Human Papilloma Virus (HPV)

Cunnilingus, fellation et HPV

image_pdfimage_print

On vous parle beaucoup des infections sexuellement transmissibles et de la nécessité de s’en protéger lors des rapports sexuels. Maintenant, tout est super clair pour vous : pas de rapport sans préservatif ! N’est-ce pas ?…

Cependant, ce qu’on dit moins c’est que les rapports oraux ou bucco-génitaux (fellation, cunnilingus et anulingus) présentent également des risques. Ces pratiques peuvent également favoriser les contaminations. On vous explique…

HPV, ça vous dit quelque chose ?

Le HPV, est une IST qui peut dégénérer en cancer du col de l’utérus, mais également en cancer du pénis, de la vulve, du vagin, de l’anus ou de la gorge. Ce virus concerne donc aussi les garçons, ils peuvent être porteurs sains ou contaminés. La particularité de cette IST est qu’elle se transmet par voie sexuelle mais aussi par contact cutané.

Certains types de virus seulement sont responsables des cancers. Il existe depuis quelques années un vaccin qui prémunit des types de HPV qui dégénèrent.

Quel lien avec les pratiques orales ?

Articles similaires

Quand un garçon est porteur de papillomavirus, sa ou son partenaire peut contracter le virus par la pratique de la fellation. Chez le garçon, le papillomavirus se présente sous la forme de condylomes (ou encore « crêtes de coq »), ce sont des verrues génitales. Elles sont présentes sur la verge et peuvent donc contaminer les muqueuses buccales de la ou du partenaire.

Le cunnilingus et l’anulingus peuvent aussi transmettre le HPV car le virus est présent sur les muqueuses externes et peut donc contaminer la bouche de celui qui les pratique.

Il est donc important de protéger toutes ses pratiques sexuelles. Et de se faire vacciner  si on veut limiter les risques.

Y a-t-il des facteurs favorisant la contamination ?

Le risque que certaines formes de papillomavirus soient responsables de cancer a été prouvé. Certaines conditions favorisent également la contamination par le HPV : un nombre élevé de partenaires sans utilisation de protections augmente le risque de transmission (comme c’est le cas pour les autres IST).

Que faire alors ?

Si le HPV est très fréquent, la plupart du temps, le virus passe sans qu’on le remarque. Pas de panique donc ! En prenant quelques précautions, tout devrait très bien se passer. Tout d’abord, comme nous avons pu te le dire précédemment, tu peux te faire vacciner. Ensuite, un suivi gynécologique régulier (pour les filles) et un frottis permet de dépister toute cellule anormale, d’avoir accès à des examens plus poussés, et de traiter éventuellement le virus. Les garçons aussi doivent aller consulter au moindre signe suspect.

Le vaccin est donc recommandé pour les filles mais aussi pour les garçons même si pour le moment il n’est pas encore remboursé pour eux (Espérons que ça change prochainement )

Enfin, préservatif (masculin ou féminin), carré de latex ou digue dentaire doivent accompagner tes pratiques afin de limiter tout risque de contamination par une IST.

Et toi alors ? Tu savais que le HPV pouvait se transmettre comme ça ? Si tu as des questions n’hésite pas à nous contacter.

4 commentaires

  1. Bonjour, j’ai eu il y a 2 semaines un rapport sexuel protéger et j’ai pratiqué un cunnilingus, mais je viens d’apprendre que ma partenaire est porteuse du pillomavirus humain, je ne sais pas quoi faire, me faire dépister, ne rien faire ???
    Merci de me répondre je suis un peut en panique là.

    1. Bonjour,
      l’espace commentaires ne nous permet pas de te répondre de manière personnalisée. Si tu souhaites échanger avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », ou pour une réponse immédiate nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’. Notre dispositif est anonyme et gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’).
      Si tu as envie d’avoir l’avis et le témoignage d’autres jeunes, tu peux également poster un message dans notre Forum.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  2. bonjour j’ai 14 ans et j’ai déjà eu un rapport sexuel (protéger)avec ma copine et après avoir lue les symptômes du papillomavirus je crois que je l’ai car j’ai bien une sorte de crête autour de mon gland et une ou deux genre de petites vérus sr mon pénis (je les avaient avent le rapport sexuel il n’y a pas eu de fellation ni de cunnilingus ) es se que ma copine a pue l’attraper en me touchant le pénis même juste quelque seconde et dans se cas que dois-je faire pour elle et pour moi et devrais-j le dire à mes parents car je n’est vraiment pas envie de leur en parler aider moi vite s’il vous plait
    merci de répondre vite svp

    1. Bonjour,
      L’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. Si tu as envie de parler avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes, nous t’invitons à nous écrire dans l’espace : « Pose tes questions ». Notre dispositif est anonyme et gratuit.
      Tu peux également avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes sur le forum, n’hésites pas à y reposter ton message.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page