Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 28 août 2021

La timidité : atout ou handicap ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Souvent la timidité est vue comme un défaut. Si elle entraîne parfois une gêne importante, et peut contrarier notre quotidien, les choses ne sont pas si tranchées… Elle provoque en fait chez les autres des réactions très diverses, pas seulement négatives ! Faisons un petit tour d’horizon.

Côté pile, les inconvénients

Soyons honnêtes, la timidité est parfois pesante. Lorsqu’on est ado, on a envie de s’affirmer, de montrer qu’on est indépendant, qu’on sait prendre des décisions… et la timidité ne nous y aide pas beaucoup ! Elle influence notre rapport aux autres. Certaines situations deviennent intimidantes, voire angoissantes : notamment toutes celles qui sont associées à l’imprévu, à la nouveauté… Mais les situations prévisibles ne sont pas faciles à gérer pour autant : les timides redoutent tous les moments qui impliquent le regard de l’autre.

En tant qu’ado, on passe beaucoup de temps en classe. C’est un lieu où l’on va devoir prendre la parole en groupe, et rencontrer des situations de “performance”… où la peur de bafouiller, de rougir, risque donc d’être très présente. La timidité peut nous empêcher d’intervenir, de poser des questions… on craint d’être interrogé par le prof, ou de devoir faire un exposé devant ses camarades !

Hors de la classe elle rend aussi les choses plus difficiles : on n’ose moins participer à la conversation, donner son avis, faire des blagues… On peut avoir l’impression qu’on est différent, le seul à ne pas “oser” alors que tous les autres sont à l’aise. Avec les inconnus c’est encore pire : on n’ose pas les aborder, de peur de ne pas dire ce qu’il faut, de passer pour quelqu’un de “pas assez bien”… On est moins spontané, et on se prive de certaines choses pour éviter le malaise. La timidité peut causer des regrets.

Parfois la timidité dépasse la gêne pour devenir un handicap pour la vie sociale. La personne vit des situations de malaise profond, qui relèvent d’une timidité extrême : les situations ne sont plus intimidantes mais paralysantes ! Les contacts auront beau se répéter, on ne sera pas plus à l’aise, et même les attitudes amicales pourront devenir angoissantes… Si l’émotivité, l’hypersensibilité est quasi-quotidienne, on ne pourra plus négliger son caractère pathologique (de maladie).
L’attitude des autres peut aussi être à l’origine de souffrance : tout le monde n’est pas tendre avec les timides, qui peuvent subir des moqueries, des blagues agressives… Certains groupes vont parfois jusqu’au harcèlement !

Côté face, les atouts

Jusqu’ici le bilan est plutôt sombre… mais les attitudes des autres réservent parfois quelques bonnes surprises… Le tout est peut-être de ne pas s’arrêter à ce qu’on imagine du regard des autres, et de se laisser surprendre.

Les timides ont des qualités qui comptent beaucoup dans les relations : ils sont observateurs, à l’écoute, et décryptent plus facilement les émotions, les ressentis. Ces qualités (qu’on appelle l’empathie) sont très appréciées des autres qui se sentiront compris, soutenus, c’est pourquoi le timide est souvent choisi comme confident dans un groupe. Il n’est pas vu comme une menace mais plutôt comme une personne fiable à laquelle on peut se livrer. La discrétion est une qualité valorisée ! Le timide peut aussi être considéré comme plus posé, plus réfléchi, et sera peut-être celui auquel on viendra demander conseil en cas de difficultés.

Il faut bien différencier les inquiétudes qu’on a par rapport au jugement des autres, et ce qu’ils pensent vraiment. S’il vous arrive de bafouiller quand vous prenez la parole, vous pouvez penser que c’est la honte alors que pour certains ce sera au contraire très touchant : le rouge qui vous monte aux joues peut être vu comme une marque de sensibilité, la voix tremblante peut se révéler attendrissante, etc. ! La timidité peut susciter une attitude bienveillante de la part des autres, qui vous encourageront, et chercheront à vous faciliter la tâche… On peut être surpris de l’attention qu’on nous porte lorsqu’on est en difficulté.

La timidité peut également donner au timide un côté secret qui plaira beaucoup à certain-e-s. Vous pensez être le garçon ou la fille coincé-e qui n’ose pas prendre la parole ? Peut-être que les autres vous voient comme la belle blonde inaccessible ou le brun mystérieux ! Les personnes populaires ne sont pas uniquement celles qui donnent leur avis à tout bout de champ… et on peut faire de grandes choses en étant timide.

Pour conclure : être timide n’empêche pas d’avoir une personnalité forte ! L’essentiel est peut-être de laisser aux autres une chance de vous découvrir tel que vous êtes, avec votre timidité, mais aussi avec tous les traits de personnalité qui font de vous quelqu’un d’unique (votre humour, votre intelligence, votre charme…). Et puis les choses ne sont pas gravées dans le marbre votre personnalité va évoluer dans des directions très différentes tout au long de votre vie !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « La timidité : atout ou handicap ? »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)