Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 23 mars 2019

Et si je tentais l’internat ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

dortoir« J’ai besoin de changer d’air… ça devient trop compliqué entre mes parents et moi… il me faut mon espace en dehors de la maison… je voudrais faire une école d’art mais elle est loin de chez moi… »

A l’initiative de tes parents ou à ta demande, les raisons de choisir l’internat peuvent être nombreuses. Mais peu importe pourquoi, l’important est que ce soit une décision commune dans laquelle tu sois impliqué-e car c’est toi le (la) principal-e concerné-e.

Mais au fait, c’est comment l’internat ?

Tes grands-parents auraient plutôt parlé de « pensionnat », mais le principe reste le même : vivre du lundi au vendredi là où tu vas en cours. Même s’il existe encore quelques internats qui proposent de s’occuper des élèves également les week-ends, dans la grande majorité des cas tu rentreras chez toi chaque vendredi soir. Si tu avais l’habitude d’être demi-pensionnaire, l’internat te fait passer en pension complète, tu seras « nourri, logé, blanchi » !

L’idée d’aller en internat peut parfois inquiéter. C’est normal d’avoir peur de s’éloigner de sa famille si on ne l’a jamais vécu. Quand les liens avec les parents sont intenses, il peut être difficile de se faire à l’idée de se retrouver loin d’eux. Même si vous vous disputiez souvent et que l’ambiance à la maison était devenue insupportable, quitter le cocon familial n’est jamais évident. Que ce soit pour toi ou pour tes parents, ne plus vous voir à la maison la semaine sera un changement pour tout le monde, chacun va devoir s’adapter.

Mais concrètement ça ressemble à quoi ?

Si tu n’avais pas l’habitude de partager ta chambre, tu vas apprendre à le faire. La vie en internat c’est un peu comme la colo, mais avec les cours en plus. Tes nouveaux colocataires et les éducateurs qui y travaillent, vont vite devenir des visages familiers. Quand on arrive dans un nouvel univers, les débuts peuvent être intimidants car on ne connait personne, mais on finit toujours par trouver des personnes avec qui on peut s’entendre !

La vie en internat est rythmée par plein de moments du quotidien : Le réveil, les repas, la douche, les cours, les études du soir, les temps libres dans les chambres… Et quand tu commenceras à lier des amitiés avec tes voisins de lits, cette vie de groupe sera d’autant plus agréable. Humm, quel bonheur d’entendre les autres ronfler, d’attendre dans le froid pour la douche et de se laver les dents tous en même temps… les joies de la vie en communauté :scratch: !

En internat, l’intimité ne prend pas la même dimension qu’à la maison car tu la partages avec celle des autres. Même si ça peut être un peu difficile au début, tu vas apprendre à être avec les autres au quotidien et trouver malgré tout des moments pour toi. C’est pas le même confort qu’à la maison mais c’est pas l’armée non plus hein 😉

Et si jamais ça virait au cauchemar (harcèlement, mal être, solitude…) sollicite les adulte autour de toi. Profs, CPE, Assistants d’éducations, Infirmière scolaire, professionnels de Fil Santé Jeunes : sont là pour toi !

Et avec les parents ça change quoi ?

Pendant les premiers temps, tes parents peuvent parfois te manquer. N’hésite pas à leur passer un coup de téléphone si tu as besoin par moment de les sentir présents, il n’y a pas de honte à cela.

Mais tu verras qu’au fil du temps et des amitiés qui se tisseront, tes parents te manqueront de moins en moins car tu te sentiras bien avec les autres. Tu seras même impatient-e d’y retourner le lundi matin pour pouvoir retrouver tes potes. Et puis surtout, si jamais ça ne se passe pas bien, ne le garde pas pour toi. Les éducateurs sont aussi là pour ça.

Et si les relations entre toi et tes parents étaient tendues, il y a des chances pour que l’internat améliore la situation. C’est toute une nouvelle dynamique qui va se mettre en place car la cohabitation est « mise sur pause ». Chacun peut alors se recentrer sur soi et s’occuper l’esprit différemment. En prenant un peu de recul et de distance les conflits s’apaisent.

L’expérience de l’internat est une aventure ! Les liens que tu y créeras sont d’une autre nature que ceux qui se tissent dans la vie courante. Et bien souvent, on en garde de bons souvenirs.

Alors, partant-e pour tenter l’expérience ? 

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)