Les troubles DYS

La dysorthographie

image_pdfimage_print

DysDéfinition

La dysorthographie est un trouble de l’acquisition et de la maîtrise de l’orthographe et de la lecture, qui se manifeste par des difficultés à écrire ce qu’on entend et à se représenter visuellement l’orthographe des mots. Ce n’est pas un problème de motivation ni d’intelligence, il s’agit réellement d’un trouble de l’apprentissage… qui peut diminuer avec une prise de charge et du temps.

Symptômes

Ce trouble d’apprentissage engendre fréquemment des omissions (« fagile » pour « fragile »), des inversions (« fargile » pour « fragile ») et des substitutions de lettres et/ou de syllabes (« vragile » pour « fragile ») dans les mots écrits.

La dysorthographie provoque aussi des difficultés à respecter la globalité des mots (« lajout » pour « l’ajout » ou « unabit » pour « un habit ») et l’accord des mots ainsi que la conjugaison des verbes. Il est relevé souvent des difficultés à comprendre comment fonctionne la lecture, à transcrire des syllabes et les mots entendus. Enfin, l’écriture est souvent irrégulière et hésitante.

Conséquences

Articles similaires

Contrairement aux idées reçues, l’élève qui souffre de ce trouble n’est pas forcément mauvais élève, car il peut mettre en place des stratégies pour compenser ses difficultés.  De ce fait, l’élève est souvent fatigué car, pour réussir, il faut fournir des efforts considérables.

Il ne faut pas paniquer ! Les troubles des apprentissages sont de mieux en mieux connus et pris en charge. Plus le trouble est diagnostiqué tôt, mieux il évolue. Les enseignants ont appris à identifier les élèves qui ont du mal à lire et écrire et peuvent alerter les parents. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter non plus à dire qu’on rencontre des difficultés.

Fréquence

On considère que 8 à 10 % des enfants normalement scolarisés présentent ce handicap lié à la lecture et l’écriture. Il s’agit souvent de garçons (3 à 4 garçons pour une fille).
La précocité du diagnostic, la régularité d’un suivi et la mise en place de mesures pédagogiques adaptées permettent actuellement à la plupart des élèves souffrant de dysorthographie de suivre un cursus scolaire classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page