Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 14 mars 2020

Parents séparés, comment faire quand on ne veut plus aller vivre chez l’un de ses parents ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Tes parents se séparent et tu aimerais choisir chez qui habiter ? Tes parents sont séparés depuis un moment, beaucoup de choses ont évolué, tu préfères habiter avec ta mère ou ton père ? Quelles démarches peux-tu mener ? C’est avec l’aide d’une avocate que nous allons essayer de répondre à ces questions.

L’art du compromis

Que tu sois mineur(e) ou majeur(e) la première étape avant toute démarche sera d’échanger avec tes parents sur ce sujet. Il peut y avoir de multiples raisons qui te poussent à te poser ces questions. Cependant, on sait bien qu’il y a parfois des conflits entre les parents qui peuvent te mettre un peu mal à l’aise, compliquer les relations avec ton autre parent. Tu peux même être un peu dans ce que l’on appelle des conflits de loyauté (ne pas vouloir blesser ton père ou ta mère en n’acceptant pas de prendre son parti). Mais les conflits de tes parents ne doivent pas influencer tes propres choix de vie.

Parler de ce qui motive ton envie de changer de lieu d’habitation, ou de ce qui fait que tu ne veux plus aller chez l’un ou chez l’autre c’est déjà très important. Cela pourrait même régler cette dispute larvée avec ta belle-mère ou ton beau-père qui sait . Et peut-être qu’ensemble vous pouvez trouver un accord qui vous convienne à tous.

Aucun accord possible !

Si vous ne parvenez pas à être d’accord sur les modalités de garde, il y a deux cas de figure :

. Tu as 18 ans, et tu es majeur(e) : tu as donc le droit de profiter de l’ensemble de tes droits. L’autorité parentale prenant fin, tu es libre de choisir où tu veux vivre.

. Tu as moins de 18 ans, et tu es mineur(e) : tu ne peux pas décider seul(e) de là où tu vas vivre, mais tu peux être entendu(e) et ton avis compte. Il faudra passer par le Juge des Affaires Familiales (JAF) pour qu’il entende ton point de vue. Pour le contacter, il faut obligatoirement qu’une procédure soit en cours. Cela veut dire que si la procédure de séparation de tes parents est terminée depuis quelques années et que tu désires changer ton lieu de domicile, il faut qu’un de tes parents ouvre une nouvelle procédure en demandant de revoir les modalités de garde.

Une fois la procédure ouverte, c’est à toi de faire la démarche pour être entendu par le JAF. Tout commencera alors avec la rédaction d’une lettre au juge.

Que faut-il mettre dans ta lettre au JAF ?

Dans ta lettre au JAF, il suffit d’être général. Par exemple, tu peux écrire que tu souhaites rencontrer le JAF pour t’exprimer au sujet de ta garde suite à la séparation de tes parents. C’est durant l’audition que tu développeras ta demande.

Le juge acceptera de t’entendre selon deux critères :

– Premièrement, il doit s’assurer que la procédure te concerne et que tu as connaissance de l’ensemble de tes droits.
– Deuxièmement, il doit s’assurer que tu es capable de discernement. Autrement dit, cela dépend de ta maturité, de ton degré de compréhension, tes capacités à analyser les situations et à exprimer tes avis. Il est important que ton choix de résidence dépende de toi et non pas du désir des autres.

Si ces conditions sont remplies, alors tu recevras une convocation pour être entendu.

Comment se passe l’audition ?

Pas de panique, ce n’est pas un procès (ni le tien, ni celui de tes parents). L’idée est d’entendre ton point de vue.

Lors de cette audition, tu as le droit d’y aller seul(e), accompagné(e) d’une personne de ton choix ou d’un avocat. Cependant, le juge peut estimer que la personne de ton choix n’est pas conforme à ton intérêt, dans ce cas-là, il peut désigner une autre personne ou t’attribuer un avocat. La personne qui t’accompagne sera là pour te soutenir, t’aider à t’exprimer et t’apporter de l’aide.

La rencontre se déroule dans le bureau du juge, et elle est dirigée par le juge ou par une autre personne spécialisée dans le domaine du social et de la psychologie. Le juge va t’écouter et évaluer ta demande. Une fois qu’il/elle aura analysé les différents éléments, il/elle prendra la meilleure décision pour toi. Et cette décision n’est pas contestable.

Enfin, un compte-rendu te sera communiqué et pourra être consulté par toutes les personnes impliquées dans ta situation.

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)