Les risques de la route

Sanctions et contraventions

image_pdfimage_print

risques-routeEnfreindre le code de la route, c’est s’exposer à des risques physiques, mais aussi financiers. Eh oui, la police et la gendarmerie veillent, au détour des carrefours, des aires d’autoroutes. Ils sont là pour punir ceux qui enfreignent les règles et mettent des vies en danger afin de garantir une certaine sécurité sur la route.
C’est vrai, on peut les redouter, ces messieurs à képis avec leur bonsoir monsieur, vous rouliez à combien ? Papiers du véhicule s’il vous plaît. Sans eux, la route se transformerait en jungle, sans loi ni règle. Alors pour toi qui dois maintenant prendre tes responsabilités, voici un petit rappel des tarifs en cas de délit sur les routes. Cela te permettra sans doute de réaliser ce que vaut l’impudence en euros, et d’éviter de te ruiner à cause d’une bêtise.

Les différents types de contraventions

Les contraventions sont rangées par classes dont dépendent les tarifs des sanctions. Il existe 5 classes, la classe 1 concernant les délits mineurs,  la 5 sanctionnant les graves entorses au code de la route.

  • Classe 1: il s’agit des contraventions sans grande importance, sanctionnant par exemple le fait d’ouvrir une portière sans précaution, ou de laisser son moteur tourner lors d’un stationnement prolongé…. peu de risques et donc des sanctions peu coûteuses pour celui qui les a commises…

Montant : entre 11 et 33 euros

  • Classe 2 : concerne les stationnements  gênants ou empiétant sur un passage piéton, l’emprunt d’une voie de bus ou de taxis, le défaut d’apposition de vignette d’assurance sur le pare-brise, l’oubli d’apposition de la vignette A ou Conduite Accompagnée…

Montant : entre  35 et 75 euros

  • Classe 3 : ce type de contraventions concerne la conduite d’un véhicule sans pot d’échappement, avec un échappement bruyant, ou dégageant des gaz toxiques et très polluants. Sont compris dans cette classe les infractions aux règles d’équipements (éclairages défectueux ou inexistants, freins ou pneus trop usés…. d’où l’intérêt de prendre soin et de vérifier son véhicule régulièrement)

Montant : entre 68 et 180 euros

Articles similaires
  • Classe 4 : A partir de cette classe, les délits sanctionnés sont plus graves, et souvent mettent en péril l’intégrité physique des personnes. Il s’agit par exemple de la conduite avec une alcoolémie comprise entre 0,5 et 0,8 g/l, de l’arrêt ou du stationnement sur une voie réservée (vélo, bus, taxis…), du non-respect d’un feu ou d’un stop, de la conduite de nuit sans éclairage. Sont aussi compris dans cette classe le refus de priorité vis à vis des piétons, le non-respect des règles de dépassement et de croisement. Appartiennent aussi à cette catégorie les excès de vitesse entre 20 et 50 km/heure. Avec des points retranchés sur le permis selon l’excès (2 pour 20 km/h, 3 pour 30, et 4 pour 40).

Enfin, le défaut de port du casque (moto) ou de la ceinture de sécurité ainsi que l’utilisation d’un téléphone mobile tenu en mains, relèvent de cette catégorie des contraventions de 4ème classe.

Montant : entre 135 et 375 euros

  • Classe 5 : sanctionne la circulation en sens interdit, l’utilisation de détecteurs de radars, la circulation sans assurance… ces délits sont tous passibles de retrait de permis. Ce sont les contraventions dont les tarifs sont les plus élevés. Les excès de vitesse dépassant 50 km/heure peuvent être sanctionnés, en plus de l’amende, d’un retrait de permis.

Montant : très cher, le PV peut atteindre 1500 euros

Maintenant que tu as toutes les cartes en main tu sais ce que tu risques. Il y a des règles à respecter et les transgresser peut te coûter très cher.

Pour plus d’infos :

Site de la Prévention Routière : www.preventionroutiere.asso.fr

Site de la Sécurité Routière : www.securite-routiere.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page