Sports, arts, et loisirs

Les sports de combat

image_pdfimage_print

sport-combatLes sports de combat font partie d’un ensemble d’activités sportives qui propose le plus souvent un affrontement entre deux combattants, sous forme de compétition. Les sports de combat s’éloignent par définition du combat réel, et comportent des règles qui visent notamment à garantir l’intégrité physique des adversaires. La notion de « sport de combat » est d’ailleurs distincte de celle d’ « art martial », même si certaines disciplines se recoupent. Le terme « art martial » signifie : « à utilité militaire » et englobe toute discipline utilisée pour le combat pour attaquer ou se défendre. Il s’agit donc par définition d’un « art de guerre », une discipline où tout est permis. Ce terme concernait initialement les disciplines martiales japonaises qui utilisent, dans leurs pratiques, une part de technique et une part très développée de philosophie proche de la religion, une connaissance et une maîtrise de soi.

Les disciplines principales

Aujourd’hui, la liste de différents sports de combat est longue. Il existe des sports de combat de préhension (on attrape l’adversaire), de percussion (on frappe l’adversaire) ou encore des mélanges de techniques. Cinq sports de combat font partie de sports olympiques : il s’agit de la boxe anglaise, de l’escrime, du judo, de la lutte et du taekwondo. Outre la boxe anglaise, plusieurs disciplines ont pris le nom de boxe : notamment la Savate, aussi appelée boxe française, un sport de combat qui consiste, pour deux adversaires munis de gants et de chaussons, à se porter des coups avec les poings et les pieds, ou le Muay thaï, aussi appelé boxe thaïlandaise, une discipline qui appartient elle aussi, au groupe des boxes pied-poings. Parmi les boxes pieds-poings, on trouvera également la boxe chinoise (kung-fu),  la boxe américaine, aussi appelée « full contact » ou « kick-boxing américain »,  la boxe birmane (lethwei), etc.

Parmi les autres sports de combat modernes, on trouve par exemple le ju-jitsu qui en japonais, signifie « technique de souplesse » et qui regroupe des techniques de combat qui se sont développées durant l’ère féodale du Japon pour se défendre lorsque l’on est désarmé. Le concept principal du Ju-jitsu est le j?, c’est-à-dire éviter l’attaque et la contrôler, sans opposition de force. Le karaté quant à lui, (généralement traduit par « la main vide » ou par « à main nue »), est basé sur des techniques de percussion utilisant les différentes parties du corps comme des armes naturelles en vue de bloquer les attaques adverses et/ou d’attaquer. On y trouvera également un tas d’autres disciplines ayant des origines et des techniques diverses : le kendo (sport de compétition japonais), la capoeira (art martial afro-brésilien), l’aïkido ou encore le taijitsu (sports de défense issues des arts martiaux japonais)…

Avantages et inconvénients

Pour les pratiquants, le sport de combat présente certes beaucoup d’avantages, notamment par rapport à ses bienfaits sur le corps : il développe  la vitesse, l’endurance, les réflexes et la coordination. Comme toute activité sportive ou presque, la pratique de sport de combat stimule aussi le cœur et la circulation. Elle permettrait également d’améliorer la souplesse et la connaissance du corps.  En plus, un grand nombre de sports de combats cités ci-dessus ne se résument pas à un simple ensemble de techniques et de tactiques du combat. Ils comprennent également un volet spirituel et permettraient ainsi à ses pratiquants de développer leur force de caractère et leur détermination.

Cependant, il ne faut pas oublier qu’il s’agit de sports à caractère violent pour la plupart. Le principe même de certaines de ces disciplines étant en effet d’asséner des coups répétés et assez brutaux, voire de mettre K.O son adversaire ! Un boxeur par exemple, recevrait une quarantaine de coups par round, des coups qui sont responsables de traumatismes crâniens à répétition. Par conséquent, ces activités doivent toujours être encadrées par un règlement strict et dans les clubs, les entraînements tout comme les compétitions s’effectuent toujours en présence d’un arbitre qui fait appliquer les règles. Attention de ne jamais utiliser les techniques qui sont enseignées dans les clubs, dans la rue !!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page