées suicidaires sont devenues plus présentes, plus pressantes, elles prennent forme, se concrétisent… C’est ce qu’on appelle la « crise suicidaire ». L’écoutant prend alors le temps de vous écouter et de vous guider vers un apaisement de cette crise. En vous permettant de mettre des mots sur ce que vous ressentez, sur vos projets de suicide, sur les questions que vous vous posez, sur les craintes que vous avez, il arrive que la crise suicidaire trouve une issue. Une fois apaisée, on peut alors envisager de mettre en place une prise en charge ou de réinvestir celle qui est déjà en place, si c’est le cas.

Dans des cas exceptionnels, il peut arriver que la crise suicidaire se soit transformée en passage à l’acte suicidaire. Vous nous contactez alors suite à une prise excessive de médicaments, d’alcool ou en possession d’un objet que vous projetez d’utiliser pour vous faire du mal. Sur Fil Santé Jeunes, après avoir évalué le risque létal (c’est-à-dire le risque d’entraîner la mort) on peut être amené à envoyer des secours. Vous écouter, vous informer, vous orienter sont nos missions. Mais quand il s’agit de suicide, il peut arriver que les professionnels de l’équipe sortent du cadre habituel de leurs missions car ils se doivent d’intervenir pour protéger ceux qui seraient ou se mettraient en danger. Si dans votre grande détresse vous avez décidé de nous joindre, c’est qu’il persiste chez vous un élan vital qui souhaite être soutenu. Vous nous appelez à l’aide, nous vous entendons.

Quand Fil Santé Jeunes ne suffit plus

Cependant, notre dispositif a des limites. Certes, nous sommes en mesure d’entendre votre souffrance, de la soulager temporairement, de gérer la crise suicidaire mais en aucun cas, nous ne pouvons nous substituer à une prise en charge psychologique au long cours. Quand le mal-être est important, installé depuis longtemps, jalonné d’envies suicidaires voire de tentatives de suicides, alors il devient urgent d’être pris en charge de façon concrète et durable. Ce qui ne relève pas des missions de Fil Santé Jeunes. C’est pourquoi il peut arriver que les écoutants de l’équipe insistent pour vous orienter vers une structure, un professionnel en libéral ou vers votre suivi s’il existe déjà.

Pour certains d’entre vous, cet appel à l’aide auprès de Fil Santé Jeunes aura suffi à mettre en route une démarche de prise en charge. Pour d’autres, plusieurs appels seront nécessaires mais dans tous les cas, l’équipe œuvre chaque jour à la prévention du suicide en accueillant par téléphone ou par internet ceux qui vont mal.


Sais-tu que Fil Santé Jeunes est également accessible en LSF et LfPC ? Pour en savoir plus viens lire notre article : Jeunes sourds ou malendants : Fil Santé Jeunes accessible !

Articles similaires

92 commentaires

  1. bonjour, je suis ici car j’en peux plus de ma vie. mes parents refusent de comprendre ce que je vis, en fait ils ne veulent pas m’écouter. je suis déjà passée par la mutilation et ça ne me suffit plus, j’ai envie de mourrir. mes amies à l’ecole ne peuvent rien faire et moi j’en peux plus. j’veux plus aller au collège j’veux plus voir les autres j’veux juste restée dans ma chambre. personne ne comprend alors j’espère que vous aurez peut être des solutions. au revoir

    1. Bonjour
      Tu as bien fait de prendre la parole sur ce qui te fait souffrir. Il est important que tu puisses parler de ce que tu ressens et comprendre ce qui t’empêche d’aller bien. Malheureusement, l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. N’hésite pas à nous contacter par téléphone au 0800 235 236 (7j/7 de 9h à 23h) ou par chat’ (7j/7 de 9h à 22h), si tu as envie d’échanger avec un professionnel de santé de l’équipe pour poser toutes tes questions et parler de tout ce qui se passe en ce moment pour toi.
      Prends soin de toi.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

    2. bonjour, je suis vraie ment à bout, et personne ne me comprend, ni les professionnel de santé ( psychologue, assistance sociale, personnelle scolair) et bien évidemment mon père. J’ai développé une phobie scolaire et une phobie sociale se qui fait que je n’arrive plus à sortir de chez moi. même pour un rendez-vous chez la psy. Mon père en rigole clairement et personne ne croit à ma phobie scolaire et social. je suis au lycée et même le personnel scolaire ne comprenne pas. je suis faite “engueuler” par la cpe donc déjà j’ai eu un traumatisme à cause de sa et ensuite elle a commencer a parler du décès de ma mère qui n’a rien à voir avec le fait que je ne vienne plus en cours. je lui ai dit a nombreuse reprise mais temps bien que mal personne ne m’écoute. je l’ai clairement dit à haute voix à mon père que j’allais me sucider, il ne me prend vraiment pas au sérieux. je dois vraiment passer a l’acte pour que tout le monde comprenne ou bien ? je me renseigne encore sur la façons d’être laquelle je me suciderai, je n’ai plus peur de souffrir

      1. Bonjour,
        Tu fais part d’une grande souffrance, accompagnée d’idées noires. Tu aimerais que tes proches le comprennent. Il est important que tu puisses parler de ce que tu ressens avec un professionnel de santé comme la psychologue avec qui tu as rendez-vous. L’équipe de Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) est également à ton écoute, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », nous contacter sur le chat’ ou nous appeler au 0800 235 236, le dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’).
        N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
        L’équipe Fil Santé Jeunes

  2. Bonjour,je ne sais pas si il faut que j’écrive ici mais ,je me sens mal ,je me sens pas bien ,je souffre beaucoup,j’ai envie de mourir,ou même j’adorerais mourir j’ai fait plus de 4 tentative de suicide et là je planifie comment je vais mourir parce que je n’en peux plus . Je crois que mourir c’est la seule solution je ne sais pas à chaque fois que je demande de l’aide ou j’essaie de demander de l’aide ma respiration est bloqué,je n’arrive plus à respirer par peur de dire une mauvaise chose , par peur de décevoir mes proches par peur d’être jugée ou mal traité .J’ai 14 ans je suis en 3 ème.

    1. Bonjour,
      Ce n’est pas facile de parler de soi et de ce qui nous fait souffrir, nous te félicitons pour ton courage. Il nous parait très important en effet que tu puisses en parler avec une personne de confiance, ou échanger avec d’autres jeunes sur ces sujets. Malheureusement, l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. N’hésite pas à nous contacter par téléphone au 0800 235 236 (7j/7 de 9h à 23h) ou par chat’ (7j/7 de 9h à 22h), si tu as envie d’échanger avec un professionnel de santé de l’équipe pour parler un peu de ce que tu ressens et poser toutes tes questions. Tu peux également poster un message dans le Forum pour avoir le témoignage et l’avis d’autres jeunes.
      Prends soin de toi.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

    1. Bonjour,
      Tu parles de ton envie de mourir. Il nous parait très important que tu puisses en parler avec une personne de confiance et que tu puisses parler aussi de la souffrance qui provoque sans doute cette envie. Malheureusement, l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. N’hésite pas à nous contacter par téléphone au 0800 235 236 (7j/7 de 9h à 23h) ou par chat’ (7j/7 de 9h à 22h), si tu as envie d’échanger avec un professionnel de santé de l’équipe pour parler un peu de ce que tu ressens et poser toutes tes questions.
      Prends soin de toi.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  3. Euh salut
    En ce moment je suis fatigué fatigué de tout y compris de la vie je veux en finir je ne vois pas l’utilite de vivre quand c’est pour souffrir y en a marre. Ce mal être en moi ça a toujours été la des fois plus vif que d’autre fois.sauf que là j’en peux vraiment plus. Je me sens nul utilise abandonné. Chaque foique j’essaye de me relever la vie me porte un coup qui me mets encore plus bas que terre. Chaque matin je pris pour qu’un accident me tus ou que quelques chose m’arrive tellement je suis lâche même pour me suicider c’est pitoyable. Je ne sens pas capable de supporter encore un seul coup s’en ai de trop deja la vie c’est pas pour les faibles et j’en suis une ( d’ailleurs on fait que me le répéter à chaque fois) je crois qu’il est mieux d’en finir au moins pour ça je dois paraître forte un instant

    1. Bonjour Emmy,
      Tu fais part d’un mal-être important accompagné d’idées suicidaires. Tu as raison de demander de l’aide. Il est important que tu puisses échanger sur ce qui ce passe pour toi en ce moment. Nous t’invitons à contacter au plus vite le 3114, le numéro national de prévention du suicide. Ils sont joignables 24h/24, 7j/7. Si tu as envie d’échanger avec un professionnel de santé de l’équipe Fil Santé Jeunes, tu peux également nous joindre soit au 0800 235 236 (anonyme et gratuit) soit par chat’, N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
      Tu peux également avoir l’avis et le témoignage d’autres jeunes dans nos Forums.
      Prends soin de toi.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

        1. Bonjour Victoire,
          N’hésite pas à nous appeler au 0800 235 236 (anonyme et gratuit) pour échanger avec un professionnel de l’équipe. Ensemble, nous pourrions parler de ce qui se passe pour toi en ce moment et peut-être trouver des solutions. Nous sommes là pour toi.
          L’équipe Fil Santé Jeunes

      1. Bonjour c’est victoire j’ai manger mon déodorant et le dentifrice et mon parfum rien ne m’en empêchera mes anti dépresseurs je ne lài prend pas recrache et je me sens mal j’ai envi de saute dû hausse l’hôpital

        1. Bonjour,
          Tu déclares que tu as envie d’ingérer toute sorte de choses. Mais tu refuses paradoxalement le traitement qui vise à lutter contre ton mal être. Nous insistons sur le fait que tu peux être très malade en faisant cela. Peut-être serait-il important que tu parles de ce que tu ressens aux soignants qui sont auprès de toi lors de ton hospitalisation. Malheureusement l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. Tu peux nous contacter au 0800 235 236 (anonyme et gratuit) ou par chat’ pour parler avec un professionnel de santé de l’équipe.
          Prends soin de toi !
          L’équipe Fil Santé Jeunes

      1. je suis vraiment à bout mentalement j’ai l’impression de ne m’intégrer nul part je n’ai plus aucun goût à la vie honnêtement et ça fait des années que ça dure venant d’une famille chrétienne j’ai juste peur d’aller en enfer certains trouveront ça drôle mais mon mal-être est très profond vraiment j’ai juste envie de partir et ne plus me réveiller

        1. Bonjour,
          Tu fais part d’un mal-être important et tu as raison de demander de l’aide. Il est important que tu puisses échanger sur ce qui ce passe pour toi en ce moment. Tu peux nous joindre soit au 0800 235 236 (anonyme et gratuit) soit par chat’ soit par mail dans l’espace Pose Tes Questions, si tu as envie d’en parler avec un professionnel de santé de l’équipe. N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
          Tu peux également avoir l’avis et le témoignage d’autres jeunes dans nos Forums.
          Prends soin de toi !
          L’équipe Fil Santé Jeunes

          1. Bonjour Victoire,
            Tu nous fais part de tes idées suicidaires. Ne reste pas seule avec ce mal-être. Tu peux nous joindre soit au 0800 235 236 (anonyme et gratuit) soit par chat’ soit par mail dans l’espace Pose Tes Questions, si tu as envie d’en parler avec un professionnel de santé de l’équipe. N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
            Tu peux également avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes dans nos Forums.
            Prends soin de toi !
            L’équipe Fil Santé Jeunes

    2. Bonsoir Emmy malheureusement je ne sais même pas si tu es encore là aujourd’hui je voulais juste te dire que si tu te suicide si tu lache prise et que tu décide de partir Emmy tu sera considéré comme faible, lache je sais que tu souffre que tu a mal mais je t’en supplie n’abandonne pas reste forte ,garde espoir et bas toi dis toi qu’un jour tout cela ne sera qu’un souvenir lointain une larme du passé. Car le pire c’est pas pour ceux qui partent mais pour ceux qui restent je sais que quelques part dans ce monde quelqu’un t’aime et est prêt à te tendre la main 😊

      1. Bonjour,
        Tu fais part d’un mal-être important, accompagné d’idées suicidaires. N’hésite pas à nous contacter au 0800 235 236 (anonyme et gratuit), si tu as envie d’en parler avec un professionnel de santé de l’équipe. Nous sommes là pour toi !
        Tu peux également avoir l’avis et le témoignage d’autres jeunes dans nos Forums.
        Prends soin de toi !
        L’équipe Fil Santé Jeunes

  4. Bonjour j’écris ce message aujourd’hui pour parler de mes envies suicidaires qui sont tres fortes, je suis dans une dépression si forte que j’hesite vraiment a me suicider cette semaine, tout a commence depuis que j’ai déménager de ma région natal, la vie la-bas étais formidable, j’avais des amis j’étais plutôt bons dans les études, je me voyais même un bon avenir dans tout ce qui touche le droit mais tout ca a changé, tout c’est tres vite complique pour moi, la situation familiale s’est aggravé et je me sens coupable de ne rien pouvoir faire pour aider mes parents, je me sens inutile a ma famille depuis que la situation c’est aggravé pour moi, les études quand a elle ce n’est pas mieux j’ai drastiquement baisser mes notes ce qui pour certains ne les affectent pas, mais moi, ca ma dévaster, mais projet d’étude avec, le pire dans tout ca que je ne pourrais même plus aller dans un autre pays pour étudier, ma famille ne possède pas les moyens financier, je suis jeune cette mais prêt a me suicider a n’importe quelle moment, au debut je pensais que ca n’arriverais pas, mais es choses se sont tellement compliquer dans ma famille que plus rien n’en vaut la peine j’en ai marre de souffrir,

    merci pour votre lecture

    1. Bonjour lima,
      Tu fais part d’un mal-être très important, accompagné d’idées suicidaires. Ton message nous inquiète. Il est important que tu ne restes pas seul.e avec cette souffrance…! Si tu souhaites échanger avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, tu peux nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’, notre dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’). Nous attendons ton appel. N’hésite pas, nous sommes là pour toi !

      Tu peux également avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes dans nos Forums.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

  5. Bonjour ,
    Je souffre d’une dépression de puis Juillet 2021 , je ne ressens plus la sensation de la faim , j’ai des crises suicidaires très souvent , des sensation comme si j’étais… »vide » ? Je pleurais sans raison et maintenant je n’y arrive plus mais pleurer fait du bien . J’ai subit du harcelement du CE2 à la 5 eme , où j’ai changé de collège . Je n’ai jamais retrouvé une vie paisible en amitié . J’ai un manque affectif et je suis hypersensible . J’ai faillit devenir anorexique ( 29kg à 13 ans ) .
    Quand j’ai voulu passer à l’acte , je pensais me jeter sur les railles du train que je traverse matin et soir ou bien me jeter par la fenêtre de m chambre ou encore quand la voiture roule vite…. Mais une chose me retient …comment sera la suite ? Si vous saviez comme j’ai envie de mourir , je ne me reconnais plu , je n’arrive même plus à m’exprimer comme avant sauf sou formes de poèmes . Je me sens nul , je gâche toujours tout ….J’ai réussi à ne pas me mutiler depuis 1 semaine mais là , je suis retombée dedans .
    Je veux mourir , cette rage en moi n’arrive pas à sortir , ce mal être est oppressant et me gâche la vie , j’aimerai en finir , mais le seule solution est la suivante …. mettre fin à cette vie ….

    1. Bonjour,

      Tu fais part d’un profond mal-être. Il est important que tu ne restes pas seule avec tout cela. Malheureusement l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. Nous t’invitons à nous contacter par téléphone au 0800 235 236 (7j/7 de 9h à 23h) ou par chat’ (7j/7 de 9h à 22h) pour parler un peu et que l’on cherche ensemble ce qui pourrait t’aider à aller mieux. N’hésite pas, nous sommes là pour toi.
      Tu peux également trouver du soutien et le témoignage d’autres jeunes dans nos forums.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  6. bonsoir
    sa fait de mon CM1 , 6éme et 5éme que je me rabaisser frapper insulter et je reçoit des moquerie et je sais tjr pas pourquoi j’en pleure chuis même tomber dans une dépression ou je me mutile ne mange plus et je ramène un cutter au collège que je le fait dans les toilette et je sais pas comment arrêter car j’arrive plus a tenir