Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 2 mars 2017

Comment partir ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Ah, l’étranger, le vaste monde… Il nous appelle, il nous tend les bras, on se sent prêt-e… Mais comment on part en fait ? Si les formalités administratives te donnent déjà le mal de mer, laisse-toi guider par notre résumé. On largue les amarres !

Quelques conditions

Selon le pays de tes rêves où tu souhaites aller séjourner, il faut que tu vérifies qu’il n’y a pas quelques conditions obligatoires.

Santé : La Sécurité Sociale c’est pratique… Mais en dehors de la France comment on fait ? En Europe, tu peux demander à obtenir la Carte Européenne d’Assurance Maladie, gratuite, elle permet d’étendre ta couverture santé à toute l’Union Européenne. Dans le reste du monde, il te faudra souvent contracter une assurance santé privée. Enfin, des pays exigent d’avoir fait certains vaccins, tu trouveras les informations sur le site du Consulat du pays dans lequel tu te rends ou sur le site de l’Institut Pasteur.

Langue : Pour certains types d’échange, il faut que tu puisses attester de ton niveau dans la langue du pays. Il existe des tests de langue, le plus connu étant le TOEFL qui évalue le niveau d’anglais (Test of English as a Foreign Language).

Bourse : Si tu souhaites bénéficier d’une (ou plusieurs) bourses, tu peux te rapprocher d’Erasmus+, du Conseil Départemental proche de chez toi, des aides à la mobilité internationale du Conseil Régional ou encore des bourses sur critères sociaux du CROUS.

« A moi l’Europe ! »

Pourquoi ne pas rendre une petite visite à nos voisins ?

Erasmus+ : Le programme Erasmus+ (European Region Action Scheme for the Mobility of University Students) est un programme qui permet aux étudiants d’effectuer de trois mois à un an dans un autre établissement scolaire européen. Il est ouvert aux 28 états membres de l’Union Européenne, ainsi qu’à l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Turquie et la Macédoine. Pour mieux te renseigner, c’est ici.

Il bénéficie aujourd’hui d’une grande popularité dans l’opinion commune, ayant même servi de sujet au film « l’Auberge espagnole » que tu as peut-être vu !

Eurodyssée : Eurodyssée est un programme d’échange de l’Assemblée des Régions d’Europe (ARE), qui permet aux jeunes demandeurs d’emploi de trouver des stages à l’étranger. Pourquoi ne pas cumuler expérience professionnelle dans une autre culture et perfectionnement linguistique ? Pour mieux te renseigner, c’est ici.

OFAJ : L’OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse) est une organisation internationale au service de la coopération franco-allemande. Elle vise à soutenir les liens entre ces deux pays au passé tumultueux.
Tu peux donc décider de passer par son biais pour partir en vacances, aller à l’école ou à la fac, te former, faire du volontariat… Différentes structures locales prennent le relais pour l’organisation de chaque type d’échange.

L’Amérique, l’Amérique

La traversée de l’Atlantique ne te fait pas peur ? C’est parti pour le Nouveau Continent !

MICEFA : C’est un programme d’échange pour étudier aux États-Unis ou au Canada. Il concerne uniquement sept universités partenaires d’Ile-de-France, renseigne-toi pour savoir si la tienne en fait partie.
Il permet essentiellement d’éviter de payer les frais de scolarité, et d’être soutenu par ton université dans la constitution du dossier de candidature… à savoir une sacrée affaire ! En effet, les pays d’Amérique du Nord ne plaisantent pas sur les procédures d’immigration…

Programme CREPUQ (Québec) : La « Conférence des Recteurs et des Principaux des Universités du Québec » vise à aider les étudiants français à intégrer des universités québécoises. Pour pouvoir en bénéficier, tu dois avoir été inscrit au minimum un an dans une université française rattachée à ce programme. Le programme permet ici aussi de ne pas payer les frais de scolarité québécois mais uniquement les frais français, ce qui simplifie les procédures par rapport aux étudiants hors programme.

The world is mine

Jamais froid aux yeux, tu as envie d’encore plus d’exotisme ?

Séjour linguistique : Tu peux opter pour un séjour linguistique. Souvent bref (quelques semaines au plus), il permet de découvrir un pays tout en perfectionnant une langue étrangère. C’est aussi l’occasion de faire une première rencontre avec une culture, quitte à y retourner pour approfondir l’expérience…

Établissement scolaire d’enseignement français à l’étranger (EEFE) : On parle ici des établissements scolaires implantés à l’étranger, validés par l’Éducation Nationale française. Les cours sont donnés essentiellement en français et les programmes scolaires sont les mêmes qu’en France, de la maternelle à la terminale, et parfois jusqu’aux classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Généralement prestigieux, ils offrent les mêmes possibilités de poursuite d’études que les établissements en France. Cependant, ils peuvent avoir tendance à ne pas favoriser l’intégration à la population locale puisqu’ils sont réservés aux francophones. Mais à toi de relever le défi !

Stages : Il est toujours possible d’effectuer un stage, mais encore faut-il le trouver… car il n’existe pas d’organisme particulier pour t’aider ! Entre la barrière de la langue, le manque de contacts sur place et l’ignorance des procédures spécifiques au pays concerné, c’est un parcours qui peut être semé d’embûches. Mais qui ne tente rien n’a rien !
Un petit conseil toutefois pour trouver un stage, n’hésite pas à contacter les étudiants des promos précédentes, le BDE (Bureau Des Élèves), le Bureau des stages, ou même tes profs ; certains pourront probablement t’aider à te mettre en contact avec un réseau qui te trouvera un stage.

Séjour au pair / stagiaire aide familial étranger : En échange d’un travail au sein d’une famille, tu es nourri, logé et perçois, dans la plupart des cas, une rémunération. Cet échange te permet d’apprendre une langue et de découvrir une culture.

Ici encore, aucun organisme global ne fait le lien, c’est à voir selon chaque pays. Il existe seulement quelques conditions :

–    avoir entre 17 et 30 ans
–    être célibataire et sans enfant
–    savoir s’exprimer un minimum dans la langue du pays de destination
–    le BAFA et le permis de conduire peuvent être obligatoires dans certains pays

Comme tu le vois, les options sont nombreuses ! Nous espérons avoir pu te délivrer une carte suffisamment précise pour partir à l’aventure, n’hésite pas à consulter les liens en cliquant sur le(s) programme(s) qui t’intéressent (liens en gras dans l’article). Arme-toi de ton courage et… let’s go ?

Site partenaire pour ce dossier : www.jeunes-a-l-etranger.com

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)