Malade ?

La variole du singe

image_pdfimage_print

Depuis quelques mois, on entend parler d’une maladie au nom étrange : la variole du singe ou monkeypox. Quelques infos pour en savoir plus !

Mais c’est quoi cette maladie qui porte un nom bizarre ?

Il s’agit d’une maladie infectieuse virale qui appartient à la même famille de virus que la variole (qu’on connait déjà contrairement au covid) et qui semble pourtant apprécier particulièrement l’épiderme (la peau) en provoquant d’impressionnantes éruptions cutanées (plaques, boutons, pustules).  Elle est apparue dans les années 1970 en Afrique, mais ces derniers temps elle est détectée sur le continent Européen, ainsi plusieurs cas sont actuellement recensés en France.

On fait le point sur les modes de transmission, symptômes, diagnostic et sa prise en charge ?

Comment se fait la transmission ?

Le virus de la variole du singe se transmet de l’animal (le plus souvent des rongeurs : rats, écureuils…) à l’homme. Le nom de cette maladie est donc inapproprié car les singes et autres primates ne seraient que des hôtes accidentels.

Elle peut se transmettre aussi d’un être humain à un autre (via un contact avec une personne infectée) lors :

*d’un contact prolongé (à moins de 2 mètres pendant 3 heures), au travers des sécrétions respiratoires (postillons et micro gouttelettes projetés dans l’air lors d’un échange avec une personne).

*d’un contact étroit et direct avec cette personne via les lésions cutanées (plaies, croûtes), les fluides corporels (sang, salive, sperme), ou les muqueuses (bouche, anus, orifices naturels produisant du mucus).

*d’un contact avec des objets ou du linge contaminés par une personne malade.

A noter que la variole du singe touche souvent les hommes entre 30 et 45 ans, mais quiconque a un contact physique étroit avec une personne infectieuse risque de contracter la maladie.

Il est également important de noter que la variole du singe n’est pas connue comme une IST, mais les rapports sexuels avec ou sans pénétration, réunissent les conditions pour une potentielle contamination, en raison de contacts cutanés ou avec un environnement contaminé, ou d’expositions rapprochées et prolongées à des gouttelettes.

Quel est le temps d’incubation ?

Les symptômes peuvent apparaître après une période dincubation de 5 à 21 jours mais la période de contagiosité commence dès l’apparition des premiers symptômes jusqu’à la cicatrisation des lésions.

Et les symptômes ?

Les principaux symptômes sont : Fièvre supérieure à 38° C, ganglions enflés et douloureux sous la mâchoire, au niveau du cou ou du pli de l’aine, douleurs musculaires, fatigue, maux de tête et de gorge avec parfois des douleurs lors de la déglutition. Une éruption rouge précoce est possible au niveau de la bouche et sur la langue, des courbatures et une fatigue.

Puis 1 à 3 jours plus tard apparaît une éruption cutanée étendue, localisée dans un premier temps sur le visage, elle s’étend en 24 heures à l’ensemble du corps, dans la zone ano-génitale jusqu’aux paumes des mains et plantes des pieds, des démangeaisons peuvent survenir. Bonne nouvelle : la guérison se fait en 2 à 4 semaines !

Alors comment fait-on le diagnostic et le dépistage de la maladie ?

Un examen clinique est nécessaire afin d’éliminer d’autres maladies à éruption cutanée (comme la varicelle, le zona, la rougeole, la gale, la syphilis…ect).

En cas de doute la confirmation du diagnostic passe par une analyse du virus en laboratoire notamment par un test PCR (le plus souvent au niveau du nez, de la gorge ou des lésions génitales et anales, mais aussi cutanés au niveau des vésicules ou pustules).

Il faut savoir que les tests de détection sont pris en charge par l’assurance maladie.

Que faire si tu as des symptômes ?

Tu dois consulter ton médecin traitant ou appeler le SAMU pour être orienté et pris en charge. En cas de contamination, la période d’isolement est de 3 semaines.

Existe-il un traitement contre la variole du singe ?

Un traitement symptomatique afin de stopper la fièvre, calmer les démangeaisons. Dans de rares cas, et pour les personnes dont le système immunitaire est fragilisé, un traitement antiviral te sera proposé.

Faisons le point sur la Vaccination ?

Depuis le 8 Juillet 2022 la HAS recommande une vaccination préventive aux personnes les plus exposés au virus. Les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, les personnes multipartenaires, et les personnes qui se prostituent.

La vaccination est gratuite et les vaccins (il en existe deux) mis à disposition sont efficaces.

Et pour finir un petit mot sur la gravité de la variole du singe

Rassure-toi, la variole du singe est une maladie dont on guérit le plus souvent spontanément en deux à trois semaines. Parfois elle peut se compliquer d’une surinfection des lésions cutanées ou d’atteintes respiratoires, digestives, ophtalmologiques ou neurologiques. C’est donc, malgré tout, une maladie à prendre au sérieux.

Voilà et maintenant tu connais tout sur cette mystérieuse maladie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page