Articles libres

Les règles oscarisées !

image_pdfimage_print

Les Oscars, outre les stars et les selfis aux millions de vu, c’est surtout l’occasion de récompenser, aux Etats-Unis, des films, des documentaires, ou encore des court-métrages lors d’une cérémonie très suivie et très regardée. Alors, quand « les règles de notre liberté » a reçu le prix du meilleur court-métrage documentaire le 24 février dernier, ça a fait pas mal de bruit ! Pourquoi ? Parce que le sujet de ce documentaire c’est … les règles !

En Inde, 4 femmes vendent des protections hygiéniques biodégradables. C’est une manière pour elles de sortir du silence qui entoure les menstruations des femmes et de revendiquer, justement, leur liberté de femmes.

Les règles sont encore taboues dans de nombreux pays. Beaucoup pensent encore (et tu as pu l’entendre autour de toi !) que les règles, c’est « sale » ou « dégoutant ». As-tu déjà demandé un tampon ou une serviette hygiénique en chuchotant à une copine ? Ou as-tu déjà entendu ta petite-copine te dire « bah j’ai mes ragnagna … » en marmonnant tout bas pour que tu évites de trop le savoir ? Peut-être que tu as même cru qu’avoir une tâche bien visible sur ton jean, c’était la fin du monde…

Encore aujourd’hui, partout dans le monde, les règles, ça peut être tabou, mal considéré ou bien mal compris. Alors, récompenser un documentaire qui en parle, c’est un petit pas pour mieux faire connaitre cette période mensuelle du corps des femmes. En comprenant mieux comment ça marche et comment utiliser des protections, c’est plus facile d’en parler. Parce que les règles, c’est naturel et ça fait partie de la vie des femmes … et des hommes !

En ce moment, de plus en plus de femmes prennent la parole sur ce sujet. Ca tombe bien, on est le 8 mars, journée des droits de la femme. Et si on essayait que les règles ne soient plus taboues ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page