Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 21 janvier 2014

Mon père, ma mère, mes embrouilles… et moi!

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print
mes-parentsEtablir un contact devient de plus en plus difficile. La moindre réflexion tourne à la dispute et vos questions restent sans réponse.

La plupart des parents sont en fait bien conscients des transformations qui s’opèrent en vous mais ne savent pas toujours comment s’y prendre pour que ce changement de cap se passe bien. Et puis il y a ceux qui ne se font pas à l’idée de perdre leur bébé, de le laisser voler de ses propres ailes et qui continuent à le couver, voire à l’étouffer. Mais il faut rappeler que les mentalités ont bien changé depuis leur propre adolescence. Parler de sexe ou de drogue chez eux n’était à l’époque même pas concevable dans la grande majorité des familles. Ils ont cependant vécu comme vous des épopées sentimentales qui se sont plus ou moins bien terminées. Ce qu’ils souhaitent surtout c’est que vous ne viviez pas les mêmes déceptions, qu’elles viennent du cœur ou des études. Ils essaient de vous protéger, mais ils oublient que vous avez à faire vos propres expériences.Si vos parents vous rabâchent sans cesse les oreilles avec le bac, c’est parce que ce diplôme ouvre de nombreuses portes, et qu’eux n’ont peut-être même pas eu la chance de le passer. Ils prennent cette opportunité comme une aubaine et souhaitent absolument que vous réussissiez.

Il est vrai qu’ils en oublient que votre petit cœur réclame autre chose que l’affection parentale et que vos hormones s’agitent. Ce n’est pas réellement un oubli, c’est plus une précaution. Ils ne veulent pas que vous souffriez et vous protègent. Cette attention se révèle cependant étouffante et invivable pour la plupart des adolescents. L’idéal serait de réussir à mettre en place un dialogue ou du moins un échange d’idées pour améliorer cette situation. Ce n’est certes pas évident. Mais alors, pourquoi ne pas tout simplement leur demander comment ils étaient à votre âge, quelles histoires ils ont vécu, et se baser alors sur une complicité qui peut parfois se révéler amusante. Ils ont tellement de choses à vous raconter! Et puis parler de leurs petites mésaventures passées se révélera plus facile pour eux que d’embrayer directement sur des sujets dits tabous. Ça leur permettra également de revivre certains moments agréables et de vous les faire partager. Il est de toute façon bien rare que les parents n’aient rien à raconter, et s’ils hésitent, c’est tout simplement parce qu’ils sont gênés. Montrez-leur alors que vous avez grandi et que vous êtes désormais capable de les comprendre.

Mais les efforts à faire pour améliorer l’ambiance à la maison doivent être fournis par les deux parties, c’est-à-dire par vos parents mais aussi par vous-même. Soyez un peu compréhensifs s’ils vous fixent un couvre-feu à 23H et au lieu de râler, tentez plutôt d’engager une petite négociation. Ils s’inquiètent pour le retour? Demandez-leur de venir vous chercher, il n’y a aucune honte à ça.

De même s’ils vous interdisent de sortir tard la veille d’un contrôle de maths : pour obtenir un peu plus d’autonomie il vous faudra d’abord gagner leur confiance. Restez un peu avec eux avant de vous coucher et témoignez-leur vos inquiétudes pour le contrôle. Ils en seront ravis et entre nous ça vous permettra d’être plus efficace le lendemain durant l’épreuve. Ils considèreront très certainement vos efforts et vous accorderont quelques libertés supplémentaires pour le prochain week-end. Par la suite tentez de prendre de plus en plus souvent ce genre de décisions qui montrent que vous grandissez. Faites des deals et tenez-vous y ! En leur montrant que vous êtes capable de gérer votre vie de façon autonome, tout en gardant en mémoire qu’ils sont là en cas de problème, ils réaliseront vraiment que vous changez de façon positive! Au final, les parents ne sont pas les méchants et les ados non plus…
Alors, à chacun de faire des efforts pour que tout se passe pour le mieux

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

10 réflexions au sujet de « Mon père, ma mère, mes embrouilles… et moi! »

  1. Pour ma part,

    J’ai 22 ans et je vie encore chez mes parents le temps de finir mes études.
    Je fréquente mon copain depuis 5 ans maintenant ” en cachette de mes parents” Ma mère raconte qu’il est un mauvais garçon, qu’il est dans la drogue ce qui est faux après vérification de mon meilleur ami qui est policier, elle raconte tout sorte de ragot sur lui sans même le connaître. Elle m’interdit de le voir, je le voit seulement grâce a ma meilleure amie on se réunis elle moi son copain et le miens c’est tellement la belle vie quand nous sommes tous ensemble.

    À la maison maman regarde et fouille mes textos et bloque internet a fin je ne puisse pas discuter avec mes amis et mon copain. Donc je réussi à leurs écrire quand je suis à l’école comme en ce moment !!!

    Je rêve de partir de la maison. Mais je suis adopter et quelque chose me retient à la maison, elle m’a sauver de la misère moi et mon jumeau ! Elle a si grand cœur c’est une femme en or faire ce qu’elle a fait et ce qu’elle fait encore aujourd’hui.

    Mais je ne supporte plus être à la maison. c’est rendu tendu et lourd à la maison. Je voudrais quitter mais je sais pas comment m’y prendre ! Je sais pas sa réaction. Je ne veut pas lui dire ou je vais partir pour ne pas elle vienne me chercher et me dire reviens à la maison ou qu’elle me juge. Je ne veut pas la décevoir.

    Bref… Je suis dans un dileme assé difficile. quelqu’un peut m’aider ?

    j'aime 1
    • Bonjour,
      Pour obtenir une réponse individualisée et gratuite de la part d’un professionnel de l’équipe tu peux nous joindre dans notre espace confidentiel : « Pose tes questions » ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h.
      A bientôt.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 1
  2. Moi en ce moment j’en n’ai marre je m’engeule avec eux en permanence,en plus en ce moment tellement je suis mal j’ai des soucis avec mes relations amicales car je pètes les plombs pour rien.Ils me disent si tu a un problème tu en parles mais sauf que quand je veut leurs parler sérieusement soit ils ont pas le temps ou ils se foutent de moi.Ma mère me geule tjrs dessus,elle me demande de l’aider,elle me reproche trop d’être sur l’ordi et tout et des fois elle viens me dire viens m’aider bah moi je veut bien mais quand je l’aide elle me dit ouai toute façon tu sert a rien,tu c pas le faire nga nga nga fin voila quoi.Moi j’y suis prête a faire des efforts mais ils ne le voit pas.Tellement sa va mal mes notes on chutté je trouve même plus la force de réviser et pourtant je suis une bonne élève serieuse a la base sans soucis,ni rien.De 14.45 de moyenne en francais je suis passer a 4.27 et après sa vient m’engeuler que les notes baisses.Ils ne remarque même plus que je suis en manque et que j’ai besoin d’amour.Bref si tu ai dans le même cas que moi dis le moi dans les commentaires stp.

    j'aime 7
  3. Le problème avec mes parents, c’est qu’ils ne prennent pas de temps pour moi.
    Ils sont plutôt sympas, je comprends les limites qu’ils me posent et les remarques qu’ils me font, la dessus rien a dire.
    Mais… souvent je voudrais leur parler de ce qui ne va pas dans ma vie, de mes complexes mes problèmes, leur poser des questions, leur demander des conseils.
    Ils travaillent tous les deux, je suis la première de leurs quatre enfants et je suis censé aider, pas encombrer, donner l’exemple. Je veux bien, je n’aime pas trop c’est vrai mais bon.
    Il n’ont aucun temps a m’accorder, et ne se rendent même pas conte que je voudrais un peu de leur attention.
    En plus, j’ai déjà essayé une fois de leur parler d’un de mes problèmes important, mais ils se sont foutu de ma gueule, purement et simplement, et depuis j’ai beaucoup de mal a me confier, et je m’enferme dans mes problèmes.

    j'aime 2
  4. Moi j’en mare de ma mère elle menrve elle me laisse pas me maquiller me lisse les cheveux me fait les ongle le suis en 3eme maiss elle veut même pas l’achète un téléphone elle me laisse pas dormir chez mes potes des que sort je doit sortir avec elle je pas faire ce que je veut et quand je lui dit j’ai plus 5ans j 15ans elle m’engeule
    La sérieux j’en ai mare des fois je pense a me suicidé

    j'aime 2
    • Awwwn Cocotte,

      Si tu savais ma belle comment ta situation est si simple. Prend du recule Respire la vie est belle. Honnêtement pourquoi se mettre belle pour quelqu’un … naturel on trouve tjrs quelqu’un de bien. Il va tomber sous ton charme à toi et non celle qui se cache sous une autre apparence. . Discute avec tes parents ils ont pas tjrs tord. Souvent oui mais crois-moi c’est pour ton bien ! 😉

      Tiens bon ma belle chouette, Nous sommes des femmes nous sommes plus forte que ça !

      j'aime 1
  5. Bjr le forum ! 🙂 voila j’ecris car je pense que parler de ses problemes c’est très important et cela fait du bien! D’autant que j’aimerais avoir quelques conseils pour que l’ambiance à la maison soit meilleure! Oui c’est le problème majeur! J’ai 16ans et les disputes entre mes parents et moi s’enchainent et ça devient vraiment fatiguant et lourd dans mon coeur et dans ma tête… A chaque fois que l ‘on est à table ils commencent à me parler de mes habits qui sont sois disant “ksos” puis en rajoute en me rabaissant sur ma façon de parler ou autres et finissent toujours en me disant des phrases du genre: ‘ce panthalon ne vas pas avec tes formes ça te rend ENCORE plus grosse’ ou ‘se t-shirt ne met pas dutout en valeur ta poitrine, c’est vraiment laid !’ et moi qui est un caractere assez trempé je leurs réponds que j’aime mon style et que beaucoup de filles de mon age mettent ça et puis que c’est à la mode ! Bref à force je n’ai plus la force de répondre et je finis en pleur! Aidez moi

    j'aime 2
  6. :-* je suis mère d un adolescent et je peux vous dire que ce n est pas simple tous les jours … La société est dure et le monde de demain ne vous tend malheureusement pas la main… Nous parents espérons le meilleur pour nos enfants et craignons pour vos avenirs . Si nous sommes parfois obliger de cadrer vos besoins de liberté , c est que souvent vous confondez liberté et impulsivité . Vous n avez pas le recul nécessaire pour vous rendre compte que dans 98 % des cas , vos parents agissent avec bienveillance afin de vous aider à vous construire et vous permettre de devenir à votre tour autonomes et armés afin de voler de vos propres ailes … On s en rend compte plus tard et souvent on regrette tout ce temps perdu à se disputer pour des bêtises et toute cette énergie perdue au lieu d unir les forces pour construire son avenir … L adolescence rime trop souvent avec injustice , nous parents la ressentons aussi ….alors oui au dialogue mais au dialogue de sourds ! Une maman aimante

    j'aime 4
  7. J’ai exactement le même soucis que toi amel, moi aussi je serai ravie si ça pouvait se passer comme ça mais malheureusement c’est pas le cas .. J’ai un copain que j’aime énormément et cela fait depuis le début de mon année scolaire 2011 que nous sommes ensemble et mes parents n’acceptent pas du tout le fait que je puisse avoir un copain et veulent limiter mes sorties voire m’interdire carrément mais le truc c’est que je me laisserai pas faire pour ça, je fais tout pour lui, pour nous et lui de son côté fait pareil pour moi .. On est plus qu’unis et donc je vois pas pourquoi j’irai dans le sens de mes parents, j’ai un peu 17 ans, je peux prendre ma vie en main et prendre des décisions toute seules, ils n’ont pas à me dire avec qui je dois être comme garçon surtout si celui que j’aime est parfait à tout les niveaux .. je l’aime et jamais je le quitterai pour faire plaisir à mes parents

    j'aime 2
  8. je serai ravie si sa pouvais se passer comme sa, mais les problème sont toujours le même : les garçons, les sorties…. a l’école j’ai pas de problème particulier. Mes parents me laisse pas prendre mes décisions, comme j’avais un ptit ami, on sait quitté pq sa devenait insupportable, ma mere ne me laissait même pas le voir. Ils m’obligent a partir en colo, ou encore à aller a une soirée ou il y a personne de mon age, a votre avis je me révolte bien sur, je repond, et tout les soirs sa finis en criant, en claquant les portes…. alors oui je veux bien y mettre du mien mais la provoque de mon pere me met hors de moi ;du genre : “tu vois c’est en ne mangeant pas de légumes que tu vas prendre des boutons”, ou encore ” au moins yien a qui dise bjr ( en disant bjr a ma chienne)”. Après ils s’étonnent que je reponde, je peux pas gérer ma scolarité, la rupture avec celui que j’aime, la provoque de mes parents, et la perte d’une personne que j’aime.

    j'aime 1

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)