Les écrans : un peu, beaucoup, passionnément... ?

La préhistoire des écrans

image_pdfimage_print

téléQui n’a pas au moins un écran chez soi ? Il semble qu’on puisse tranquillement annoncer : personne (ou presque) ! Aujourd’hui, posséder à la maison une télé, un ordinateur, une tablette ou un smartphone est devenu quasiment la norme. Mais pour en arriver là, l’écran a fait un long voyage comparable au voyage qu’à fait l’Homme depuis la Préhistoire !

Au commencement : une grosse boite en noir et blanc

vieille-tvA la naissance de la télé, dans les années 30-40, en posséder une était un luxe. En général, on en prenait grand soin en la gardant dans un meuble fermé à clé, que le « chef de famille » ouvrait quand il avait décidé que c’était le moment de regarder la télé. Et pas de télécommande ! Pour changer les chaines on devait se lever et appuyer sur un bouton figurant le long de l’écran. Bon, comme il n’y avait que 3 chaînes, les séances de zapping étaient vite lassantes. L’image était en noir et blanc, souvent grésillante à cause de la mauvaise réception de l’antenne et striée de lignes.

Loin de son successeur l’écran plat, cet encombrant objet a commencé à se décliner en différents formats afin de trouver une place dans le salon, dans la cuisine, dans la chambre…. Bref la télé s’est démocratisée et aujourd’hui ce sont 94% des foyers qui en sont dotés. De l’écran cathodique très volumineux, on est passé aux écrans plats type LCD (pour liquid crystal display) ou plasma, au design souvent futuriste.

Aujourd’hui, en dehors de tes parents et de tes grands-parents qui sont de la « génération télé », les gens de ton âge l’utilisent plutôt pour jouer sur leur console ou pour regarder des films. Rarement plus. Les ados et les jeunes dont tu fais partie passent le plus clair de leur temps devant un écran pour surfer sur le net ou jouer en ligne !

Les à-côtés de la télé

Articles similaires

magnétoscopeA partir de là, on a voulu pouvoir regarder une chaîne et en visionner une autre plus tard car le nombre de chaînes est passé de 3 à 6. Le magnétoscope a alors été inventé pour permettre d’enregistrer un programme. Magnétoscope ?? Que drôle de mot ! On peut dire que c’est l’ancêtre du « replay » et du téléchargement en même temps. Grosse boite qu’on branchait à la télé, et qui devait être nourrie de « cassettes VHS », gros support de la taille d’un livre environ ! Autant dire que les étagères du meuble télé étaient vite encombrées !

Le magnétoscope a été peu à peu remplacé par le lecteur de DVD, accessoire qui doit déjà te sembler plus familier. De l’un à l’autre on est passé de « l’analogique » au « numérique » et ça, c’est une avancée technologique immense car c’est le point de départ de tout ce que tu utilises aujourd’hui quand tu consommes de l’image ou du son.

La naissance d’internet

A l’origine d’internet en France : le minitel. Si tu n’as jamais entendu parler de ce truc, demande à tes parents et observe leur réaction, tu devrais t’amuser ;-)…
Le minitel est un peu l’ancêtre de l’ordi familial. Il permettait de se connecter à quelques sites comme celui de l’annuaire téléphonique, des inscriptions post-bac ou encore des sites de rencontres ou de messagerie rose (érotique). Pour l’époque c’était une avancée technologique fantastique car elle permettait d’entreprendre des démarches de chez soi sans passer par le papier. Mais l’inconvénient majeur était qu’il était très lent, qu’il n’avait aucune capacité de stockage et qu’il se connectait sur la ligne téléphonique de la maison en la rendant indisponible et en facturant un prix à la minute assez cher. Le minitel a vécu longtemps avant de se faire détrôner par le Personnal Computer, le PC.

Le tout connecté

Aujourd’hui internet est absolument partout. Une question ? Une info à rechercher ? Un achat à faire ? Un message à passer ? 5mn à patienter ? Hop ! Reflexe : surfer sur internet.

L’accès est facile, rapide, peu coûteux. Les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) et les opérateurs téléphoniques regorgent d’offres promotionnelles invitant à naviguer en illimité. Il est bien loin le temps où les 3mn de connexion avalaient notre argent de poche mensuel durement gagné…

Internet est aussi un outil de travail précieux : que ce soit en entreprise, en formation ou à l’école, l’ordinateur est bien souvent au centre de l’activité. Cette année pour la première fois, l’accès à internet depuis les mobiles dépasse celui effectué depuis les ordinateurs fixes. Et oui ! Quand l’écran peut se glisser dans la poche du jean, pourquoi se priver ?

Et les écrans de demain, as-tu une petite idée de ce à quoi ils pourraient ressembler ? La course aux avancées technologiques ne s’arrête jamais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page