Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 10 juillet 2020

L’infection urinaire (ou cystite)

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

« Cystite » ce mot te dit-il quelque chose ? Non, ce n’est pas le nom d’une jolie pierre ni le nouveau prénom à la mode ! Quand on parle de cystite, on parle d’une infection urinaire. Tout de suite, c’est moins glamour… Et ça fait surtout super mal ! A quoi la reconnait-on ? Que faire dans ces cas-là ? On t’en dit plus dans notre article !

C’est quoi une cystite ?

Une cystite est une infection urinaire. Elle peut toucher les filles comme les garçons mais généralement cette infection touche davantage les filles ! Pourquoi cette injustice ? Cette prédisposition féminine serait d’origine anatomique car l’anus et l’urètre (canal par lequel s’écoule l’urine) sont très proches l’un de l’autre chez la femme. Puis comme l’urètre est très court, les bactéries ont peu de chemin à parcourir pour atteindre la vessie.

Quels sont les symptômes ?

Quand tu souffres d’une cystite, tu ressens généralement :

. Un besoin fréquent d’aller faire pipi associé pourtant à une difficulté d’uriner (parfois quelques gouttes seulement)

. Des douleurs ou une sensation de pesanteur sur ta vessie

. Des urines troubles (moins transparentes) et/ou pouvant dégager une mauvaise odeur

. Parfois, la présence de sang dans les urines (pour 20% des cas)

Que dois-je faire ?

La première chose à se rappeler est de ne pas attendre que l’infection urinaire passe toute seule, même en buvant beaucoup d’eau !

N’attends pas d’avoir, en plus de tes symptômes, des frissons, de la fièvre ou des douleurs en bas du dos pour aller consulter, car si c’est le cas, c’est que l’infection urinaire commence à s’étendre et cela devient une urgence médicale.

Lors de la consultation, le/la médecin pourra évaluer avec toi si c’est bien une infection urinaire, et te prescrire des antibiotiques qui se chargeront d’éliminer cette vilaine cystite.

Il ou elle pourra aussi te prescrire un ECBU (examen cytobactériologique des urines) en cas de fièvre et de violentes douleurs, ou lorsque plusieurs épisodes de cystite surviennent afin de savoir quelle est la bactérie qui te rend la vie si dure !

Tu l’auras donc compris : plus vite tu iras voir un(e) médecin, plus vite ta cystite pourra être soignée, des complications évitées, et toi être soulagé(e).

Conseils pour éviter les récidives !

Il existe des astuces et d’autres gestes que tu peux essayer d’adopter pour avoir moins voire pas de cystite ! Les voici :

. Boire beaucoup et surtout de l’eau (1,5 à 2 litres par jour) ou des boissons variées comme du jus, des bouillons, du thé, etc.

. Aller souvent aux toilettes faire pipi et ne pas te retenir trop longtemps quand tu ressens une envie pressante !

. Essayer d’aller faire pipi après un rapport sexuel (pour éviter aux bactéries éventuellement présentes dans l’urètre de remonter).

. Après l’émission de selles (c’est-à-dire après avoir démoulé ton cake, fait couler un bronze, … fait caca quoi !) penses à t’essuyer de l’avant vers l’arrière pour empêcher les microbes de pénétrer dans l’urètre car dans 90% des cas, la bactérie responsable est un colibacille d’origine intestinale.

. Laver tes parties intimes au moins 1 fois par jour (mais pas plus de deux fois) avec un savon doux ou de l’eau, et bien se sécher ensuite.

. Limiter les bains moussants

. Eviter de porter des pantalons trop serrés qui favorisent l’humidité.

. Porter des sous-vêtements de préférence en coton, et les changer tous les jours.

. Ne pas appliquer de déodorant ou de parfum au niveau des parties intimes.

Pour les filles, évitez aussi de faire des douches vaginales (à l’intérieur du vagin), et pensez à changer de tampons et de serviettes hygiéniques au minimum 3 fois par jour. Enfin, pour celles qui iront à la plage ou à la piscine, ne restez pas toute la journée avec un maillot de bain mouillée (car les bactéries adorent proliférer dans les climats chauds et humides).

Te voilà paré(e) pour lutter contre les infections urinaires ! Si tu as d’autres questions sur ce sujet ou sur ton corps en général, n’hésite pas à nous appeler, on est là pour toi !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)