Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 1 septembre 2014

Le cannabis – Se faire aider pour en sortir

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

cannabisSi vous êtes arrivés sur cette page, c’est que vous souhaitez arrêter votre consommation ou aider quelqu’un à le faire. Dans les deux cas : BRAVO ! Se renseigner sur les lieux pour être aidé, c’est déjà s’engager dans une démarche positive pour en sortir.

Certains y arrivent seuls, grâce à la simple volonté, c’est plus facile qu’on le croit (si si !). Parfois, il est nécessaire de se faire aider. Il existe plusieurs possibilités d’accompagnement et parfois de soins pour faire face aux problèmes liés à l’usage du cannabis.

Seul-e…

Pour s’en sortir seul, il est important de réfléchir à sa consommation et de savoir en faire le bilan. Pour cela, des documents d’informations édités par des organismes de santé publique ou par des associations sont disponibles chez votre médecin généraliste, dans votre mairie parfois, au centre de loisirs… Un document, Le guide d’arrêt du cannabis, se télécharge directement.

Au téléphone…

Des lignes téléphoniques dédiées et disponibles 7 jours sur 7 de 8h00 à 2h00 permettent d’entrer en contact avec un professionnel pour réfléchir au problème et éventuellement d’être orienté. La ligne ÉCOUTE CANNABIS est accessible en composant le 0 980 980 940. L’appel est anonyme et non surtaxé (coût d’une communication locale depuis un poste fixe ou inclus dans les forfaits des box et des mobiles). Cette ligne propose une aide et un soutien adaptés aux besoins de chacun, des informations précises sur les effets, les risques, la loi, les lieux d’accueil, des conseils de prévention ou une orientation vers des professionnels.

Une autre ligne téléphonique, DROGUES INFO SERVICE, joignable en composant le 0800 23 13 13 (depuis un téléphone portable, composez le 01 70 23 13 13, coût d’une communication ordinaire) propose le même type de service mais pour tous les types de drogues. Son site internet apporte de nombreuses informations :

Au PAEJ (Point Accueil Écoute Jeunes)…

Ouvert aux 12-25 ans, il accueille et accompagne les jeunes. C’est un espace de proximité sans rendez-vous qui a une fonction d’accueil, d’écoute et de soutien. Il n’est pas spécialisé dans les problèmes de dépendances, mais si vous n’avez pas de Consultation Jeunes Consommateurs à proximité de chez vous, peut-être trouverez-vous un PAEJ qui pourra vous aider.

Au CMP (Centre Médico-Psychologique)…

Ces centres proposent des consultations psychothérapeutiques réalisées par des psychologues et des psychiatres pour entamer une psychothérapie.

Pour plus d’infos sur les PAEJ et les CMP.

En consultation jeunes consommateurs…

Quand on souhaite un avis extérieur ou qu’on se pose des questions quant à sa consommation et la manière de l’arrêter, il est possible de s’adresser à un spécialiste à qui on pourra parler honnêtement et en toute confiance au sein des « consultations jeunes consommateurs ». Anciennement nommées « consultations cannabis », elles sont destinées aux jeunes de 12 à 25 ans et proposent :

  • d’effectuer un bilan des consommations
  • d’apporter une information et un conseil personnalisés aux consommateurs et à leur famille
  • d’aider, en quelques consultations, à arrêter ou diminuer la consommation
  • de proposer une prise en charge à long terme lorsque la situation le justifie

Les professionnels qui reçoivent les jeunes dans ce cadre sont souvent des psychologues et des éducateurs. Ils ne jugent pas et ont un point de vue neutre et non moralisateur qui ne verse ni dans la banalisation ni dans la dramatisation. Ils ont aussi l’habitude du contact avec les jeunes et les aident à mettre du sens sur leurs expériences.

On peut y aller pour demander conseil si l’on s’inquiète pour un ami par exemple. La prise en charge repose sur la parole et le dialogue, à l’aide de questionnaires d’évaluation ou d’autoévaluation et d’un programme d’objectifs.

Au CSAPA (Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie)…

Encore récemment, il y avait une multitude de lieux de soins. Aujourd’hui, ils sont regroupés au sein d’une seule structure : le CSAPA. C’est un lieu dédié aux problèmes de dépendance. On s’y présente pour poser une question ou faire un bilan de santé. On peut y aller pour soi-même ou pour demander conseil pour un ami. L’équipe est pluridisciplinaire (plusieurs métiers de la santé et de l’accompagnement socio-éducatif) et il est possible de rencontrer et de demander un suivi auprès d’un éducateur, d’un médecin, d’une assistante sociale, d’un psychologue… La prise en charge est adaptée au problème. Ces consultations sont implantées dans tous les départements. Sans rendez-vous, elles sont anonymes et gratuites.

Fil Santé Jeunes peut vous aider à trouver l’adresse de ces lieux qui proposent une consultation. Appelez vite avant que votre volonté de vous en sortir ne parte en fumée !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « Le cannabis – Se faire aider pour en sortir »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)