Mon corps : ami ou ennemi ?

Trop maigre ?

image_pdfimage_print

« Mais t’es keus’ ! », « Tu manges assez t’es sûr ? », « T’as vraiment pas de formes… » Tu es naturellement maigre et tu en as marre d’être traité-e d’anorexique ? Parlons ensemble de la maigreur constitutionnelle.

La quoi ?

La maigreur constitutionnelle, c’est le fait d’être maigre naturellement, sans problème de santé. Si cela concerne peu d’adultes, c’est plus commun chez les adolescents car l’augmentation du poids ne suit pas forcément la croissance. Ces personnes mangent normalement voire plus que les autres, mais prennent du poids plus difficilement… et en perdent plus facilement.

Attention, il ne faut pas se tromper : ces personnes n’ont pas de trouble alimentaire du type anorexie ou boulimie, bien qu’elles en soient souvent soupçonnées. Elles ne font pas particulièrement attention à leur alimentation, que ce soit en se surveillant ou en se gavant. La preuve en est qu’elles sont en bonne santé, comme si leur corps était fait pour être à ce poids… plume !

On ne sait pas aujourd’hui exactement ce qui l’explique, la piste principale est celle de la génétique. D’ailleurs on peut observer parfois des « familles de maigres » comme il existe des familles où tout le monde est un peu rond.

Une autre hypothèse récente est de supposer que ces personnes auraient un métabolisme de base plus rapide, c’est-à-dire qu’elles dépenseraient plus d’énergie que les autres sans rien faire, naturellement.

Articles similaires

Un réel complexe

On pourrait se dire : « Et alors ? La plupart des gens cherchent à perdre du poids, ces personnes ne devraient pas se plaindre ! » En réalité, être trop maigre peut entraîner son lot de souffrances.

Pas facile de se prendre en permanence des remarques sur son poids, autant par ses proches que par le corps médical, et d’être accusé-e de nier un trouble alimentaire.

Les personnes maigres peuvent aussi être culpabilisées : on leur reproche de ne pas se prendre en main, qu’elles pourraient se forcer un peu, faire du sport pour prendre de la masse… Facile à dire ! Il ne faut pas oublier qu’être maigre est souvent jugé inesthétique (les filles sont « plates », les garçons « gringalets », les deux faibles, fragiles, infantiles…). S’ils pouvaient être à un poids normal, ils le feraient certainement !

Faut-il faire quelque chose ?

Quand on est un peu maigre, on nous recommande souvent d’adapter notre régime alimentaire pour bien se nourrir et faire du sport. Ça ne peut pas faire de mal. Cependant aujourd’hui ces stratégies n’ont pas d’efficacité prouvée.

Il est aussi possible de compter sur le temps : rassure-toi, on a tous tendance à prendre naturellement du poids avec l’âge.

Au final, quel que soit notre poids, la chose la plus importante est de se plonger en soi-même pour savoir comment l’on se sent vraiment dans son corps. Les remarques des autres ont souvent un impact sur nous, mais valent-elles la peine de dépenser autant d’énergie et de temps à lutter contre le naturel de notre corps ? Ne pourrait-on pas aussi revendiquer la beauté de notre corps tel qu’il est ? 

3 commentaires

  1. Bonjour moi je suis en 3ème et beaucoup de mes amies ont des formes sauf… moi.
    Je n’ai pas de poitrine ni de hanches et cela me complexe BEAUCOUP.
    Je ne sais plus trop quoi faire pour prendre du poids et muscler mon corps, donc je despère un peu!
    Auriez-vous des solutions ??

  2. J’ai été dans ce cas pendant longtemps au collège, les autres filles dans les vestiaires de sport étaient souvent jalouses de mon ventre plat ou de mes jambes, mais elles ne se rendaient pas compte que moi j’enviais leurs formes. Aujourd’hui je ne suis plus maigre, seulement mince, j’ai des vergetures qui sont apparues au niveau des hanches et je n’ai jamais été aussi heureuse de ressembler enfin à une femme !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page