Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 8 juin 2019

Tout le temps en colère, pourquoi ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

« Tu me saoule », « j’ai envie de tout envoyer balader »  « Mais lâche moi ! J’ai pas envie de parler ! »

Depuis quelques temps, tu sens bien que tu bouillonnes. Ça te déborde un peu d’ailleurs : tu le sens dans ton corps, dans ta tête, avec ta famille, tes ami-e-s et même avec ton voisin dans le bus que tu ne connais pas, mais qui t’agace profondément. T’es tout en tension… Comment cette colère se manifeste ? Comment comprendre ça ? Et puis, comment ça se gère ?

Tu serais pas un peu comme Hulk ?

Tu montes en pression rapidement et régulièrement, tu t’énerves, deviens agressi-f-ve, voire violent-e sans vraiment le vouloir, et c’est comme si tu te transformais en quelqu’un d’autre. D’ailleurs, tes proches peuvent te dire qu’ils ne te reconnaissent pas dans ces moments-là, ou même que ça les inquiète.

Etre insolent-e, avoir des paroles blessantes envers ton entourage, frapper… Tous ces comportements expriment ta colère. Mais, parfois, paradoxalement, tu peux être en colère sans que ça se voit réellement. Se faire du mal ou se mettre en danger régulièrement peut aussi être le signe d’une colère plus dicrète, alors retournée contre soi-même. Comprendre ce qui se passe est souvent difficile. Parfois, tu ne vois même pas à quoi peut correspondre cette agressivité.

Derrière la colère …

Derrière ces réactions, il y a souvent une difficulté à comprendre l’émotion que tu ressens, voire même à la ressentir pleinement. C’est comme si elle surgissait un peu de nulle part, s’installait, sans ta permission dans ton esprit, et même dans ton corps. Et hop : à toi de te débrouiller avec. Pas évident, on est bien d’accord.

Déjà, tu peux te dire que tu as le droit d’être en colère : un peu, beaucoup ou même passionnément. C’est une émotion normale, que tout le monde ressent, à différents degrés. Parfois, c’est complètement justifié, ça te permet de ne pas te laisser faire et de défendre ce que tu penses être juste. La ressentir et surtout, l’accepter, c’est aussi ne pas en faire ton ennemie.

Si tu as l’impression que cette colère prend de plus en plus de place, et que tu n’arrives plus vraiment à la maitriser, alors c’est peut-être qu’elle vient cacher d’autres émotions :  la tristesse par exemple ou la peur mais aussi des sentiments, comme la frustration (ne pas avoir la dernière paire de baskets tendance, c’est un peu rageant non ?) la haine et même l’amour.

Se sentir en permanence en colère peut également être le signe d’un mal être que l’on ne reconnait pas ou que l’on ne veut pas reconnaitre. Comme il faut bien que cela s’exprime à un moment, cela passe par une émotion vive et forte.

C’est aussi une manière de se protéger, comme si pour lutter contre la tristesse par exemple, il fallait pouvoir se sentir « vivant ». Tu vois un peu de quoi on parle ?

C’est quand les mots manquent que les émotions passent à travers le corps. On crie, on tappe, on perd le contrôle au point de ne plus se reconnaitre.

Et on en fait quoi de ce « trop plein » ?

En voilà une bonne question !

On peut peut-être essayer, dans un premier temps, de le canaliser, d’apprivoiser sa colère. Ce n’est pas une émotion négative et elle peut – heureusement – se transformer en quelque chose de positif ! Par exemple, on peut l’extérioriser en faisant du sport : boxe, sports de combat mais aussi tennis, danse ou même du golf … Tout est permis, tant que ça permet de décharger un peu cette énergie.

Tu n’es pas très sporti-f-ve ? Pas de problèmes, l’art (dessiner, peindre, faire du théâtre etc.), la relaxation, la lecture, la musique … toutes ces activités sont autant de moyens de prendre du temps pour soi et de détourner cette colère vers d’autres objectifs, plus constructifs.

Parler de ce qui te met en colère avec tes proches (ou avec nous sur fil santé jeunes) est aussi un bon moyen d’évacuer le trop plein.

Enfin, la colère peut être une énergie puissante et motivante : c’est souvent elle qui va te donner l’opportunité et le courage de te mobiliser pour une cause qui te tient à cœur (comme sauver la planète par exemple). C’est parce que tu es en colère contre quelque chose d’injuste ou d’injustifié que tu vas te battre pour défendre tes idées. Alors utilise ta colère pour construire un avenir qui te convienne !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

8 réflexions au sujet de « Tout le temps en colère, pourquoi ? »

  1. Bonjour,
    Depuis maintenant deux ans je suis tout le temps en colère, au début c’était pas trop présent je pouvais maîtriser cette colère mais aujourd’hui j’en viens à être plus agressive et blessante envers les personnes qui m’entoure. Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi mais c’est constamment présent et quand la situation prête à être énervé je perd complètement le contrôle, généralement je m’isole pendant 10, 20 min si je suis en cours je ne parle plus pour les deux prochaines heures ou alors si je suis chez moi je prend mes clés et je sors courir, prendre l’air et je reviens pareil au bout de 2h mais ça devient de plus en plus compliqué et invivable pour moi ou pour mes proches.

    Quand je ne suis pas en colère, j’ai l’impression de me sentir en quelques sortes vide, donc la colère comme vous l’avez dit me permet de me sentir vivante, j’ai l’impression que c’est la seule émotions que je ressens comme si toute les autres étaient bloqués. Oui quand je suis avec mes amis je vais rire parler ect… mais c’est comme si j’étais pas vraiment moi ou que c’était quelqu’un d’autres qui vivait la situation à ma place.

    Merci d’avoir lu ce message

    j'aime 16
  2. Bonjour,

    Récemment, tout m’énerve, j’ai l’impression d’en vouloir au monde entier.

    Par exemple, il faut toujours que je déteste quelqu’un, j’ai le besoin constant de canaliser ma colère sur une personne en particulier, qui quelle soit, parfois sans réelle raison.
    Bien souvent, la personne sur qui la roue s’arrête fait partie de mon cercle d’amis, et il s’agit d’un mois avant que le tout revienne à la normale. J’ai également une irritation permanente vis-à-vis de ce que les autres expriment, même quand je suis d’accord avec! Si j’avais été celle à qui la parole avait été donnée, j’aurais sûrement dit la même chose, à quelques détails près.

    J’ai aussi le sentiment de ne ressentir que des sentiments négatifs: irritation, stress, tristesse, avec pour exception l’adrénaline. Depuis quand est-ce que je n’ai pas ressenti consciemment d’affection (amicale ou non) pour qui que ce soit ? Depuis quand n’ai-je pas été lasse ? Lorsque je ne suis pas angoissée ou en colère contre le monde, j’ai l’impression de ne ressentir aucune réelle émotion.

    Cela dure depuis environ 3 ans.

    Merci beaucoup d’avoir lu ce message,
    Marjane

    j'aime 8
    • Bonjour,
      L’espace commentaires ne nous permet pas de te répondre de manière personnalisée. Si tu souhaites échanger avec un professionnel de l’équipe, tu peux nous joindre par téléphone au 0800 235 236, par chat’ ou dans notre espace : « Pose tes Questions », le dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 09h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas !

      Si tu as envie d’avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes, tu peux également poster un message dans notre Forum.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 3
  3. bonjour, moi je suis une fille, et je suis souvent énerver en colère, et je sais pas du tout pourquoi, j’arrive pas à maîtriser ma colère, du coup c’est ma mére qui en prend plein la figure et je voudrais que tout sa s’arrête alors si vous avez une solutions dites la moi merci.

    j'aime 1
    • Bonjour,
      Tu fais part d’une colère qui te submerge. Échanger en direct sur ce que tu ressens, pourrais t’aider à comprendre un peu ce qui se passe. Si tu as envie de parler avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes, nous t’invitons à nous écrire dans l’espace : « Pose tes questions », ou pour une réponse immédiate à nous appeler au 0800 235 236. Notre dispositif est anonyme et gratuit et en ce moment nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 13h et de 14h à 18h. N’hésite pas, nous sommes là pour toi !

      Si tu as envie d’avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes, tu peux également poster un message dans notre Forum.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 1

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)