Un air de rentrée

Première rentrée après le bac !

image_pdfimage_print

Tu as bien profité de ton été ? Plage, randos, potes, familles, détente ? Tant mieux, parce que les choses sérieuses commencent – enfin il parait. Stressant, non ? Du coup, on s’est dit que ça te ferait peut-être du bien d’en savoir un peu plus sur cette fameuse rentrée !

L’université 
#liberté #amphis #partiels #perdu

Son campus, ses amphis, son restau U, sa bibliothèque, son bureau administratif (et des stages), ses associations étudiantes, ça y est, l’aventure commence. Depuis plusieurs années maintenant, tu es habitué-e aux classes de 30 élèves, aux professeurs bien identifiables, aux carnets de correspondance, aux surveillants et parfois aux heures de colle. Devoirs maison, devoirs sur table le samedi matin, sac trop lourd, et billets de retard/d’absence … tout ça, t’es bien content-e de l’avoir laissé derrière toi. Tu l’attendais cette nouvelle liberté, avec impatience et excitation. Mais, tant de liberté, d’un coup, ça donne pas un peu le vertige ? Autant de nouveauté, ça peut être angoissant… Déjà, tu peux te dire que pratiquement tout le monde est dans le même cas que toi. Tout le monde se sent un peu perdu au départ. Voilà, il y a quelques astuces pour gérer au mieux cette rentrée !

Premièrement, tu peux t’inscrire aux journées de pré-rentrée. Ce sont des journées organisées par l’université dans le but de te faire découvrir un peu les lieux et le fonctionnement de la Fac : visites en petits groupes, activités, etc. L’idée c’est d’avoir la possibilité de t’imprégner un peu de l’ambiance, de l’espace et des lieux avant la rentrée. Ça te permet également de rencontrer – plus facilement – d’autres étudiants et de commencer à te créer quelques repères. Faire connaissance en amont avec la vie étudiante est souvent rassurant.

A la fac, on mise sur l’autonomie ! Sans détour, on est directement plongé dans le grand bain. Mais pas de panique. Même si les amphis sont assez impersonnels, les TD sont généralement là pour approfondir les connaissances. Les groupes sont plus petits et plus propices pour faire connaissance, mais aussi pour poser des questions aux professeurs. Et, n’oublie pas que ce n’est pas parce que tu es à la fac que la quantité de travail est moindre : plus d’autonomie ne veut pas dire moins de travail, au contraire.

Enfin, qui dit université, dit associations étudiantes ! N’hésite pas à te renseigner, et à t’inscrire dans l’une d’entre elles. Cela permet de créer des liens, de faire de nouvelles activités, et même parfois de se détendre !

Articles similaires

Le lycée post-bac : BTS et prépa !

BTS ou prépa, retour au lycée ! Même environnement de travail, mais ambiance légèrement différente, tu t’en doutes bien. Déjà parce que toi tu n’es pas forcément dans le même état d’esprit. T’as dépassé le stade des études secondaires, t’es passé(e) en études supérieures. D’élève, tu deviens étudiant. Impressionnant, non ? Même si l’environnement reste familier (salle de classe, cantine, vie scolaire et cie), le rythme est différent : plus intense, autres modalités d’évaluation, davantage d’autonomie.

 En BTS, tu auras certainement des périodes de stage et/ou d’alternance. Le temps se partage donc souvent entre apprentissage théorique et apprentissage pratique. Ça peut être un peu angoissant, de se retrouver sur le terrain si rapidement, dans le monde du travail : tenue obligatoire, horaires bien précis, etc. Ce n’est plus un mot des parents qu’il faudra amener si tu es absent(e) … Tu l’as bien compris, plus de liberté, c’est aussi plus de responsabilité. L’un ne va pas sans l’autre Pour autant, tu apprends un métier ou une activité que tu aimes (enfin, c’est ce qu’on espère) et ta motivation est donc toute autre. Et puis, n’oublions pas que si tu es en alternance par exemple, tu commences à gagner un peu ta vie. Sympa, non ? #vieactive #alternance #indépendance #oseille

Quand on entend parler de prépa, c’est souvent en des termes négatifs et ça fait un peu peur : pression poussée à son maximum, aucun temps pour soi, travail acharné… Certes, la quantité de travail demandée est assez conséquente et il est important d’avoir un bon rythme de travail, mais tout n’est pas si terrible. L’astuce, c’est de ne pas prendre trop de retard : essaie de trouver un bon équilibre et un rythme qui te convient. Il faut aussi que tu puisses te ménager un peu de temps libre ! C’est ESSENTIEL ! Pour décompresser ! Dis-toi aussi que le système de notation en prépa est différent de ce que tu as connu avant. Un 10 ou un 12 sur 20, c’est souvent une bonne note. Et, au départ, si tu as des notes qui te déçoivent, ne panique pas trop parce que ça ne veut pas dire grand chose. C’est souvent le cas, et beaucoup d’étudiants passent par là. Garde confiance en tes capacités et en ta motivation  Et, enfin, même si tu as entendu dire que la prépa, c’était de la compétition, ce n’est pas que ça ! Il est évidemment possible de créer des liens, de se soutenir, de travailler ensemble, de se motiver à plusieurs ! #compétition/solidarité #pression #concours #motivation

Les écoles
#réseau #WEI #vieassociative #BDE #team

Dernière option d’études supérieures : les écoles !  On dit souvent que les écoles, c’est un peu comme une bulle. Les promos sont petites, tout le monde se connaît rapidement, et le lien avec les professeurs ou même l’administration est plus direct. C’est aussi très agréable de faire parti d’un groupe, de se sentir appartenir à une communauté, non ? C’est un peu le sentiment que les étudiants en école peuvent avoir. La vie associative est également très riche. N’hésite pas à aller y faire un tour et à t’impliquer dedans. C’est aussi une autre manière de se découvrir, et de grandir … ! Choisir une école, c’est donc opter pour une transition souvent plus douce vers l’autonomie : tu seras encore un peu encadré-e et pas complètement lâché-e dans la nature. Du coup, à l’inverse de la fac, l’assiduité est obligatoire : il est souvent demandé aux étudiants de signer une feuille indiquant leur présence…

Quelque soit ton choix d’études, cette première rentrée va peut-être être excitante et/ou stressante, car c’est une nouvelle aventure qui commence. NO PANIC, rappelle toi que tout le monde est dans ton cas. Tu vas apprendre à t’adapter à ton nouveau milieu, et tu vas te créer au fur et à mesure de nouveaux repères et des nouvelles habitudes – de vie et de travail (bien sûr) !

Bonnes rentrée à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page