Les difficultés scolaires

Les E2C : les écoles de la deuxième chance

image_pdfimage_print

marché-travailLes E2C s’adressent aux jeunes pour qui l’école n’a pas été un succès. Elles offrent une formation de 9 mois à 1 an sur le rythme de l’alternance école/entreprise.

L’objectif du parcours est de parvenir à la maîtrise des savoirs de base : lire, écrire, compter, avoir des notions d’informatique et en langue étrangère. Pendant cette période, les élèves sont amenés à faire deux ou trois stages en entreprise (ils sont alors rémunérés au titre de la formation professionnelle) pour découvrir le monde du travail, ses contraintes, ses possibilités. La formation est très personnalisée, chaque élève est suivi à l’intérieur de l’école par un référent avec lequel il peut parler de ses problèmes pédagogiques et personnels. Dans l’entreprise, il est suivi par un tuteur.L’école de la deuxième chance n’a pas pour objectif unique de former un simple futur salarié. Elle vise aussi à aider le jeune à comprendre le monde dans lequel il se trouve, à se situer dans la société et comprendre ses mécanismes. Pour cela, l’élève doit avoir l’occasion d’agir à l’intérieur du système économique, dans l’entreprise, de côtoyer ceux qui y travaillent. A la fin de son parcours dans l’École de la Deuxième Chance, il peut obtenir un certificat qui indique son niveau de compétences et lui sert de passeport pour entrer dans la vie active.

Une école différente…

L’enseignement en français, mathématiques, informatique est assuré sous forme individualisée. Chaque élève progresse selon son niveau avec l’appui des enseignants. Dans chaque domaine, tout progrès est validé après contrôle par le formateur et figure dans un carnet de compétences qui est le certificat de fin de parcours à l’E2C, validé par le directeur de l’école et un représentant du monde économique. Ils formulent une conclusion basée sur l’évolution du stagiaire et mettent en évidence les résultats des efforts de l’élève.

… en partenariat avec l’entreprise…

L’E2C s’appuie sur un partenariat fort avec les entreprises et les stages en entreprise sont nombreux et systématiques. Ils constituent la moitié du temps passé à l’E2C et visent à développer le projet professionnel. Des stages de découverte de l’entreprise et des métiers sont d’abord proposés, puis progressivement des stages de formation professionnelle.

Articles similaires

… qui vise au développement des compétences personnelles et sociales

En plus des connaissances scolaires, l’E2C place les élèves en situation d’exploiter leurs aptitudes dans d’autres domaines : capacité à s’organiser, à monter des projets, à travailler en équipe…

65 % des jeunes sortis du dispositif se dirigent vers une formation qualifiante donc vers l’emploi. Seule compte la volonté de s’en sortir alors si vous pensez que l’E2C peut vous aider à rebondir, vous trouverez la liste des 35 E2C qui existent en France en cliquant sur sur le site de la Fondation des écoles de la deuxième chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page