Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 30 juin 2020

Stages et jobs d’été

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Deux mois d’été à occuper et pas envie de lézarder pendant toutes les vacances ? Besoin de gagner de l’argent ou d’acquérir de nouvelles compétences ?

Pour certains d’entre vous, cet été sera synonyme de travail : job d’été, stage ou bénévolat… A chacun ses attentes.

Que cela soit par désir ou par nécessité, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’y prendre.

Le job d’été

A partir de 16 ans (voire 14 sous certaines conditions), on peut travailler. Un job d’été, c’est un pas vers l’autonomie… financière. C’est aussi se « frotter » au monde du travail, savoir s’adapter, développer de nouvelles compétences, s’ouvrir à de nouveaux univers, s’engager dans un rythme avec des horaires… En bref : se sentir adulte !

Comment trouver un job d’été ?

Première étape et pas des moindres, le CV et la lettre de motivation (n’hésite pas à consulter le site du CIDJ  pour être conseillé) : tu pourras mettre en avant ton sérieux, ta capacité d’adaptation, ton sens du contact, tes compétences en informatique, en langues étrangères, ta bonne mémoire, ton implication dans une association, tes expériences de baby-sitting… et tes 1000 qualités. On te laisse réfléchir à la façon de te faire un peu mousser

Une fois lettre de motivation et CV en poche, voici quelques pistes à explorer :

• Ton entourage : famille, amis, voisins connaissent peut-être quelqu’un qui propose un job pour l’été..
• Tu peux remettre ton cv en main propre aux restaurants, hôtels, commerces, entreprises touristiques de ta ville. Ça témoigne de ta réelle motivation !
• Les annonces de sites d’offres de jobs d’été, d’agences d’intérim (services aux personnes, garde d’enfants, travaux saisonniers agricoles…) regorgent de petits boulots.
• N’hésite pas à envoyer des candidatures spontanées aux entreprises qui t’intéressent si tu as une idée précise de ce que tu veux faire.
• le Réseau Information Jeunesse, Pôle emploi, le Crous sont des endroits susceptibles de t’aider dans tes démarches.

On reste bien sur vigilant ! Toute annonce qui te parait un peu douteuse et où les fonctions de l’employé ne sont pas définis précisément sont à fuir. Les offres d’emploi qui demandent de verser une somme d’argent sont aussi à éviter !!

Un job d’été est soumis au droit du travail avec les mêmes droits et mêmes devoirs que les autres salariés. Côté rémunération, un mineur ayant moins de 6 mois d’activité professionnelle est payé sur la base de 80% du Smic (9 euros brut) si il a moins de 17 ans. Entre 17 et 18 ans, c’est  90% du Smic.

Il est également important de vérifier son contrat de travail. Prends le temps de lire attentivement, tous les papiers qu’on te fait signer, et n’hésite pas à questionner ton employeur si tu ne comprends pas certains points du contrat.

Les stages

On peut aussi profiter de l’été pour faire un stage en entreprise en lien avec ses études par exemple, pour découvrir  un milieu professionnel qui nous attire mais dont on connaît mal la réalité de terrain.  Cette expérience peut venir renforcer notre envie de se donner « à fond » pour faire ce métier… ou pas. Toute expérience est bonne à prendre !

Les pistes à explorer pour décrocher un stage sont les mêmes que celles pour un job d’été.

Pour faire un stage en France ou à l’étranger, il est nécessaire d’avoir une convention de stage établie par son école ou son université. Il est donc préférable de s’en occuper avant que les secrétariats ne ferment (souvent au mois d’août).

Être bénévole

On peut aussi lier l’utile à l’agréable en étant bénévole !

Pour les artistes, musiciens, il y a possibilité de passer du temps dans les festivals (si ils sont maintenus) de musique, de théâtre, de danse qui ont lieu près de chez soi : dans la journée, on prête main-forte aux équipes et le soir, on assiste aux spectacles, concerts… et on rencontre des artistes  Oui, oui, c’est le bon plan !

On peut également s’engager dans des associations qui nous tiennent à cœur ! Par exemple, ceux qui ont envie de restaurer des vieux monuments peuvent s’inscrire dans les chantiers de jeunes, ou encore les amis des bêtes peuvent proposer leur soutien dans les refuges.. A chacun sa mission.

Pour vivre cette aventure, n’hésite pas à contacter les organisateurs ou coordinateurs.

Le bénévolat a beaucoup de bons côtés, ça sous-entend aussi que lorsqu’on s’engage, on le fait à fond dans le respect de ceux qui comptent sur nous ! Tu trouveras d’autres infos en consultant notre article sur le bénévolat.

Les vacances sont faites pour se reposer, c’est vrai, mais c’est aussi l’occasion d’étoffer son cv, remplir son porte-monnaie, et mettre toutes les chances de son côté pour la rentrée !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)