Mes parents divorcent

Vous vous disputez, vous allez divorcer ?

image_pdfimage_print

divorceLes adultes… que sont aussi tes parents, se disputent comme tout le monde. Alors, quand ça arrive, c’est choquant, surtout que ça ne se fait pas forcément sans bruit, c’est impressionnant les disputes d’adultes. C’est encore plus impressionnant quand ce sont les parents. D’autre part, ce sont des personnes à qui on est attaché, du coup, « ça prend la tête ».
Ça agace, ça inquiète, ça fait peur, pas très sécurisant tout ça…

Si les parents se disputent, je fais quoi , moi ?

Je prends partie, je fais comme si je n’entendais pas (dur à supporter), ou j’attends que l’orage passe ? C’est peut-être cette dernière solution qui est la plus satisfaisante. Pourquoi ? Au fond, c’est quand même leur affaire et pour répondre à la question : ce n’est pas parce qu’ils se disputent qu’ils vont se séparer… Une dispute dans un couple, cela arrive et ce n’est pas la fin du monde, mieux vaut se dire les choses et communiquer que de se taire. Se faire la tête et laisser l’ambiance se dégrader doucement n’est pas idéal.

Communiquer sur ce sujet avec ses parents quand on est ado, c’est difficile, pour quelles raisons ?

Tabou ? douloureux ? interdit ? peur de la réponse ? pas envie de s’occuper de leurs affaires ?
Les plus jeunes ont quand même un peu le droit de savoir ce qui les attend… comment faire si on a des questions sans réponse ?
Quand on veut savoir quelque chose, c’est bien d’essayer au moins de le demander non ? Ensuite, libre aux parents de dire ce qu’ils ont envie de dire. Il est normal de ne pas tout dire à ses enfants, mais il est aussi important de ne pas les laisser dans l’inquiétude. Alors, si la crainte de voir ses parents divorcer émerge, il faut « la dire » et poser les bonnes questions, attendre peut-être le moment où c’est enfin possible, quand le calme est revenu, car, prendre parti dans une dispute, c’est une mauvaise idée, chacun son territoire…

Ne pas juger, même si parfois la tentation est là de prendre parti pour l’un ou l’autre, si on croit savoir ce qui se passe, on n’a jamais qu’un regard mal éclairé, on ne sait pas tout sur les parents, et c’est tant mieux. On doit être proches oui… mais pas trop, sinon, tout le monde est gêné…

Articles similaires

D’ailleurs, si les parents essaient de prendre les jeunes à parti « regarde ton père comme il est… tu as vu ce que dit ta mère » etc.…, il est important de ne jamais répondre, de refuser d’écouter, de laisser passer, de ne pas essayer de faire quoi que ce soit. Le danger est de se faire happer par l’un ou l’autre parent. Les enfants, normalement, ne sont pas responsables du couple conjugal, mais il peut arriver qu’ils se sentent pris en otage par l’un des deux parents pour faire pression ou alliance contre l’autre. Rappelons enfin que même en cas de divorce, les deux parents restent responsables de leurs enfants. Il faut veiller à ne pas inverser les rôles.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page