Et si je partais étudier à l'étranger ?

Pourquoi partir ?

image_pdfimage_print

« J’aime bien partir en vacances dans des pays étrangers mais là je me dis qu’y passer 1 an pour étudier ce serait une sacrée expérience à mettre sur mon CV » «  Mon rêve ce serait d’être totalement bilingue voire trilingue ». « J’adore mes parents, mais je vivrais bien une expérience loin d’eux, pour voir comment je m’en sors »…
L’idée de partir étudier à l’étranger peut apparaitre, pour certains, plutôt évidente : motivés et enthousiastes, partir représente pour eux l’aventure, le dépassement de soi et une vraie richesse. Pour d’autres ça peut être un peu plus compliqué : l’appréhension, la peur de l’inconnu, la crainte d’être déçu ou de ne pas arriver à s’adapter peuvent prendre le dessus… Malgré ces ressentis ambivalents, qu’est ce qui peut nous pousser à partir étudier à l’étranger ?

Apprendre la langue d’un pays, enrichir son propre cursus

Ne te méprends pas, quand un prof écrit sur ton livret scolaire « devrait faire un séjour en Espagne » ce n’est pas parce qu’il trouve que tu es tellement bon en espagnol qu’il pense que tu serais très à l’aise dans le pays, mais sans doute parce que tu aurais plutôt besoin de te perfectionner dans cette langue, voire tout simplement l’apprendre. Et oui c’est bien connu, quand on galère dans une langue, le mieux est de partir dans le pays pour s’immerger, et la pratiquer. Ça permet et de maitriser le sujet, et de côtoyer la culture du pays. Ainsi on s’imprègne et on retient mieux ce qu’on voit, ce qu’on entend. C’est un enrichissement.

Découvrir la culture d’un pays, son système scolaire, ses traditions

N’as-tu jamais rêvé d’être la cheerleader d’un groupe de pom-pom girls au sein d’un lycée américain ? N’as-tu jamais eu envie de voir qui sont ces étudiantes japonaises inscrites dans des universités n’accueillant que des filles ? Ou bien encore expérimenter les après-midi sans cours au Chili ?

On peut avoir envie de partir étudier à l’étranger pour quelques semaines ou toute une année, dans le cadre d’un programme d’échange international par exemple. Outre apprendre une langue, la perfectionner et visiter le pays, étudier à l’étranger permet de découvrir comment fonctionne le système scolaire : les programmes, la pédagogie, la vie dans un lycée étranger ou sur un campus, la cérémonie de remise des diplômes…

Articles similaires

S’installer à l’étranger pour un certain temps permet aussi de voir comment se passe le quotidien d’une famille, les traditions (les fêtes, les cultes), comment sont les jeunes de ton âge dans ces pays-là, quelle personnalité ils ont, leurs habitudes, etc…
Ce genre d’échange scolaire est vraiment propice à ouvrir nos horizons et à découvrir d’autres us et coutumes.

Devenir autonome, grandir, sortir de sa « zone de confort »

As-tu déjà songé, pour valider ton stage de fin d’études, à te rendre au Cambodge où durant la mousson il peut tomber des trombes d’eau tout en faisant 30°C ? Ou bien aller au plus près des chameaux en Mongolie où les températures avoisinent parfois les -35°C ?

Partir au cœur d’un milieu hostile (où le climat peut être aride, glacé ou encore humide), peut nous amener à repousser nos limites, sortir de notre zone de confort pour nous adapter. Cette expérience unique au cours de laquelle on est obligé d’avancer, nous pousse alors à nous questionner sur ce qui est vraiment important dans notre vie, et sur qui on est vraiment.

Et puis quand on est jeune et inexpérimenté, pas facile de s’accommoder de ce nouvel environnement : certes, on a bien préparé et organisé son voyage, mais il faut aussi penser à se faire à manger, assurer les tâches du quotidien, gérer son budget, sans oublier d’étudier…Une vraie expérience pour devenir autonome !

Mettre une distance avec la famille

Lorsque les relations sont difficiles avec l’entourage, ou lorsqu’il est tout simplement l’heure de prendre son envol et de quitter la maison, partir loin et mettre de la distance d’avec sa famille pour aller étudier à l’étranger peut être une bonne option. En effet, faire ses études ailleurs, loin de notre train-train, des embrouilles quotidiennes ça permet de prendre du recul par rapport à ce qu’on vivait avec ses proches, d’avoir un autre regard sur ce qu’on vit au lycée et du coup de s’apercevoir que finalement notre famille, nos amis nous manquent (ou pas :yes:). On se découvre autrement et on revient en regardant la situation sous un autre angle.

On peut aussi être amené à vivre des choses d’une telle intensité (une année scolaire exceptionnelle, des paysages à couper le souffle, découvrir des rites totalement inattendus, etc…) que cela a suscité en nous d’autres émotions, d’autres sensations. Au retour les problèmes à la maison seront peut-être encore là, certes, on ne saura toujours pas si on arrivera à valider notre semestre universitaire, mais on se sentira comme différent, on reviendra différent, plus mûr-e aussi, et du coup on se retrouvera à parler d’autre sujets, partager d’autres choses avec nos proches.

Se changer les idées, décompresser, se reposer

Partir étudier à l’étranger c’est aussi l’occasion de faire du tourisme : visiter les temples en Thaïlande, voler au-dessus du grand Canyon aux États-Unis, aller voir les pyramides d’Égypte, lézarder sur les plages de Sydney, etc…une fois le bac en poche ça permet pendant cette année-là (ou ces quelques semaines) de bien se ressourcer ; ou après le bac de mieux décompresser. On peut découvrir un pays et s’éclater avec les copains/copines, passer du bon temps en famille d’accueil, se changer les idées en faisant des activités sportives ou des loisirs, tout en gardant à l’esprit qu’il faudra valider son année, bien sûr !

Ça y est c’est fait, on a eu le courage et la curiosité d’être allé-e étudier à l’étranger ! Et ça, dans un parcours professionnel, ça montre une ouverture d’esprit, des facultés d’adaptation et une bonne capacité à relever des défis…que de points forts pour un CV en or !

Site partenaire pour ce dossier : www.jeunes-a-l-etranger.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page