Les soins de la peau

Les mycoses de la peau

image_pdfimage_print

Les mycoses de la peau sont des maladies très répandues  dues à des champignons microscopiques : candida, dermatophytes, malassezia. Elles peuvent affecter la surface de la peau, les ongles et le cuir chevelu. Elles ne sont pas graves (si elles sont prise en charge rapidement), mais tenaces, contagieuses et désagréables.

Pourquoi moi ?

La chaleur humide en particulier la fréquentation des piscines, des saunas, la transpiration, un séchage insuffisant après la douche, le surpoids,… tout cela favorise l’apparition des mycoses. Donc, pour résumer : tu n’es pas seul.e ! Tout le monde risque d’en avoir un jour ou l’autre.

Quels sont les différents types de mycoses ?

 Les mycoses se retrouvent un peu partout sur le corps. Voici quelques exemples :

  • La mycose des ongles (unguéale):

Sur les mains, ce sont plutôt des candidoses fréquentes pour ceux qui ont toujours les mains dans l’eau. Ces mycoses provoquent rougeurs et  gonflement autour de l’ongle, parfois même un peu de pus lorsque l’on appuie dessus…

Articles similaires

Au niveau des pieds, les ongles des orteils deviennent épais, avec des stries jaunes ou brunes, et un dépôt friable sous l’extrémité de l’ongle. Cette mycose donne des démangeaisons. Elle peut parfois toucher la plante des pieds qui devient sèche. L’extension de la mycose aboutit à la chute des ongles.

  • La mycose des pieds (le pied d’athlète) 

C’est une mycose dont l’atteinte débute typiquement entre le 4ème et le 5ème orteil puis s’étend. Rougeur, démangeaisons, fissurations de plus en plus profondes apparaissent et la peau se détache en lambeaux.

  • Les mycoses du cuir chevelu (ou teignes) :                                                           

Elles sont dues à la colonisation du cuir chevelu par un dermatophyte, le plus souvent transmis entre êtres humains. C’est les mycoses les plus fréquentes de l’enfant avant la puberté. Elles se manifestent le plus souvent par des zones d’alopécie (perte des cheveux) sous formes de grandes plaques mal limitées de 1 à 3 cm de diamètre, avec présence de cheveux cassés à quelques millimètres de la peau et parfois les lésions de teigne sont petites, croûteuses et éparpillées sur le cuir chevelu.

  • Les candidoses des plis : (ou intertrigo candidosique)

Ces candidoses adorent s’installer dans les plis des cuisses et de l’aine, le pli inter fessier et la zone de peau autour de l’anus, les plis sous les seins, le repli abdominal, le pli derrière les oreilles et le nombril.

L’intertrigo (c’est son petit nom) débute au fond du pli par une fissure ou cassure qui démange avec une rougeur. Ensuite de petites pustules et une fine desquamation (tu pèles quoi) peuvent apparaître.

  • Le pityriasis versicolor :

C’est une mycose superficielle, bénigne, due à une levure appelée Malassezia.

Le pityriasis versicolor siège surtout sur le tronc, le cou, les épaules, le haut des membres. L’atteinte du visage est fréquente chez l’enfant et se caractérise par l’apparition, en grand nombre, de taches ovales granuleuses, plus claires que la peau non affectée. En été, ces taches ne parviennent pas à bronzer et deviennent alors très visibles.
Sur les peaux très blanches, les taches sont souvent un peu plus foncées (brun clair) que la peau normale.

Comment les éviter ?

  • Ne gratte pas tes lésions cutanées de mycose car l’infection pourrait s’étendre à d’autres parties de ton corps. Lave-toi fréquemment les mains surtout après les soins.
  • En cas de teigne, désinfecte les bonnets, capuches, brosses avec un antifongique en poudre.
  • Ne te déplace pas pieds nus dans des lieux publics (piscines, saunas, salles de gymnastique, etc.).
  • Sèche-toi bien après ta douche, sèche bien tes pieds (entre les orteils), les plis de ta peau et n’utilise pour t’essuyer que ta propre serviette.                                                 
  • Utilise du savon non alcalin, qui protège la couche acide naturelle de la peau.
  • Enlève rapidement ton maillot après la baignade.                 
  • Enfin, évite les chaussures fermées, trop serrées, hermétiques, en caoutchouc qui favorise la transpiration et la macération, préfère celles qui ont une semelle en cuir.
  • Préfère des chaussettes en coton à changer les tous les jours et évite les vêtements serrés.

Petit astuce : pense au talc (préfère le genre tout doux, sans parabène et sans parfum) pour limiter la transpiration sous les seins, les bras ou entre les orteils

Quel traitement ?

Et enfin, ouf,  heureusement il y a des traitements ! Ils sont efficaces, souvent longs. Ton médecin peut te prescrire un traitement antifongique, le plus souvent local sous forme de pommade, crème, lotion, poudre en fonction du type de lésions et de leur localisation. Ce traitement local peut parfois être associé à un traitement général (traitement oral sous forme de comprimés). Chaque cas est particulier et il est important de suivre rigoureusement le protocole de soin prescrit par ton médecin pour obtenir une décontamination. Attention si tu écourtes ton traitement, tu t’exposes à une rechute !

Si après la lecture de cet article, ça te démange entre les doigts de pieds pas de panique, mais pense à consulter ton médecin pour en parler !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page