Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 9 décembre 2016

Écrans et progrès

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

téléQuand tu es né, internet existait déjà, mais tes parents sont arrivés avant son apparition et ont dû apprendre à utiliser ce nouvel outil. Entre vous, il n’y a pas seulement une différence de génération, il y a aussi une différence de compétences liées au numérique. Aujourd’hui l’être humain évolue vers l’ « Homo Sapiens Digital » et on parle d’une nouvelle « sagesse numérique ».  La technologie a-t-elle vraiment le pouvoir de changer nos vies ?

« Digital Native » ou  « Digital Immigrants » ?

Mark Prensky (enseignant et chercheur américain) fait la distinction entre ces deux profils pour la première fois en 2001. Les natifs numériques ou « digital natives » – les jeunes qui ont entre 10 et 25 ans aujourd’hui – s’opposent aux immigrés numériques ou « digital immigrants » – ceux qui sont nés avant la création d’internet. Comment les différencier ? Regarde le tableau ci-dessous, l’une de ces colonnes correspond aux digital natives, l’autre aux digital immigrants. Alors, tu trouves ;-)?

Tableau écrans-progrès
Je suis hyper connecté, un problème ?

Tu vis entouré d’écrans qui te permettent d’être hyper connecté. Quel impact et quelles conséquences cela peut-il avoir ? De base, les outils numériques ne sont ni bons ni mauvais ; tout dépend de l’utilisation que tu en fais.

Le net a aidé à développer une culture de l’immédiateté, de l’accessibilité, et de la gratuité. Comment cela se traduit-il au quotidien ? Tu peux lire ou regarder plusieurs articles ou vidéos en même temps, et même sur plusieurs écrans : multitâche ou concentration zéro ? Tu lis seulement les titres des articles qui apparaissent sur le fil d’actualité de Facebook ou d’autres applications. Tu es au courant de plein de sujets. Mais seulement en surface ? Moins d’esprit critique pour discerner le vrai du faux, tu ressens moins de frustration, car tu peux tout avoir tout de suite. Et ta mémoire est moins puissante puisque Google répond à ta place quand tu as un trou de mémoire…. On dirait que tu es piégé ! Paresseux et moins compétent ? Google te rendrait-il « stoopid » ? (2)

Hyper-connectés : capacités augmentées ?

Mais non ! Tu es peut-être même sans le savoir un savant numérique ! Le même Mark Prensky parle aujourd’hui de « sagesse numérique » (digital wisdom, 3) qui peut être atteinte par tout le monde, natifs et immigrés. En gros, utilise la technologie mais n’oublie pas ton cerveau :yes:.

Tes capacités cognitives (mémoire, attention, compréhension, planification etc…) sont limitées. C’est normal, le cerveau doit faire des économies d’énergie. Par exemple, tu ne peux pas stocker tout ce que tu entends pendant la journée ; on efface souvent des données, on oublie. L’avantage ? Apprendre à bien sélectionner les infos.

Néanmoins la technologie numérique peut te servir de disque dur externe, comme une super-mémoire : sur le net tu peux stocker énormément de documents, de photos, des fichiers entiers. Si tu te poses une question, tu peux trouver une montagne d’informations diverses et variées en quelque clics et un monde s’ouvre alors à toi !

La technologie modifie également ton rapport au savoir, il devient horizontal. La connaissance ne descend plus d’un prof vers un élève mais circule comme sur une toile d’araignée, en réseau. Chacun participe, transmet et reçoit des infos. La seule difficulté est de discerner le vrai du faux. Comment savoir si une info a été inventée ou pas ? Tu n’auras pas forcément accès à la Vérité ; le plus important alors reste de te questionner sans croire à tout ce que tu trouves sur internet.

La technologie numérique nous permet d’aller plus loin dans nos relations et capacités cognitives. Mais pour rester humain, n’oublie pas d’avoir l’esprit critique. Alors, prêt à évoluer vers l’ « homo sapiens digital » ;-)?

(1)    Digital Natives, Digital Immigrants, Marc Prensky – 2001
(2)    The Atlantic Magazine, Carr – 2008 (pour la citation « Google makes us stoopid ? »)
(3)    H. Sapiens Digital: From Digital Immigrants and Digital Natives to Digital Wisdom, Marc Prensky – 2009

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « Écrans et progrès »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)