Aimer

Témoignages : ils racontent leurs amours de vacances

image_pdfimage_print

Coeurs-plageIl y a deux ans je suis partie à Cuba avec mes parents. J’étais assez triste de partir car j’avais un petit copain sur Paris. Ça faisait trois mois qu’on était ensemble. Mais à Cuba j’ai rencontré Thierry, un autre touriste. Il avait 25 ans, soit six de plus que moi. On s’est rencontré lors d’une soirée organisée par notre club. Il m’a invitée à danser et ça a été le coup de foudre immédiatement. On est resté ensemble durant toutes les vacances et puis on s’est quitté au bout de deux semaines de passion. Il habitait du côté de Bordeaux et je pensais vraiment qu’on allait se revoir. J’avais pris son adresse et je lui ai écrit dès que je suis arrivée en France. J’ai rompu avec mon petit copain parisien presque aussitôt. Pour moi, Thierry était l’amour de ma vie. Mais il ne m’a jamais écrit ni téléphoné et j’ai compris que je n’avais été qu’une amourette de vacances pour lui. J’ai beaucoup souffert et j’ai raté mon Bac à cause de cette histoire. Si j’avais un petit conseil à donner aux personnes qui sont dans le même cas que moi, ce serait de ne pas se prendre la tête. Et surtout de ne pas passer à côté de choses magnifiques à cause d’un amour de quinze jours. La vie est trop belle pour qu’on se morfonde!
Marie, 21 ans, Paris

Je m’appelle Antoine. Il y a deux semaines j’ai rencontré Camille en Bretagne, dans un camping. J’étais déjà sur place depuis une semaine. Elle est arrivée avec des copains et ils ont monté leurs tentes à côté de notre caravane. Moi j’avais un peu honte de la regarder parce que j’étais avec mes parents et mon frère, et en plus je suis jamais sorti avec une fille. Finalement je lui ai parlé. On s’est raconté un peu nos vies. J’avais un peu peur et je n’osais pas faire le premier pas. Elle ne l’a pas fait non plus. Alors on est devenu amis et on s’est trop éclaté. Maintenant je suis rentré et je suis déçu. J’aurais bien aimé aller plus loin avec elle. Mais je suis certain qu’on se reverra parce qu’on s’entend super bien ensemble. En tout cas je l’espère parce que je crois que je suis amoureux.
Antoine, 15 ans, Mers-les-Bains

Il y a un an je suis partie avec ma meilleure amie en Sicile dans un grand club. Je voulais absolument sortir avec plusieurs mecs là-bas et ma copine aussi. On voulait s’éclater quoi. Mais elle est plus mignonne que moi et tous les mecs allaient vers elle. Alors moi je me suis contenté de Christophe, un étudiant en droit qui habite le Région parisienne. C’était pas du tout mon style mais il était quand même sympa. A la fin de la semaine je lui ai dit que je partais et que je voulais arrêter notre histoire. Il a pas été d’accord et maintenant il arrête pas de me harceler. J’ai été nulle de lui donner mon adresse. J’avais juste voulu être gentille en lui proposant de devenir mon ami. Franchement les amours de vacances maintenant je m’en méfie.
Samia, 20 ans, Argenteuil

Bonjour je suis Carine de Lyon. Je tiens à vous dire que les amours de vacances c’est génial et que ça se termine pas toujours mal, loin de là. Moi je suis sortie avec Guillaume à Marseille en avril. Il faisait pas très beau et je m’étais abritée sous un abri bus pour me protéger de la pluie. J’étais toute seule et j’étais frigorifiée. Quelqu’un d’autre est venu se réfugier à côté de moi et sur le coup je n’avais pas vu que c’était un garçon de mon âge. Mais quand il a enlevé sa capuche, je n’ai pas pu m’empêcher de le fixer. Nos regards se sont croisés et puis le bus est arrivé et il est parti. Mais le destin a fait qu’on s’est retrouvé dans une boîte marseillaise le soir même. On a dansé ensemble pendant plusieurs heures puis il a prit mon numéro. On s’est revu tous les jours après et il a continué à m’appeler même quand j’étais à Lyon. On est toujours ensemble maintenant et on s’aime vraiment beaucoup. Alors même si c’est pas le stéréotype de l’amour sous les tropiques, c’est quand même un amour de vacances (Pâques en l’occurrence), et celui-là, il s’est bien terminé !
Carine, 23 ans, Lyon

Ma toute première petite amie je l’ai connue en vacances ? On avait 14 ans tous les deux. C’était la première fois qu’elle sortait avec un mec, et moi avec une nana. Même si c’était cool, ça n’a duré que 15 jours, le temps des vacances. En plus elle habitait à 20 minutes de chez moi? On s’est revu une ou deux fois mais juste en copains. Et cette année, 6 ans après ce fameux été, je retourne au camping où nous nous sommes rencontrés ? Et je crois bien qu’elle sera là également, comme chaque année ?
Nicolas, 20 ans, Metz

Lucille et moi on s’est connu pendant un stage durant les vacances ? Moi je l’avais remarqué dès l’arrivée en car. Elle m’avait tout de suite tapé dans l’œil, mais je me disais qu’elle était trop bien pour moi ? Et puis dès le deuxième jour on a sympathisé, on était de plus en plus proche ? Et un soir où on était que tous les deux, on est sorti ensemble après avoir passé des heures à discuter. Le lendemain elle m’a avoué qu’elle avait quelqu’un dans sa vie depuis deux ans mais que ça n’allait plus trop. Ça m’a tout de même un peu refroidi mais elle m’a dit qu’elle voulait que l’on continue notre histoire, au moins le temps des vacances pour voir comment ça se passait entre nous ? La semaine a été géniale. Elle a quitté son copain dès qu’elle est rentrée, et voilà, ça va faire un an désormais que l’on est ensemble ?
Mikaël, 18 ans, Grenoble

Articles similaires

C’était en Italie, il y a deux ans. J’étais dans un petit hôtel avec mes parents mais il y avait quasiment pas de jeunes, alors je me faisais pas trop d’illusions quant à d’éventuelles rencontres. Quelques jours avant mon départ, il y avait un grand bal qui était organisé dans les rues de la ville. J’ai rencontré Maria, une italienne magnifique et qui parlait super bien le français avec un petit accent italien ? Il en fallait pas plus pour me faire craquer. Ce soir là on a dansé tout le temps ensemble, on était assez proches mais sans qu’il ne se passe quelque chose pour autant ? En tout cas, sans que je ne tente quelque chose devrais je plutôt dire. Le lendemain elle rentrait à Naples. Je l’ai vu rapidement, juste le temps d’échanger nos adresses. J’étais dégoûté qu’elle soit partie mais je me disais que de toutes façons entre nous, ça n’aurait pas pu se faire. Quand je suis rentré en France, une lettre d’Italie m’attendait. C’était elle. Elle me disait que je lui manquais et qu’elle était dégoûtée de ne pas être restée, mais qu’elle était persuadée que je n’aurais pas voulu d’elle. Comme quoi, en vacances, rien n’est certain, alors, si quelqu’un vous plaît, allez-y, car sinon, vous ne ferez qu’augmenter vos regrets 😉
Boubou, 19 ans, Marseille

J’étais partie avec une bande de copains et de copines du lycée dans un camping à Arcachon. C’est là que j’ai rencontré Mathieu, un mec super mignon et super adorable. Il avait 4 ans de plus que moi et me disait qu’il habitait en Région Parisienne. On est sorti ensemble un soir en boîte. Le lendemain il m’a dit qu’il restait encore deux semaines. Je tenais à en profiter car chez moi je peux vraiment rien faire. Le deuxième soir on est encore sorti en boîte et j’ai pas mal bu ce soir là. Je lui faisais confiance car il m’avait promis qu’on se reverrait sur Paris. Il était super doux avec moi, et j’ai accepté que l’on couche ensemble. Le lendemain, il n’était plus avec moi. Je suis sortie, un peu déboussolée, et j’ai demandé où il était. C’est là qu’on m’a répondu qu’il était rentré en Belgique. Je me suis trouvé conne, surtout que c’était ma première fois ? J’avais l’impression d’avoir gâché ce moment merveilleux pour un salaud qui pensait qu’à coucher ?
Aude, 18 ans, Paris

Un commentaire

  1. Sympa d’avoir des petits retours sur expériences des amours d’été. Je vient de publier une infographie sur le sujet **************
    Il est clair que c’est la période idéale pour les amourettes!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page