Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 3 juillet 2018

Je gère ou j’exagère ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

« Je consomme mais je m’arrête quand je veux », « si je consomme une fois alors je vais tomber dans la dépendance ! », « en soirée ça ne compte pas ! »… On entend parfois ces affirmations un peu caricaturales qui sont nos représentations autour de la consommation de drogues ou encore de ce qu’on appelle des substances psychoactives.

Il n’est pas évident de savoir faire la part des choses entre une consommation expérimentale, récréative, nocive ou carrément problématique. Comment savoir d’ailleurs si une consommation est contrôlée ? Est-ce qu’une consommation problématique c’est forcément une consommation excessive ? Être dépendant ça veut dire quoi ? Essayons ensemble de répondre à quelques-unes de ces questions.

Une consommation problématique c’est forcément être dépendant ?

Pendant longtemps on a envisagé les consommations « à problèmes » uniquement sous l’angle de la dépendance. Pour caricaturer, soit on n’avait pas de problème soit on était dépendant. On admet maintenant qu’il existe un continuum (une continuité) entre l’usage et la dépendance. On pourrait détailler les modes de consommations comme : expérimentation, usage simple, usage à risque, usage nocif (ou problématique) et dépendance.

Donc en d’autres termes, ce n’est pas parce que l’on n’est pas dépendant que notre consommation ne pose pas problèmes.

Mais alors c’est quoi une consommation qui pose problème ?

Une consommation problématique c’est une consommation qui entraine avant tout des difficultés. Ces difficultés peuvent être physiques, psychologiques, familiales, amicales, scolaires ou professionnelles… Si pour certains une consommation de drogue (licite ou illicite) peut rester très occasionnelle et ne pas leur poser problème, pour d’autres (et sans être dépendant) leur consommation peut devenir problématique. Les quantités prisent sont de plus en plus importantes, on en prend de plus en plus souvent, les conséquences auprès de nos proches ou de notre entourage sont de plus en plus nombreuses…

Tout cela ça reste plutôt théorique et ça n’évoque peut-être pas grand-chose… Prenons un exemple :

Une jeune fille de 16 ans en classe de seconde. Tiens il s’agit peut-être d’une amie à toi ? Ça fait deux ans qu’elle fume du cannabis car un jour une connaissance lui a tendu un joint, et là elle n’a pas voulu se dégonfler. Au début elle fumait seulement avec ses potes et de temps en temps. Après elle aimait bien tranquille chez elle fumer avant de dormir. Désormais elle en a besoin tous les soirs car sans ça c’est l’insomnie assurée et ses résultats scolaires sont en chute libre, ses parents lui font des reproches.

Dans cette situation on comprend bien comment la situation de cette jeune fille bascule et que sa consommation devient problématique et contraignante au fur et à mesure.

Signaux d’alerte ! Quand s’inquiéter ?

Prendre du recul sur sa propre consommation n’est pas évident. On peut avoir du mal à se rendre compte que quelque chose ne va pas. Pourtant quelques signes peuvent t’alerter.

Tes parents et tes potes te font des remarques de plus en plus souvent, ils te disent que tu as l’air « bizarre », que tu es tout le temps « à côté de la plaque », ou bien au contraire « très agressif » en ce moment… Et puis depuis quelques temps tu sèches de plus en plus souvent les cours ou tu t’absentes de ton job, tu rates des rendez-vous…

Même si ces situations n’ont parfois pas de liens directs avec ta consommation elles te permettent de te poser de bonnes questions : « est-ce que j’ai des moments de colère incompréhensibles en ce moment ? », « je me sens pas un peu déprimé ? », « je n’arrive pas à imaginer une soirée réussie sans drogues/alcool/… c’est normal ?», « pourquoi plus personne ne me fait confiance pour arriver à l’heure ? », « qu’est-ce que je ressens si j’arrête de consommer ? »…

Si tu as l’impression que tu ne peux pas t’arrêter de consommer sans que ce cela te pose problème il est peut-être temps de te poser des questions sur la place qu’occupe la drogue dans ta vie. Qu’en penses-tu ?

Pour aller plus loin tu peux lire cet article : Comment arrêter ?

Tu trouveras également plein d’infos sur le site Drogues Info Service : www.drogues-info-service.fr ou en les appelant au 0800 23 13 13 (tous les jours de 8h à 2h).

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)