Se soigner

Les antibiotiques

image_pdfimage_print

antibiotique« C’est pas automatique », disait une pub il y a quelques années. C’est vrai qu’on a tendance à y voir le remède magique à tous les maux, mais en réalité les antibiotiques permettent de soigner un seul type de maladie et ont tendance à être de moins en moins efficaces car trop souvent prescrits à tort. On vous explique le pourquoi du comment.

C’est quoi un antibiotique ?

Ce mot vient du grec « anti » contre et « bio » vie . C’est une substance naturelle ou synthétique qui détruit ou bloque la croissance des bactéries, et uniquement des bactéries. Ils sont donc inefficaces pour lutter contre les virus.

Un des composants essentiels des antibiotiques est la pénicilline. Sa découverte a considérablement révolutionné la médecine.

C’est en 1928 que Fleming découvre « par hasard » la pénicilline. Cette pénicilline permet de traiter le premier cas de septicémie à staphylocoque en 1941, et est largement utilisée par les armées à partir de 1943, ce qui contribue à sauver des milliers de vies. Fleming reçoit ainsi en 1945, le prix Nobel de médecine pour ses travaux. L’introduction généralisée des antibiotiques après la seconde guerre mondiale est l’un des progrès thérapeutiques les plus importants du XXe  siècle.

La découverte des antibiotiques a permis de soigner de nombreuses maladies mortelles, notamment, la tuberculose, la pneumonie, la syphilis… et de prolonger considérablement la durée moyenne de l’espérance de vie.

Articles similaires

Qu’est-ce que la « résistance » des bactéries aux antibiotiques ?

70% des infections sont virales et ne nécessitent pas un recours aux antibiotiques. Mais il est difficile de déterminer la nature exacte d’une infection.
Au contact des antibiotiques, certaines bactéries dites « sensibles » disparaissent, mais d’autres survivent et s’adaptent à leur environnement grâce à des modifications de leurs gênes. On dit qu’elles ont développé une résistance.

La sur-consommation des antibiotiques augmente ce phénomène car les antibiotiques éliminent non seulement les bactéries responsables de l’infection, mais aussi celles qui sont inoffensives et bénéfiques.

En effet, les bactéries participent à la vie de notre corps et le protègent contre l’agression des bactéries pathogènes (mauvaises), exerçant un effet de barrière en occupant le terrain. Lors d’un traitement, l’antibiotique ne distingue pas les « bonnes bactéries » des mauvaises. Il élimine toutes les bactéries sensibles à leur action et permet la prolifération d’éventuelles bactéries pathogènes résistantes.

Quand prescrit-on des antibiotiques ?

Les antibiotiques, sont largement utilisés en médecine générale, notamment pour traiter les infections des poumons, des bronches, de la gorge, des oreilles, de l’appareil digestif ou urinaire, des voies génitales, des dents, des gencives.

Les effets indésirables sont limités. Ils peuvent parfois être responsables de réactions allergiques qui peuvent être graves. Un antécédent de réaction allergique à la pénicilline est une contre-indication à la réutilisation d’un médicament de la même famille.

Quelques conseils

1-Les antibiotiques sont utilisés uniquement pour les infections bactériennes. Ils ne combattent pas les maladies d’origine virale.
2-Ils s’obtiennent seulement sur prescription du médecin.
3-Ils sont efficaces uniquement si l’ordonnance est suivie à la lettre.
4-N’interrompez pas un traitement, même si ça va mieux.
5-Ne prenez jamais vous-même un antibiotique, même si vous pensez reconnaître les symptômes. Le même symptôme ne veut pas dire la même maladie et l’antibiotique n’est pas un médicament anodin.
6-Un doute sur l’ordonnance ou le mode d’administration ? Parlez-en à votre pharmacien, il peut aussi vous conseiller sur la façon de prendre le médicament.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page