Culture jeuneLes écrans

Le doxxing : une nouvelle forme de violence sur internet

image_pdfimage_print

honte-internet2Voilà un mot bien mystérieux que certainement peu d’entre vous connaissent. Et pour cause, ce néologisme (nouveau mot) a vu le jour il y a peu, suite au développement des réseaux sociaux. Et oui encore eux ! Sur les réseaux sociaux la vie se ré-invente sans cesse, les habitudes, les comportements et donc le langage suivent forcément le mouvement.

Origine du doxxing

Le mot « doxxing » vient de l’anglais « document tracing » qu’on pourrait traduire en français par « traçage de document ». Il s’agit d’une pratique développée sur internet qui consiste à rechercher et publier des informations personnelles sur quelqu’un. En général, celui qui recherche et publie des informations personnelles au sujet de quelqu’un d’autre, le fait plutôt dans une intention malveillante. C’est une façon de procéder à un « public shaming » (humiliation publique) ou un règlement de compte.

Concrètement, en quoi consiste le doxxing ?

Cette pratique permet de compiler tout type d’informations plutôt compromettantes à propos de quelqu’un (propos racistes ou homophobes par exemples, photos gênantes, commentaires désobligeants…). L’auteur du doxxing constitue ainsi un « dossier » qu’il utilisera au moment qu’il jugera opportun pour discréditer sa cible. Il peut même dévoiler les coordonnées personnelles de sa victime afin de la rendre totalement joignable et identifiable (numéro de portable, adresse mail etc.…). Cette pratique est une nouvelle forme de violence sur internet. Il existe aussi une facette plus positive de cette pratique. Ainsi, le doxxing peut permettre d’aider la justice en traquant les actions illégales qui se déroulent sur le web. Mais on est là dans une pratique de justice populaire qui peut facilement s’ouvrir à des débordements où on se ferait « justice » soi-même.

Qui est visé par le doxxing ?

Articles similaires

Bien souvent ce sont des personnalités médiatiques, des dirigeants d’entreprises ou de groupes financiers importants qui en sont la cible, mais ça peut aussi être une personne quelconque, plus ou moins proche de celle qui lance le doxxing. Un sentiment d’injustice, de colère, de jalousie peut conduire tout un chacun à se lancer dans un doxxing dirigé à l’encontre de celui qui a causé ces sentiments si négatifs. Une nouvelle fois, personne n’est à l’abri de ce genre d’agissement.

Comment s’en préserver ?

Comme pour l’internet en général, il faut être très prudent à propos de ce qu’on dépose (ou de ce que les autres pourraient déposer sur nous) sur internet. On a malheureusement souvent tendance à oublier qu’internet est un espace public qui n’a pas de frontières, où le partage d’infos  avec des proches « en privé » est très relatif. Si jamais une situation de doxxing ou d’autres types de violence par internet arrivait, il existe un site mis en place par le Ministère de l’Intérieur, qui permet de signaler tout contenu illicite ou frauduleux d’internet : internet-signalement.gouv.
Une association propose également d’être aidé-e et conseillé-e si une situation sur internet pose problème : Net Écoute au 0800 200 000.
Enfin, Fil Santé Jeunes peut également être une ressource importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page