Je vis à la campagne

De la ville à la campagne…

image_pdfimage_print

Bonjour,

Avant j’habitais en ville. Tout était bien, les magazins proches, les transports en commun à proximité, le collège pas loin, et les amis aussi. C’était une grande ville près de Paris, calme et bien organisée.

Un jour, je suis allée chez le médecin pour cause de fatigue perpetuelle… Là, il m’a ouvert les yeux à la fin de l’entretien… Il m’a dit que j’avais beaucoup trop de toxines dans mes poumons, et que mon souffle était moins « compétant ». Alors, il a dit à ma mère :

« Il faut que vous déménagiez. C’est le mieux à faire pour tenir votre fille loin de la polution et du bruit… »

Alors, un an plus tard, mes parents on trouvé une maison… Le problème, c’est qu’elle était en pleine campagne, au milieu de rien, dans un tout petit village… Le petit village se situait loin, très loin de Paris…dans le Sud, à proximité d’Aix-en-Provence.

Je suis partie, en quittant mon quotidien, qui m’a valu de devoir prendre de antibiotiques contre tout et n’importe quoi perpetuellement (le soleil, la fatigue, les jambes lourdes, l’épuisement de mes jambes)… Je suis maintenant allergique à plein de chose, à cause de cette petite ville tranquille près de Paris…et je regrette d’avoir fermé les yeux sur une chose si importante qu’est LA SANTE…

Articles similaires

Je m’y suis faite, à la campagne… Moi qui avait la santé fragile, elle s’est améliorée. C’est calme, reposant.

Avant, il n’y avait pas de transport en commun près de chez moi, et j’en avais marre de faire plus de 3 kilomètres pour enfin m’arrêter à un arrêt de bus, et prendre le bus, quand je n’étais pas en retard… Puis avec ma mère, on est allée à la mairie. On a dit qu’on voulait un arrêt de bus près de chez nous, pour moi et ma famille.

6 mois plus tard, un arrêt de bus a été installé juste devant chez moi. J’ai dédouvert qu’en fait, il y avait plein de magzins près de chez moi, avec de beaux habits à la mode, et des choses vraiment bien !! J’ai pris le temps avec mes nouvelles de découvrir cette petite région qui, en fait, n’était pas du tout rurale, mais comme une petite ville, avec l’avantage du calme et de la pollution minimale !!

Alors, voilà, aujourd’hui, ma santé s’est beaucoup améliorée, et je connais les moindres boutiques et petits coins de rues sympas. Donc, passez de la ville à la campagne, si on se essaye et qu’on se donne à fond, on voit tout de suite la différence !!! Si vous trouvez votre « campagne » trop rurale et éloignée, donnez vous à fond, essayez d’améliorer les choses, comme moi je l’ai fait…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page