Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 10 janvier 2014

Petits conseils pour bien s’entendre en famille (recomposée)

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

famille recomposéePas toujours facile de se faire une place dans une famille recomposée… Faire face au départ d’un des parents, au nouveau beau-parent et éventuellement à ses enfants, peut être source de conflits, et de coups de blues! L’arrivée dans un nouvel environnement suppose toute une phase d’adaptation et demande du temps…
Alors voici quelques pistes pour voir les choses autrement et faire de ta nouvelle vie de famille une richesse, en faisant de ton beau-parent et de tes quasi frères et sœurs des alliés.

Apprendre à connaître ton beau-parent

C’est vrai, voir son père ou sa mère refaire sa vie avec un parfait inconnu, ça ne va pas de soi! Tu peux avoir l’impression que ton beau-parent s’est incrusté dans ta famille. Mais plutôt que de le cataloguer tout de suite, pourquoi ne pas te laisser le temps d’apprendre à le connaître ? Essaie de lui parler pour découvrir ce qu’il a vécu, ce qui le passionne, ce qu’il aime moins… Et dis-toi que, comme toi, il appréhende aussi ce nouvel environnement familial. Alors laisse-lui sa chance! Comme vous allez vivre ensemble au quotidien, il est important de parler pour savoir ce que lui (elle) et toi attendez de l’autre, et de votre relation. Cela permettra de poser des bases saines, sans avoir l’impression que l’autre s’occupe de ce qui ne le regarde pas.

Avec ses avantages…

Un regard neuf et neutre : tu n’as jamais osé aborder des questions délicates avec tes parents (la première relation sexuelle ou la contraception…) ou tu as un souci à l’école ? Et bien tu as la possibilité de dire ces choses à une personne qui n’est pas inconnue, mais qui n’est pas non plus trop proche. Quoi de mieux qu’un adulte qui ne te connaît pas depuis toujours, pour te donner des conseils objectifs sans pour autant te juger ?

Une plus grande maturité et autonomie : même si tes parents seront toujours présents dans ta vie, le fait de vivre en famille recomposée amène souvent à devenir plus mâture, plus autonome. On pourra te demander de t’occuper des plus jeunes (pour les devoirs par exemple) ou, si tu fais partie des plus jeunes, d’apprendre à te débrouiller un peu plus par toi-même, sans avoir papa-maman toujours derrière toi. Bref, tu grandis en découvrant les avantages et les inconvénients de la vie en groupe, avec des personnes qui ne sont pas toutes de ta famille.

Eviter les écueils

T’es pas mon père/ma mère !” : voilà la phrase qui tue et qu’on lance généralement sous le coup de la colère ! Biologiquement parlant, c’est vrai. Mais, rappelle-toi qu’il (elle) vit au quotidien avec ton père ou ta mère, et fait donc partie de ta famille. En plus, c’est un adulte donc tu lui dois le respect. Après, rien ne t’empêche de discuter, mais en restant correct.

Prendre le parti du parent absent : évite de rejeter toutes les fautes (le divorce, tes problèmes scolaires, ton changement d’environnement…) sur le nouvel arrivant, car il n’y est souvent pour rien! Si tes parents se sont séparés, c’est que ça ne marchait plus entre eux. Tout ce que tu récolteras, c’est une ambiance hyper tendue et des disputes.

Accepter la corruption : c’est une situation qui peut parfois arriver. Pour établir de bonnes relations, le beau-parent peut essayer de “t’acheter” avec des petits cadeaux ou des autorisations de sorties par exemple. Inversement, tu peux faire pression sur lui, en lui promettant de te montrer sympa si on te laisse faire ce que tu veux. A éviter absolument ! Ce n’est pas comme ça qu’on construit une relation et qu’on apprend à se respecter.

Accueillir les quasi frères et sœurs

Qui dit famille recomposée dit bien souvent arrivée de “quasi” : autrement dit les enfants de “l’autre”. Une règle de base : n’oublie jamais qu’ils sont dans le même cas que toi. Ils n’ont pas choisi cette situation! Alors inutile de te braquer contre eux et de leur en vouloir : vous êtes dans la même galère ! Serrez-vous les coudes et jouez plutôt la solidarité !

Faites des activités communes ! Quoi de mieux pour commencer à tisser des liens ? Cela vous permettra de mieux connaître les goûts de chacun. Et puis ça vous aidera à vous ouvrir les uns aux autres, et à échanger vos points de vues. Sport, balades, courses, jeux vidéos, cinéma… Tout est bon pour partager des moments sans les parents, histoire de briser la glace.

Suivez le guide ! Faites-vous découvrir mutuellement des coins sympas dans ce nouvel environnement de vie qui vous est encore inconnu (balades, boutiques, restos pas chers, point de rencontre entre jeunes…). Finalement c’est sympa ce coin perdu dans la cambrousse !

Des nouveaux amis : Présentez-vous à vos amis et autres connaissances pour que chacun de vous puissent nouer de nouveaux contacts, autres que familiaux. Profitez-en : famille recomposée, copains démultipliés !!

A chacun sa place : Quand la troupe s’agrandit, il est question d’apprendre à partager pour que chacun puisse avoir son propre espace. Plus question de te la jouer perso et de réclamer la plus grande chambre ! Tu vas peut-être même devoir faire chambre commune! Alors un conseil pour éviter les embrouilles : répartissez-vous l’espace pour ne pas vous marcher sur les pieds, et surtout respectez-le !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)