Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 11 septembre 2019

La rentrée que je n’ai pas choisie

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

rentrée scolaireLa rentrée, on ne la choisit jamais vraiment, et elle a le chic pour nous tomber dessus à la fin de l’été, pile quand on rêve de prolonger indéfiniment nos vacances sous le ciel bleu… Mais pour certain(e)s, la contrainte est encore plus forte, et le mois de septembre encore plus tendu. Propulsé(e) dans un établissement imposé, une orientation non choisie ou un redoublement… comment faire face ?

Redoublement : nouveau départ ou éternel recommencement ?

Tu avais été mis(e) en garde mais tu te disais que ça passerait, que tes notes étaient un peu justes mais qu’elles allaient suffire… finalement patatras, voilà qu’on t’impose un redoublement ! Il arrive aussi que pour des raisons médicales ou familliales tu aies dû faire une pause. Te voilà contraint de repartir pour un tour. La perspective de ne plus pouvoir t’asseoir à côté des copains, de ne plus partager les mêmes cours, et de te retrouver au milieu de tous ces jeunots… n’est pas forcément très alléchante. Mais parfois, mieux vaut prendre une année pour soi, que de se retrouver encore plus en difficulté l’année d’après, non ? C’est peut-être une occasion de recommencer l’année sur de bonnes bases, avec une longueur d’avance, et gonflé à bloc, plein de bonnes résolutions  ! Rien ne t’empêche de garder contact avec tes potes (ils ne sont pas loin), et de t’en faire de nouveaux en prime. Et puis, ce n’est pas désagréable parfois d’être le plus grand, la plus expérimentée .

Changement d’établissement : cauchemar ou heureux événement ?

Tu voulais que les choses restent telles quelles, tu t’étais habitué à ta petite routine et elle t’allait très bien, mais les circonstances t’obligent à changer. Un déménagement qui survient sans crier gare ? Un parent muté à l’autre bout de la France ? Un conseil de discipline qui aboutit à une exclusion ? Ou simplement le passage du collège au lycée ? Quelle que soit la raison, cela va nécessiter ton adaptation à un nouvel environnement.

Les premiers temps sont souvent les plus durs, car on a tendance à ne voir que ce qu’on a laissé derrière soi. Mais là aussi, ça peut être une occasion de repartir sur de nouvelles bases, de se refaire un groupe de potes qui t’apportera des choses différentes, de découvrir un nouveau lieu de vie qui a aussi ses avantages… tout en gardant le lien avec ta vie d’avant qui ne disparaît pas pour autant ! Marre de l’image que les autres avaient de toi ? C’est peut-être l’occasion d’être différent, de montrer d’autres aspects de ta personnalité… Et puis, c’est cool d’avoir des amis un peu partout, non ?

Mauvaise orientation : temps perdu ou belle occasion ?

Tu pensais avoir le temps et tu as un peu laissé filer les choses, pris(e) par la vie, tu n’as pas réussi à t’occuper de ce fameux dossier d’inscription qui traîne depuis des mois ? Un peu paniqué(e), tu n’as pas réussi à trouver l’orientation qui te convenait ? Ou alors tu as été victime d’une sélection drastique ? Quoiqu’il en soit, tu te retrouves dans une filière qui ne te correspond pas tout à fait, pour laquelle tu ne ressens pas une folle motivation… Panique à bord ? Pas forcément ! Peut-être est-ce l’occasion de tester quelque chose qui se révélera bien plus intéressant que ce que tu pensais. Et puis à tout âge, on a aussi le droit de se tromper, d’essayer, de recommencer autre chose… Un essai non concluant n’est pas un échec ! Enfin, on est rarement complètement bloqué dans une voie, et il y a presque toujours moyen de bifurquer si tes impressions se confirment.

Pas d’inscription du tout : fin des haricots ou année touche à tout ?

Il arrive enfin, qu’on croie avoir tout bien goupillé pour changer d’établissement (par exemple du privé vers le public) ou accéder à la formation de ses rêves, et que l’on se retrouve sans aucun lieu pour nous accueillir ! Beaucoup de cas de figure différents (filière blindée, dossier non retenu, système d’attribution post-Bac défaillant, délais dépassés…) mais une seule détresse ! Te voilà forcé de prendre de sacrées responsabilités, toi qui avais déjà galéré à remplir ta feuille de vœux… Mais pas de panique, tu ne seras pas seul(e) dans tes démarches. Il peut arriver qu’une situation mette du temps à se régulariser, à se débloquer, mais l’Education Nationale doit te trouver une place quelque part. Cela fait partie de ses missions : ne jamais laisser un élève sur le bord de la route ! Passés la galère initiale et le stress de la rentrée, tu n’en attaqueras l’année que plus fort(e) ! En attendant, n’hésite pas à t’appuyer sur tes proches pour ne pas vivre le stress seul(e).

Que tu sois dans l’une de ses situations ou pas, la rentrée peut te confronter à des moments difficiles. Si tu as besoin de parler de ce que tu ressens, si tu as des craintes pour cette rentrée, nous sommes disponibles au 0800 235 236 (anonyme et gratuit) tous les jours de 9h à 23h !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)