Articles libres

C’est quoi le « Purple Drank »

image_pdfimage_print

purple-drunkLe “Purple Drank” est une nouvelle « drogue » que les ados (parfois même dès 12 ans !!) préparent eux-mêmes en mélangeant des médicaments en vente libre en pharmacie (sirops, comprimés…) et du soda. Le nom vient de la première “recette” qui utilisait un sirop contre la toux violet – “purple” en anglais :wacko: . Ce serait un nouveau moyen de “planer”, en utilisant les effets des substances.

Une des molécules contenue dans certains sirops, la codéine, a un effet relaxant et désinhibant, et peut provoquer des hallucinations à forte dose.

Si tu as lu nos dossiers sur le cannabis et l’alcool, tu sais que beaucoup de raisons peuvent nous pousser à consommer : envie de repousser les limites, tentative pour échapper aux soucis du quotidien… Mais pour le “Purple Drank”, comme pour les autres drogues, ce n’est pas sans danger pour la santé !

Ces médicaments sont en général vendus sans ordonnance mais ça ne veut pas dire qu’ils n’ont pas d’effets… Surtout que les “doses” comptent beaucoup : en dépassant un certain seuil, le risque peut devenir mortel ! Même sans aller jusque-là, les consommateurs risquent une intoxication, des vomissements, des crises d’angoisse… Ce mélange provoque aussi des difficultés à s’exprimer, une baisse de la vigilance et une somnolence (donc une certaine perte de contrôle qui peut créer des accidents).

Ce phénomène prend tellement d’ampleur que l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé (ANSM) a publié un bulletin de vigilance adressé aux professionnels de santé susceptibles de rencontrer des ados.

En bref, si tu veux boire quelque chose de violet, il vaut peut-être mieux essayer le jus de raisin, le thé à la violette ou le jus de cassis 😉 !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page