SéduireSports, arts, et loisirs

La danse

image_pdfimage_print

La fin de l’année scolaire arrive, c’est le temps des boums, des soirées pour fêter la fin des exams et pour se souhaiter de bonnes vacances. Parmi les danseurs et les danseuses, il y a ceux qui ont un réel entraînement (surtout ceux qui pratiquent le modern’ jazz, la danse classique, le street jazz ou la danse en ligne tout au long de l’année…) et ceux qui profitent de ces occasions pour exprimer leur talent et leur sensualité. Leur sensualité ? Oui, car la danse offre un éventail de bienfaits physiques, certes, mais aussi beaucoup d’opportunités de s’éveiller à la sensualité, aux sensations agréables et… à l’amour !

La danse fait du bien au corps

Une récente étude de l’université de Nanterre Paris X montre que la danse fait du bien à tous : jeunes, vieux, en bonne santé, malades. En plus d’entretenir la forme, d’assouplir les membres inférieurs, de développer l’endurance, de renforcer l’équilibre et le tonus musculaire, la danse participerait à l’amélioration de la posture générale du corps et de la qualité de vie. Danser participe aussi à la réduction du risque d’obésité et de maladies cardio-vasculaires, fléaux de notre société sédentaire ! Cependant, comme pour toute pratique sportive, il y a une éducation à la santé à faire. Trop de sport, peu de périodes de récupération, peu de suivi des petites blessures a priori anodines, peuvent faire que le plaisir devienne une souffrance. Ce serait dommage, non ? Il est donc important pour bien danser d’écouter la musique, certes, mais aussi d’écouter son corps.

La danse fait du bien à l’amour

Et la sensualité, que vient-elle faire dans une activité physique et sportive comme la danse ? La danse se travaille sur de la musique (sauf exception) et a pour finalité la création d’une œuvre artistique et esthétique. Le corps est mis à contribution pour exprimer des émotions, pour suggérer des sentiments, pour titiller l’autre. En solo ou en couple, la danse est porteuse de messages. Les danses qui se pratiquent en couple sont l’occasion rêvée d’approcher la sensualité : deux corps qui se rapprochent, s’éloignent, s’effleurent, se cherchent, se touchent, se mêlent, s’accordent, s’accompagnent…. Ça ne vous rappelle pas quelque chose ?  Mais si, vous y êtes ! Un gros câlin amoureux !

L’épreuve du slow

Qui ne s’est pas retrouvé, un jour, à danser un slow avec le tocard ou la moche du groupe ? Vous n’avez pas osé refuser l’invitation à danser, par politesse, par défi ou par amusement… C’est alors que vous priez pour que la chanson soit courte et rapide et surtout, vous essayez de vous éloigner au maximum de ce corps qui ne vous inspire pas. Bras tendu, mains fermées, dos raide, visage tourné à 90°C, c’est tout l’art de l’évitement ! Et pour couronner le tout, le tocard ou la moche n’est pas bon danseur et il vous piétine les pieds !! Ça n’a vraiment rien de romantique, la danse dans ces moments-là…

A l’inverse, quand l’élu-e de vos rêves vous invite, là c’est le bonheur total. On se damnerait pour que la chanson ne finisse jamais, on se serre à son corps, on respire son odeur dans son cou et on se laisse aller à son bien-être, et…. à un baiser ? C’est dans ces moments-là que vous pouvez sentir le désir monter en vous. Cet autre que vous serrez dans vos bras fait battre la chamade à votre petit cœur, vos jambes sont en coton et la douce mélodie vous fait chavirer vers le bonheur. C’est une petite extase que vous vivez-là.

Alors, convaincus des bienfaits de la danse ? Un, dos, tres, c’est parti, et en rythme s’il vous plaît !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page