Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 19 mai 2021

Le gaz hilarant : pas si drôle !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Avec son nom, ça peut faire penser à quelque chose de drôle… et pourtant ! Vertiges, nausées, maux de tête, vomissements, troubles neurologiques… Les effets secondaires du gaz hilarant sont nombreux et parfois durables. Faisons le point ensemble pour comprendre ce qui peut arriver si on inhale du proto.

C’est quoi exactement ?

Peut-être as-tu déjà entendu parler du gaz hilarant, mais savais-tu qu’il porte en fait bien d’autres noms ? Au tableau, nous appelons le protoxyde d’azote, le proto, l’oxyde nitreux ou le N2O. Bon sinon il est aussi connu en tant que bonbonne ou ballon.

A la base, ce gaz incolore à l’odeur un peu sucrée est utilisé dans le domaine médical (particulièrement en chirurgie) pour son effet anesthésiant (calmant la douleur). Mais il est aussi utilisé dans le domaine culinaire comme gaz permettant de compresser la chantilly dans son siphon.

Pourquoi certains l’utilisent comme psychotrope ?

Afin d’obtenir l’effet euphorisant du gaz, certaines personnes détournent les siphons de chantilly ou les bonbonnes de N20. La sensation recherchée est une ivresse incontrôlable qui peut notamment entraîner de longs fous rires, une modification de la voix (elle devient alors plus grave) et des distorsions visuelles et auditives.

Pourquoi c’est dangereux ?

Inhaler ce gaz n’est pas naturel pour ton corps, et celui-ci peut mal réagir. Tu peux par exemple ressentir des crampes à l’estomac, des vertiges, avoir la diarrhée, des maux de tête, ou des vomissements, mais aussi entendre des acouphènes ou ressentir une très forte somnolence.

Si tu consommes du protoxyde d’azote à forte dose ou régulièrement, les troubles que cela entraîne peuvent être beaucoup plus graves : confusion et désorientation, hallucinations visuelles, pertes de mémoire, troubles de l’humeur (paranoïa, idées suicidaires), troubles du rythme cardiaque ainsi que des troubles de l’érection. BREF, toute une panoplie de trucs pas cool du tout !!

Be safe !

Vouloir passer de supers moments et rire avec tes potes, c’est tout à fait normal ! Cependant il n’en reste pas moins important que tu fasses attention à la façon dont tu veux t’amuser.

Si le gaz hilarant peut paraître inoffensif, comme tu viens de le voir, c’est loin d’être le cas. Essaie de veiller à ta sécurité. T’éclater oui, mais sans t’éclater la tête

 

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)