Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 2 mars 2019

Robot, IA, technologies du futur… Entre fantasmes et réalité !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

 Le développement technologique est plein de promesse. Les scientifiques et les futurologues essayent de nous éclairer sur ce que pourrait être la technologie de demain. Entre ce qui est probable et ce qui totalement fantasque, difficile d’y voir très clair. Mais une chose est sure, le monde de demain sera bien différent du nôtre, porteur d’autant d’espoirs que de doutes et d’inquiétudes.

Comment bien s’orienter dans ce nouveau monde qui s’annonce ? Essayons d’y réfléchir dans cet article ! Installez-vous bien confortablement, décollage immédiat pour le futur !

Voyage en terre inconnue

Nos technologies se développent à une vitesse folle et de plus en plus rapidement. Par les hublots de notre navette à voyager dans le temps, on aperçoit des choses toutes plus étonnantes les unes que les autres.

Ici, de minuscules robots, de la taille d’un nanomètre, circulent dans notre corps à la recherche de cellules cancéreuses, de virus ou de bactéries infectieuses pour les détruire. Là, quelques scientifiques modifient notre ADN pour supprimer des gènes à l’origine de certaines maladies. Par une autre fenêtre, on peut voir des robots de plus en plus intelligents, voire conscients d’eux-mêmes et de leur existence, qui entretiennent avec les humains du futurs des relations amicales ou affectives. Juste à côté, dans un bloc opératoire, des médecins ajoutent dans le cerveau d’humains en bonne santé des implants cérébraux pour les rendre plus intelligents ou plus empathique.

Difficile de savoir si ce futur que l’on voit est possible ou totalement imaginaire. Pour le moment, rien ne dit que les scientifiques seront capable de réaliser tout ce qu’ils nous promettent. Mais ce qui est sûr, c’est que le développement technologique ne devrait pas s’arrêter. Notre rapport à la technique a changé : elle n’est plus seulement vue comme un moyen parmi d’autres pour satisfaire nos désirs, elle en est devenue LE moyen. Dès que l’homme a un besoin, il imagine que c’est grâce à la technologie qu’il pourra le satisfaire. C’est pourquoi elle suscite aujourd’hui plus qu’hier tant  d’espoirs et des rêves. Elle cristallise nos désirs et devient à nos yeux le meilleur moyen de les satisfaire !

Ce futur est-il tellement désirable ?

Cette nouvelle façon de voir la technique et la technologie n’est pas à négliger. Elle nous oblige à ralentir la course de notre vaisseau temporel pour bien y réfléchir et nous poser quelques questions. Car ce futur annoncé peut être aussi réjouissant qu’inquiétant !

A l’arrière de notre vaisseau, autour d’une table, on relit les réponses de notre enquête « Mon smartphone et moi ». Et l’on voit bien que l’évolution des technologies inquiète ! Certaines nous disent qu’un monde sans smartphone serait par exemple un monde « plus ouvert », « moins stressant » mais aussi « plus humain ». Ces réponses témoignent des sentiments contradictoires que l’on ressent par rapport à nos objets techniques : on les aime autant qu’on les déteste. On les aime car ils nous sont très utiles et très pratiques. Et en même temps, on sent bien qu’ils nous dépossèdent de quelque chose. Ils sont addictifs, ils nous rendent partiellement dépendants et, petit à petit, moins sensibles, moins présents au monde qui nous entoure.

Prenons l’exemple des caisses automatiques. Elles nous font gagner du temps, c’est vrai. Mais elles nous déshabituent aux échanges avec de vrais humains, même quand ces échanges sont aussi basiques que ceux que l’on entretient avec son caissier ou sa caissière. En usant et en abusant de ces technologiques robotiques, ne risquons-nous pas de désapprendre à être ensemble, entre humains ? Car les relations humaines sont souvent imprévisibles : à force de se satisfaire d’échanges simplistes avec des robots programmés pour aller toujours dans notre sens, les vrais humains, avec leurs personnalités propres, pourraient devenir trop angoissants… 

Reprendre le pouvoir sur la technique

En définitive, ceux qui décideront à quoi le futur ressemblera, c’est nous ! Si la technologie n’est qu’un moyen, il « suffit » de l’utiliser pour faire du monde un monde meilleur et plus humain. Utiliser l’intelligence artificielle pour développer la médecine et nous permettre de vivre plus longtemps et en bonne santé paraît souhaitable ; remplacer les aides-soignant(e)s dans les maisons de retraite par des robots semble en revanche plus discutable. Avant de se demander ce que l’on pourrait inventer comme technologie pour demain, posons-nous d’abord la question : pour quoi faire ?

Mais rester maître de la technique n’est pas facile ! Peut-être as-tu vu ces épisodes de la série Black Mirror où une innovation anodine dégénère complètement et entraîne mille complications ? Ces innovations échappent aux mains de leurs créateurs. Se poser la question « pour quoi faire ? » ne suffit pas, il nous faut aussi faire attention à l’influence que la technologie a sur nous pour toujours la posséder et ne pas devenir son esclave. Est-ce que je pourrais me passer de mon smartphone par exemple ? Ou de telle application ? Et depuis que je l’ai, comment est-ce qu’elle a changé ma vie, mes relations aux autres, etc. ?

En se posant ces questions sur nous-mêmes, on se donne les moyens de rester maître de notre vie, avec ou sans technologie. Et si on quittait notre navette spatiale à voyager dans le futur pour profiter du temps présent ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)